Après avoir survécu à un cancer du sein, elle décide de se faire tatouer un soutien-gorge.

dans Actualités/Insolite

Plus de 300 nouveaux cas de cancers du sein sont déclarés chaque année à La Réunion…

Michelle Cole âgée 42 ans a survécu à un cancer du sein, et a subit une double mastectomie, suite à cela, elle a eu l’idée de se faire tatouer un soutien-gorge sans bretelles sur sa poitrine reconstruite. Les sessions de tatouage de 3 heures se sont étalées sur quatre mois, entre février et juillet au South Of Heaven Tattoo Studio à Wakefield en Angleterre. Le tatouage est un soutien-gorge sans bretelles, avec des feuilles de dentelle qui glissent.

« J’avais envisagé d’avoir un autre tatouage pendant un certain temps, alors j’ai commencé à regarder sur web. C’est à ce moment-là que j’ai eu l’idée d’un tatouage de mastectomie, comme un soutien-gorge. C’est un peu différent et un excellent moyen de célébrer mes seins, cinq ans après avoir vaincu le cancer.  »

Michelle, qui a trois enfants(Ellie Cole, 11 ans, Anthony Thompson, 24 ans et Brett Thompson, 22 ans) a été diagnostiquée avec un cancer après avoir trouvé une bosse dans son sein droit au lit un matin.

Les organismes de prévention anti cancer recommandent de faire la première mammographie à partir de 35 ans.

Mais le dépistage des cancers des seins se fait par mammographie plus souvent entre l’âge de 40 et 50 ans les mammographies ont lieu tous les 2 ans.

C’est le médecin qui prescrit cet examen médical.

©dailymail/pa/Reallife/southofheaventattostudio

 

 

1 Commentaire

  1. ça doit faire mal de se faire percer autant de petits trous ? Il manque quand même les tétons , ici non visibles ..
    mais si c’est pour la bonne cause , j’adhère !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*