Accroc aux drogues depuis l’âge de 11 ans, elle « pique » son dalon SDF

dans Actualités/Infos Réunion

Hier au tribunal de saint pierre, une femme sans domicile fixe a été condamnée à 6 mois de prison ferme. Elle s’appelle Pascaline, elle est jeune maman, 21 ans à peine, mais elle vit dans un squat avec 3 autres personnes. Alcool, zamal, artane, rivotril, rythment le quotidien des 4 SDF. L’accusée a avoué qu’elle prenait toutes ces drogues depuis qu’elle est âgée de … 11 ans ! Un parcours de vie compliqué qu’elle a péniblement expliqué à la barre pour justifier son coup de couteau administré à un de ses dalons dans le squat. Placée en foyer à 13 ans, élevée jusqu’ici par un père alcoolique, elle se fera violer et connaitra 8 familles d’accueil et 3 foyers. Jalouse qu’un des SDF soit tombé amoureux de la plus jeune, elle le piquera à coup de couteau. Il a fallu l’intervention des gendarmes qui ont utilisé leur taser pour la maîtriser le jour de son arrestation. Pascaline sera déchaînée au point d’attaquer un second gendarme au moment où il lui tournera le dos. Elle passera les 6 prochains mois derrière les barreaux.

2 Commentaires

  1. Triste vie ! SDF ….
    Notre société est cruelle …
    Mais pour une fois c’est la femme qui « pique » et se protège des violences masculines …

  2. « elle se fera violer »
    Merci de changer par « elle sera violé »
    ça n’a pas le même sens et c’est lourd de connotations.
    plusieurs fois je fais ce même constat : une personne n’est jamais coupable du viol qu’elle a subi.
    ce n’est pas comme « se faire un restau ou un ciné »
    vous comprenez la différence ??

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*