45 salariés pas payés depuis 3 mois : la société HOMIA à la dérive !

dans Actualités/Infos Réunion

Depuis hier, les salariés de la société « Homia Construction » au Tampon sont montés au créneau : 3 mois qu’ils ne sont pas payés. Les clients de la société , eux aussi, se plaignent. Ils auraient réglé des milliers d’euros de factures, sans voir construire la case qu’ils avaient commandée.

C’est donc un mouvement de grogne qui a démarré hier au siège de l’entreprise. Les salariés aujourd’hui, n’hésitent pas à parler d’arnaque et dénoncent , en dehors des salaires non réglés, un problème d’assurance inexistante pour les véhicules de service, d’absence aussi de matériel pour honorer les chantiers des clients.

« Conséquence : ces chantiers sont laissés à l’abandon et la liste s’avère encore bien longue, indique une cliente, Coralie, qui a carrément décidé de se mettre en grève de la faim devant Homia Construction ce jeudi matin.

 

Elle explique son histoire au travers d’un communiqué que nous retraçons :

« En Août 2017, Mme Pausé était pourtant toute contente d’avoir fait cette « bonne affaire ». De belles promesses lui conforte dans son choix : construction rapide sous 3 mois, solidité des matériaux, nouvelle méthode « flex house » testées et approuvées en Italie et dans d’autres pays. Le 10 Septembre, en toute confiance, Mme PAUSÉ procède à la destruction de sa maison et attend avec impatience les équipes d’HOMIA.Les mois passent et c’est un chantier fantôme.. aucun ouvrier, aucun camion, le vide total… Le constructeur lui demande de procéder au premier virement d’une somme de 42 000 euros pour que les ouvriers puissent intervenir.. la cliente étant sans domicile, s’exécute en pensant bien faire… Elle ne reverra jamais l’aboutissement de cet argent versé car toujours rien du côté d’Homia.. Malgré de nombreux mails, appels, visite au siège, elle a différents interlocuteurs au bout du fil qui lui invente chaque jour une nouvelle excuse.. réorganisation des services, ouvriers malades, … Mais toujours rien n’avance…Cela fait maintenant plus d’un an que cette famille est prisonnière de ce contrat mensonger.. Sans domicile, épuisés psychologiquement, cette famille ne sait plus quoi faire et demande juste le remboursement des sous avancés pour pouvoir se « reconstruire » une bonne fois pour toute.Elle entame depuis ce matin, au côté des salariés une grève de la faim au siège d’HOMIA au Tampon.

Tags:

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "45 salariés pas payés depuis 3 mois : la société HOMIA à la dérive !"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Jo de la grande ravine
Invité
Jo de la grande ravine

Il faut sauver Billy! C’est le buzz des grands moyens.
Ici, il faut sauver un entreprise, des femmes, des hommes, silence radio presque partout, rien à dire.

Michel
Invité
Michel

Y aurait-il pas le patron de bourbon bois ou le groupe apavou derrière ça. Toute lutte commencée doit être menée jusqu’à gains de cause. Là, on ne voit aucun politique.

Jo benjo
Invité
Jo benjo

Cette arnaqueur ce n’est ni bourbon bois ni apavou, la personne derrière tout ça c’est JM de petit île