Les Florilèges ont ouvert leurs portes !

dans Actualités/Infos Réunion

La 34e édition des Florilèges débute aujourd’hui au Tampon. Cette manifestation a pour but de mettre en valeur les richesses végétales de l’île de La Réunion. « C’est un formidable tremplin pour la production locale« , lance le maire de la commune. L’événement dure une dizaine de jours, jusqu’au 22 octobre et est organisé sur trois sites: le parc Jean de Cambiaire où l’on met à l’honneur l’horticulture, le centre-ville où se tient une fête commerciale et la SIDR 400 qui accueille la fête foraine et les concerts sur sa grande scène.

Pour  cette journée d’inauguration de l’événement, un défilé est au programme à 10h. Il partira de la mosquée du Tampon pour rejoindre le parc Jean de Cambiaire. Dans l’après-midi, des ateliers compositions florales  sont prévus à la Chambre d’Agriculture et au GPFP. Pour valoriser le travail des producteurs et horticulteurs locaux, la partie florale a été réaménagée. Le site entier est optimisé pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite et créer un véritable parcours client qui permet à chaque stand d’être incontournable.

Pour la partie commerciale qui se déroule sur  la rue du Père Rochefeuille, 3 scènes gratuites seront proposées en centre-ville (Église, Jardin, Chandelle);  plus de 500 exposants, au rendez-vous, en plein cœur de ville, dans une zone exclusivement réservée aux piétons. Par ailleurs, à la SIDR 400 sont installés les manèges, les attractions. La Grande scène accueillera entre autres Kalash, Singuila, Phyllisia Ross et Lycinaïs Jean.  Mais des artistes locaux et de l’Océan Indien.

2 Commentaires

  1. ça a l’air très sympa comme programme, dommage qu’aucune information ne soit donnée sur les possibilités d’y accéder.
    Pendant qu’Alternéo fait savoir que pendant les vacances, des noctambus vont circuler, rien concernant les festivités des florilèges.
    Comment faire pour aller écouter Misti et Kenaelle ce soir?
    Baster Joron et Vellaye mardi entre autres? Rien!
    Dommage

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*