A St Denis : découvrez le dispositif pour que votre marmaille apprenne la musique

dans Actualités/Infos Réunion

Ce mercredi matin, se tiendra un atelier très particulier pour des marmailles dionysiens. En effet, ils découvriront un instrument à la Cité des Arts :le  gamelan. C’est un ensemble instrumental traditionnel caractéristique des musiques javanaise et sundanaise composé essentiellement de percussions auxquels peuvent s’ajouter des instruments à cordes, et du chant.

Cette démonstration leur sera faite par un expert de la « Philharmonie de Paris », qui coordonne les ateliers DEMOS dans toute la France y compris à la Réunion.

Ces enfants de Saint Denis sont intégrés dans un dispositif leur permettant de disposer d’un instrument, gratuitement, pendant trois ans, et d’apprendre à le maîtriser en s’éveillant à d’autres musiques.

L’histoire

La Cité de la musique, depuis sa création en 1995 a fait le choix du collectif et de la transmission orale pour ses ateliers de pratique musicale visant à offrir à tous les publics un meilleur accès à la musique.
Dans la perspective de l’ouverture de la, des projets expérimentaux menés avec des structures sociales et l’Education nationale, ont confirmé que la pédagogie collective pouvait être appliquée aux répertoires de la musique classique.
De là est né Démos. Ce projet expérimental, destiné à des enfants de quartiers populaires et
conçu sur des phases de 3 ans, reprend à plus grande échelle la démarche engagée par la Cité
de la musique.

Démos est un projet de démocratisation culturelle centré sur la pratique musicale en orchestre.

Dans une cohérence pédagogique et artistique globale, il propose un apprentissage de la musique classique à des enfants ne disposant pas, pour des raisons économiques, sociales et culturelles, d’un accès facile à cette pratique dans les institutions existantes.
Le projet s’adresse à des enfants de 7 à 12 ans habitant dans des quartiers relevant de la « Politique de la Ville » ou dans des zones rurales éloignées des lieux de pratique.

Chaque enfant se voit confier un instrument de musique pendant 3 ans. Il le conserve s’il poursuit sa pratique musicale.
Il suit 4 heures de cours par semaine, qui peuvent se dérouler en temps scolaire ou périscolaire dans la structure sociale qu’il a l’habitude de fréquenter.
Ces séances, encadrées par deux musiciens et un professionnel du champ social ou de l’animation socio-culturelle, se font par groupes de 15 enfants qui apprennent la musique par famille d’instruments, avec des temps personnalisés par groupe de 2 à 3 enfants.
Les enfants d’un même territoire répètent une fois par mois en orchestre.

Démos privilégie les apprentissages collectifs qui favorisent à la fois le plaisir, le lien social et la musicalité. Le jeu en orchestre offre d’emblée des résultats musicaux intéressants et motivants. La musique est introduite dès les débuts de l’apprentissage : il s’agit de faire sonner l’instrument et de jouer collectivement des pièces de répertoire arrangées pour s’adapter aux niveaux des enfants. Les notions théoriques (lecture, écriture…) sont intégrées progressivement avec la pratique.
La pratique du chant et de la danse favorise une approche corporelle de la musique et de l’instrument au bénéfice de l’expression artistique.
L’apprentissage est complété par une fréquentation de lieux de culture (concerts, musées,ateliers de lutherie…).

LA NOUVELLE AMBITION DE DÉMOS :100 ORCHESTRES D’ICI 2021

L’éducation artistique est une priorité culturelle nationale de sorte que la totalité des enfants puissent avoir une pratique artistique durant les premières années de leur scolarité.
Le projet Démos s’inscrit totalement dans cette démarche. Afin que les résultats très encourageants constatés lors des premières phases infusent en profondeur et largement notre société, la Philharmonie de Paris souhaite déployer le dispositif de façon très significative en
passant de 3.000 à 10.000 enfants concernés entre 2018 et 2021, en ciblant les 1.500 quartiers prioritaires de la politique de la ville et les zones rurales défavorisées. Elle souhaite également renforcer ses liens avec l’Education nationale dans le cadre de son dispositif d’éducation artistique.

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "A St Denis : découvrez le dispositif pour que votre marmaille apprenne la musique"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Observateur
Invité
Observateur

Et les trois conservatoires régionaux y fait boites conserve, tomates en boites royal bourbon en attendant la paye fonctionnaire y tombe.