Annulation de la création de la 25eme commune par le tribunal

dans Politique

La création de la 25eme commune de la Réunion a été annulée ce matin par le Tribunal Administratif. Ce recours était porté par un élu et un collectif d’habitants de la Rivière.

Une décision qui va donc à l’encontre de celle du Préfet de La Réunion en date du 16 mars 2017. La Rivière St Louis pouvait alors devenir une commune à part entière dès le 1er janvier 2018.

Pour annuler cet arrêté préfectoral, le Tribunal Administratif a fait état de plusieurs défauts dans le dossier et la procédure.

Le tribunal a constaté que des irrégularités substantielles affectaient la procédure à l’issue de laquelle est intervenu l’arrêté litigieux. La situation financière de Saint Louis a aussi pesé dans la balance.

20 Commentaires

  1. Patrick malet le maire par procuration peut maintenant arrêter de duper la population.
    Il n’y aura de commune n’y en 2018 ny en 2020.
    Mr CH peut en toute tranquillité préparer son grand retour car comme il le dit si bien a qui veux l’entendre il est d’être réélu en 2020.
    Ou va t’on.!!?
    Ce soir Mr Patrick malet lors du conseil pourrez regarder vos administrés droit dans les yeux et assumer enfin assumer vos actes.

  2. Quelques fois le tribunal fait bien son boulot !
    On a déjà 24 communes avec 24 roitelets qui se croient souvent au-dessus des lois en faisant des recrutements illégaux des membres des familles entières … et profitent du système pour emmener plein de copines au Congrès des maires avec nos impôts qui ne cessent d’augmenter !

    Une 25e serait une dépense en plus pour un autre roitelet !

  3. Meme si y repousse y changera pas la commune sera toujour en deficite et n aura pas toute le bureau adminitratif necessaire pour que une commune est vivable

  4. Mdr St Louis toujours différent des autres fini voter fini dépenser réfléchir avancer et la i recul pfuuuuu un jours le peuple vas comprendre sera trop tard

  5. Je ne sais pas si un mal pour un bien… La politique politicarde qui entourait cette création était à vomir.
    Cette création , à part contenter certains qui se voyaient revenir sur le devant de la scène en privilégiant la fonction plutôt que le travail à faire, ne se serait pas faite sur des bases saines en toute sérénité…. Il y a beaucoup de réalisations à faire sur la Rivière avant de devenir une commune à part entière et ce n’est hélas pas pour demain.
    – Tant que le désenclavement de la Rivière vers la 4 voies n’est pas réalisé, soit par un aménagement important à partir du Pont St Etienne, voire un aménagement conséquent, pourquoi pas du Ouaki ou encore de la sortie (ouette ) vers le rond point du Gol, on sera toujours coincé et dépendant de St Louis (et ses embouteillages). Comment voulez-vous que des entrepreneurs ou des commerçants soient intéressés pour s’installer à la Rivière ?
    – Tant que les ressources allouées à la Riviére et son fonctionnement ne seront suffisantes pour améliorer la vie quotidienne des Riviérois et Riviéroises avec des réalisations logiques . Bon nombres de logements sociaux ont poussé ces dernières années sur la Rivière, supposés accueillir des familles, pour autant les infrastructures scolaires n’ont pas suivies. C’est du grand n’importe quoi !!!
    – Tant que les revenus fonciers (excessifs ) de la Rivière ne serviront que pour renflouer les caisses
    et les réalisations uniquement de St Louis……
    – Tant que les infrastructures routières ne seront pas améliorées……
    – Tant qu’une politique générale et logique des transports en commun ne sera pas révisée….
    – Tant que l’on dépendra pour tout de la commune de Saint-Louis, on restera la banlieue de St Louis, une banlieue dortoir…. une annexe de St Louis…….
    On est pas prêt d’être une commune à part entière, il faut être un tant soit peu réaliste….

  6. Ne vous inquiéter pas les amis LA RIVIERE deviendra une commune un jour prochain à ns de continuer à bouger les choses et à s’exprimer dans les rues quand les dirigeants feront n’importe quoi
    on a perdu la bataille mais pas la guerre à suivre…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*