[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Annick Girardin à Mayotte : les premières mesures annoncées contre l’immigration et la violence

dans Actualités/Infos Réunion

Annick GIRARDIN, ministre des Outre-mer est arrivée à Mayotte ce lundi 12 mars 2018, afin de concrétiser sur le terrain la proposition de dialogue du Gouvernement, alors qu’un grand nombre d’élus ont manifesté leur volonté de s’inscrire dans cette démarche. « Je suis venue pour dialoguer » a-t-elle indiqué en préambule :

Endossant le costume traditionnel des femmes, la ministre a enchaîné les rencontres, dans un contexte relativement tendu :

A peine arrivée, elle s’est installée au coeur d’un barrage à Petite Terre pour discuter avec les manifestants.

Dialogue avec des manifestants sur le barrage de Petite-Terre.

Publié par Annick Girardin sur lundi 12 mars 2018

Les premières mesures ont alors été annoncées en matière de sécurité et de lutte contre l’immigration irrégulière, décidées conjointement avec le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb

I – Renforcer la lutte contre l’insécurité au quotidien, dans la durée :
 Maintien sur le territoire, jusqu’à la fin de l’année scolaire, de 60 gendarmes supplémentaires (par le maintien de l’escadron de gendarmes mobiles arrivé en renfort début mars)
 Pérennisation du demi-escadron de gendarmes mobiles affecté en renfort de la gendarmerie départementale depuis 2016
 Création d’une brigade de gendarmerie nationale à Koungou

 Augmentation de 50% des effectifs de la réserve territoriale de la Gendarmerie (actuellement 60 réservistes)
 Accélération de l’arrivée de nouveaux renforts :
o 10 policiers supplémentaires arrivent en mars 2018 et 16 gendarmes d’ici au 1er août 2018
o Ces effectifs permettront notamment d’armer la nouvelle brigade de prévention de la délinquance juvénile de la gendarmerie

 Augmentation des crédits du Fonds interministériel de prévention de la

délinquance à 330.000 €, notamment pour faciliter le développement de la vidéo-protection et un partenariat dans le cadre de la zone de sécurité prioritaire en coursde création
 Déploiement de la police du quotidien à Mayotte, avec :
o L’arrivée de 20 gendarmes supplémentaires (affectés pour les 2/3 dès2019, soit une affectation plus rapide que le rythme national)
o L’arrivée de 10 policiers supplémentaires

Depuis la signature du plan de sécurité pour Mayotte en 2016, l’augmentation des effectifs de sécurité a été réelle et significative :
> Gendarmerie départementale : +124 gendarmes depuis 2016 (+ 104 au 1.08.2018)
> Police nationale : + 81 policiers depuis 2016 (+71 au 1.08.2018)

II – Renforcer la lutte contre l’immigration clandestine et ses conséquences
 Création ce mois-ci d’un Etat-major opérationnel de lutte contre l’immigration clandestine, à terre et en mer, sous la direction d’un sous-préfet – chef d’Etat-major

 Envoi immédiat par la Marine Nationale d’un navire patrouilleur militaire pour renforcer les capacités de surveillance en haute mer jusqu’à l’arrivée des nouveaux intercepteurs (été 2018)
 Engagement et garantie une capacité d’intervention H24 en mer par ces moyens renforcés et grâce à une nouvelle organisation du dispositif de lutte contre l’immigration clandestine

 Accroissement des capacités d’appui aérien (augmentation des rotations hélicoptères
 Création d’un groupe d’enquête interservices contre l’immigration irrégulière
 Proposition de nomination d’un officier de liaison au sein du ministère de l’Intérieur comorien afin d’améliorer le dispositif de lutte contre l’immigration clandestine et la lutte contre les filières

Publié par Assani Abdallah sur lundi 12 mars 2018

https://www.facebook.com/melissa.mandzelle/videos/565004347202497/

Crédits photo : Préfecture Mayotte

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Annick Girardin à Mayotte : les premières mesures annoncées contre l’immigration et la violence"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
ORBITE
Invité
ORBITE

Seulement là?…le téléphone était occupé ou quoi? Tu pensais partir en Inde avec Cloclo et ses Claudettes……Non!!! pas question ma fille, c’est à Mayotte et en plus à bâbord…..
Et comme NANA.RARA…..n’oublies pas la garde robe appropriée….Hidjab, niqab, tchador, burqa, Abaya, jilbab,…..etc …

SUBITE
Invité
SUBITE

Entre Brigitte…Annick…Nadia……Ingreed….et Ségolène……mon choix est catégorique…

LéFFRONTé
Invité
LéFFRONTé

SUBITE,c’est Ségolène??????

SUBITE
Invité
SUBITE

L ‘éFRONTé….prend Ségolène pou ou..serve comme couverture anticlimatique..cyclone i vient là!!

Marie
Invité
Marie

ben voyons assise par terre parmi le peuple et tralala. On verra bien si c’est juste pour passer la pommade ou pour trouver de réelles solutions pour mayotte

Marie
Invité
Marie

Il n’y avait pas de barrages sur Petite Terre. Jusqu’à aujourd’hui pour la com de la ministre…
Même pas eu le courage de se rendre sur grande terre près des vrais mahorais non lèche botte., Elle ira ensuite visiter la seule école décente de l’île, là où vont les enfants des fonctionnaires.
Elle est venue en Falcon (y avait pas de place dawar dans un avion quelconque) déposer le sénateur macroniste qui vient soutenir la pseudo député en marche dont l’élection a été annulée pour fraude. Avec complicité d’un gendarme.

Voilà, Enfumage….TOTAL

ORBITE
Invité
ORBITE

Par Saint MAMOUDZOU……Par le Prophète MAMOUDZOU….
.Enfin… on ne sais plus à quel Saint et à quel Prophète…….Mais qu’est qu’elle fait Annick??
On l’envoie mettre de l’ordre à MAYOTTE….Et au lieu de cela…voila qu’elle s’installe sur un barrage à Petite Terre…
Et elle tient les barricades avec les manifestants……Elle boude parce que CLOCLO ne l’a pas emmené en Inde avec les Caudettes …..
Tu files un mauvais coton Annick….CLOCLO est retourné de sa tournée bollywoodienne….
Et d’ANNA à NANA …..Il n’y a qu’une Brigitte à traverser…….

kboplate
Invité
kboplate

elle i doit dire : ki çà la voulu ce terrtoire pour la France!!!!!

Derniers de Actualités

Aller en Haut