Association Petit Coeur: 12 élus ont répondu à l’appel d’Aurélien Centon

dans Actualités/Infos Réunion/Politique

Ce samedi 2 décembre, à la direction des CHU à Saint-Paul (anciens locaux de l’hôpital psychiatrique). Le jeune Saint-Paulois qu’on ne présente plus tant son combat en faveur des plus pauvres est aujourd’hui de notoriété publique a invité tous les élus de la Réunion à se retrouver  de 9 heures à 12 heures afin de mettre en place – et à le pérenniser surtout – un dispositif pouvant permettre de répondre en urgence aux familles qui auront besoin d’une aide en cas de décès d’un des leurs survenu dans l’île ou en métropole. Idem pour un ou une maladie qui serait en phase finale et qui voudrait venir vivre ses derniers instant aux côtés des siens dans son île natale. Lors d’une première réunion qui s’était déroulée le 30 septembre dernier à Saint-Paul (un samedi après-midi), une dizaine de collectivités seulement étaient représentées. Des parlementaires avaient également fait le déplacement. Aujourd’hui, ils étaient 12 à répondre à cette invitation de ce fondateur de l’association Petit Coeur.

L’idée de la mise en place d’un guichet unique avait été émise. « Il faudrait maintenant concrétiser cette idée », insiste Aurélien Centon. Raison pour laquelle, la présence d’un maximum d’élus serait nécessaire. « Sans les élus nous ne pourrons rien faire. Certes, les associations sont là, sur le terrain, et connaissent parfaitement toutes les problématiques, mais pour agir, il faut les moyens. Et seuls les politiques peuvent débloquer les moyens en question et organiser leurs services en fonction du besoin à créer », précise Aurélien Centon.

La mise en place d’un tel guichet unique nécessiterait évidemment la présence d’au moins tous les maires du département. Lesquels pourraient dans leur commune respective nommer un référent pour ce guichet unique qui faciliterait à coup sûr les démarches des familles confrontées à un drame pouvant survenir à tout moment. « Ce que nous essayons de mettre en place nous concerne tous. Un décès, une maladie grave, ça n’arrive pas qu’aux autres. Ça peut nous tomber dessus au moment où l’on s’attend le moins. C’est pour cela que nous devons toutes et tous mettre la main ensemb’ pour trouver des solutions concrètes afin de faire face aux circonstances », souligne Aurélien Centon.

Outre le guichet unique et le déblocage d’une subvention pour faire face à l’urgence, il pense aussi à l’installation d’un numéro vert, par exemple. « Si chacun reste dans son coin, on ne pourra jamais avancer. Il y a des familles qui sont dans le besoin, qui vivent dans une précarité affligeante, mais elles n’iront pas pour autant crier sur la place publique. Je les comprends. Nous ne devons pas les laisser tomber ».

Aurélien Centon insiste sur l’importance de ce rendez-vous du 2 décembre, de cette journée d’action et de sensibilisation ouverte exclusivement aux élus de la Réunion. « Il leur suffira de consacrer 3 petites heures de leur emploi du temps, de prendre leur voiture pour faire quelques kilomètres. Pour le bien-être des Réunionnaises et des Réunionnais qui sont vraiment dans le besoin », indique le jeune volontaire et fervent défenseur de la cause sociale. Il ne le dira pas mais nul doute qu’il n’en pense pas moins : pas besoin de gaspiller l’argent public et de payer 196 billets d’avion pour assister à la réunion du 2 décembre. Non, ce ne sera pas un Congrès des maires, mais une humble réunion où il faudra agir concrètement pour apporter un peu de baume au cœur de ceux qui souffrent dans leur corps.

Aurélien Centon, un jeune homme au grand cœur

Ce rendez-vous porté par l’association « Petit cœur » sera organisé en étroite collaboration avec une autre association, celle de Guillaume Kichenama (Un autre regard). Aurélien Centon tient à préciser qu’il travaille avec nombre d’associations de la Réunion et que ces dernières, à l’instar par exemple de « Momon Papa lé la », entre autres, mènent sur le terrain des actions considérables et la plupart du temps bénévoles au profit des précaires. Et en parlant de bénévoles, le jeune Saint-Paulois tient à remercier toute l’équipe qui opère à ses côtés et plus particulièrement Mélissa Palama, Frédéric Dorla et toutes les personnes qui assurent le fonctionnement administratif de l’association « P’tit cœur ».

