Air Austral choquée par les propos du Quotidien sur ses tarifs « continuité territoriale »

dans Actualités/Infos Réunion

Suite à la parution dans l’édition du Quotidien de ce jour, d’un article remettant en cause la probité et
l’honnêteté de la compagnie, la Direction Générale d’Air Austral se dit profondément choquée par les
affirmations du journaliste, qui laissent peser une suspicion fortement préjudiciable sur l’entreprise et ses mille
salariés.
La compagnie réunionnaise proteste énergiquement contre la présentation des faits, qui laisse à penser qu’elle
aurait intentionnellement majoré certains de ses tarifs dans le but de tromper sa clientèle éligible à la continuité
territoriale. Ce qui serait non seulement un non sens économique et commercial, mais totalement contraire à
l’éthique de l’entreprise.
Depuis le mois d’août 2017, Air Austral propose aux passagers éligibles à la continuité territoriale, une facilité
supplémentaire, en offrant la possibilité de pré-réserver son voyage en ligne, sur le site www.air-austral.com.
Il est désormais possible sur le site, de tester son éligibilité, de constituer un dossier de demande de bons de
continuité territoriale à déposer au niveau des antennes locales prévues à cet effet, et aussi, de pré-réserver son
voyage, le règlement et l’émission du billet d’avion devant être effectués en agences de voyages comme l’impose
la procédure.
A aucun moment, Air Austral n’a choisi d’appliquer intentionnellement des tarifs plus élevés aux passagers
utilisant ce système. Elle n’aurait d’ailleurs aucun intérêt à le faire. Dans un contexte où la concurrence fait rage,
cela n’aurait pas de sens que de risquer d’afficher volontairement des tarifs plus élevés et de se détourner d’une
partie de ses clients.
Seuls des frais de dossiers, liés aux frais d’émission des billets en agence, sont appliqués sur le tarif disponible au
moment de la réservation. Ce dernier varie selon les règles du Yield management, connues et appliquées par
toutes les compagnies aériennes. Ces règles prévoient une variation des tarifs en fonction de la demande et du
remplissage de l’avion.
Ces frais de dossiers ont été réduits de 25 à 20 euros afin qu’ils puissent être alignés sur ceux appliqués par la
concurrence.
Le processus de vente dans le cadre particulier de la continuité territoriale, est un système complexe mêlant
gestion automatisée et gestion manuelle. Afin de vérifier en profondeur la robustesse du process appliqué,
monsieur Marie-Joseph Malé, Président Directeur Général de la compagnie a décidé d’initier une enquête.
Air Austral a bâti sa réputation au fil des années en gagnant la confiance de sa clientèle, et ce avec respect et
engagement. La compagnie entend bien la maintenir. Pour défendre ses intérêts, la compagnie se réserve le droit
de saisir des tribunaux compétents.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Air Austral choquée par les propos du Quotidien sur ses tarifs « continuité territoriale »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Les Rapetoux
Invité
Les Rapetoux

 » la Direction Générale d’Air Austral se dit profondément choquée par les
affirmations du journaliste, qui laissent peser une suspicion fortement préjudiciable sur l’entreprise et ses mille salariés….. » lol les mille salariés n’ont rien à voir la dedans … c »‘est minable à vous de les mêler au schmilblickkk et saisissez saisissez donc on attend que ça. Chiche

Bernard mireille
Invité
Bernard mireille
Voila deux fois que je me fais gruger, une premiere fois, je n ai pas eu la preuve de ma reservation faite par tel. Je me suis vue refoulée au moment de partir , j avais omis de vérifier la date que j avais demandée. Resultat 150 euros de plus à payer de ma poche. De nouveau, le service internet marche mal , on ne peut pas sur un même clic réserver 2billets , un senior , un normal . Apres maintes manipulations je prends 2 billets normaux, là , la souris glisse et la date du retour a changé.… Lire la suite »
Nrik
Membre
Nrik

Pour faire simple plus aire austral vend de billet plus ses dirigeants touche de dividende, d’ou la volonté de Didier Robert a continuer la continuité territoriale