Aloe vera – ATTENTION, consommer ses feuilles fraîches présente des risques selon la DGCCRF

dans Actus Nationales et d'ailleurs/Infos Réunion

L’Aloe vera est une plante dont les diverses préparations peuvent être utilisées dans différents produits tels que des médicaments, des cosmétiques, ou encore comme ingrédient alimentaire.

A l’occasion de ses activités de contrôle et de surveillance des marchés, la DGCCRF a constaté que les feuilles fraîches de cette plante sont parfois proposées à la vente afin que les consommateurs puissent les cuisiner eux-mêmes. La consommation de feuilles fraîches de cette plante nécessite toutefois de prendre certaines précautions.

En effet, la partie externe de la feuille d’Aloe vera secrète un liquide de couleur jaune (appelé latex) riche en dérivés hydroxyanthracéniques, des molécules qui ont un effet laxatif très puissant et qui sont à l’origine de multiples effets indésirables largement documentés.

Par ailleurs, l’Agence européenne de sécurité des aliments (AESA), dans un avis publié en janvier 2018, indique que ces dérivés hydroxyanthracéniques sont également susceptibles d’endommager l’ADN et d’être cancérigènes.

Les modes de préparation conseillés sur les emballages ou sur les nombreux sites Internet proposant des recettes à base d’Aloe vera oublient le plus souvent de rappeler les risques liés à la consommation du latex et n’expliquent pas comment s’en débarrasser. Dans ce contexte, la DGCCRF et la DGS ont saisi l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) afin qu’elle évalue les risques associés à un usage alimentaire de feuilles fraîches d’Aloe vera. Dans l’attente des résultats de cette expertise, la DGCCRF et la DGS recommandent d’éliminer la partie externe et toute présence de latex des feuilles d’Aloe vera pour ne consommer que le gel situé au centre de la feuille (cf. schéma ci-dessous).

Par précaution, la DGCCRF et la DGS recommandent également d’éviter la consommation de feuilles fraiches d’Aloe vera, y compris du gel, par les enfants, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes fragiles.

 

Communiqué de la DGCCRF

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Aloe vera – ATTENTION, consommer ses feuilles fraîches présente des risques selon la DGCCRF"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
MARIEm
Invité
MARIEm

Tout bon réunionnais, dira , que le jaune est amer, et il faut pas que cela touche la partie translucide .

esméé974
Invité
esméé974

On préfère interdire la consommation de produits naturels et laisser en vente libre les médicaments chimique de grandes firmes pharmaceutiques

noé
Invité
noé

De nos jours les gens consomment n’importe quoi … ils se laissent bercer par de jolies promesses , des pubs … Aujourd’hui , c’est le curcuma qui est mis à l’honneur et demain ??? peut-être que ce sera le zoumine en salade !

noé
Invité
noé

Seul le champagne est bon pour toutes les maladies : cancer , stress , sommeil , bon humeur , sourire , fiesta …. les autres choses ne sont que des attrape-nigauds !

Amarachi
Invité
Amarachi

Les plantes sont beau mieux que les produits pharmaceutiques.
Beaucoup de personnes en Afrique ont à peine les moyens de se procurer les médicaments

Amarachi
Invité

Les plantes naturelles sont disponibles dans la nature et reviennent moins cheres pour les pauvres
Elles détruisent moins l’organisme