Une association qui aurait pu s’appeler également « Grand cœur » car son président Aurélien Centon est un jeune homme au grand cœur. A 26 ans, ce père de deux enfants qui travaille comme médiateur Environnement à Cyclea (prestataire du TCO) est un dynamique militant du social. Il voudrait même pouvoir y consacrer tout son temps à l’avenir. Plus jeune, il voulait devenir gendarme mais son parcours scolaire n’aura pas été à la hauteur. Il en est conscient. « J’ai fait des erreurs, j’ai connu des épreuves », raconte-t-il en vivant aujourd’hui tout ce qu’il fait, et notamment dans le social, au service des autres, comme « des expériences » dont il tire des leçons. Un peu comme celles que lui a apprises son grand-père qu’il n’oubliera jamais. « J’ai beaucoup appris avec mon grand-père, de son altruisme. Il m’emmenait avec lui quand il allait rendre visite aux malades. Lorsqu’il est décédé, j’avait 16 ans. Sa disparition a laissé un grand vide dans ma vie. Mais je m’étais promis de marcher un jour dans ses pas, de faire comme lui, de rendre service aux malades, d’aider les plus faibles, les plus pauvres ». Aurélien Centon espère vraiment que les élus, les maires, les représentants de la Région et du Département, répondront nombreux le 2 décembre au rendez-vous de Saint-Paul. « Montrez ce que vous pouvez faire pour ceux qui ont besoin de vous et ils vous le rendront au centuple. Faites preuve de bonne volonté, de bonté, de compréhension envers ceux qui souffrent ». Voilà l’appel que lance le président de « P’tit cœur » à nos édiles ! Sera-t-il entendu ? Réponse le 2 décembre.

(Si vous souhaitez avoir de plus amples renseignements sur la réunion du 2 décembre, vous pouvez consulter la page Facebook de l’association P’tit cœur ou celle d’Aurélien Centon)

Y.M.

([email protected])

 

21 Commentaires

  1. bravo a ce jeune homme!!! JE LUI SOUHAITE COURAGE!!!! dans tous ce qu’il entreprendre..et c’est FORMIDABLE de penser a ceux qui souffre et dans le besoin…beaucoup devrait prendre EXEMPLE…AURELIEN je te souhaite une bonne continuation dans ton combats et tes démarches..que DIEU te bénisse…

    • Noé au lieu de critiquer faite mieux. ce que Aurelien fait est Honorable. ON DEVRAIS LE SOUTENIR AU LIEU DE CRITIQUER BETEMENT DERRIERE SON CLAVIER

  2. Kel mendicites noe 974 li fe appel li mendier pas pou bd demoune le en gros besoin .si li fe pa sa aou sa done ali . Tire ds ou poche si ou les pas content. On direr ou na point travail a faire ou .des nena un zinfo ou sote dessus pareil un gourmand . Allrs arrete un pe dont

  3. Faire des reunion qui au final n’aboutissent a rien ??? Les élus envoient un représentant mais au fond ils savent qu’ils vont rien faire de concret. …. C’est une perte de temps.. et même l’association perd son objectif de lancement. A trop vouloir faire !

  4. Ce que vous faites est honorable mais bien sur il faut faire face aux détracteurs, vu les commentaires ci dessus.Pourquoi ne pas solliciter aussi l’ aide de ces footballeurs millionnaires !!Tout cet argent qu’on gaspille comme le congres des maires dernièrement ,,,,,

  5. On voit que ces « élus » n’ont pas grand chose à faire pour un week-end !
    Toujours des demandes d’aides ? et le boulot , beaucoup n’en connaît pas le mot …

    • Comment quelqu’un qui est par exemple en phase terminale d’un cancer peur il aller travailler? Et puis tout le temps vous dites la même chose « trop d’aides » « travaille pour gagner »… alors dans un monde idéal tout le monde aurait un travail…figurez vous que même des personnes qui ont un bac ++++ se retrouvent au chômage aujourd’hui et que beaucoup de personnes se retrouvent au chômage au bout de je ne sais combien d’années…et ben oui il n’y a pas assez d’emplois pour tout le monde alors vous proposez quoi Cher Monsieur Noe? Faire une arche, y mettre toutes les personnes qui ont un emploi et se débarrasser du reste?

  6. continu très bien pour ce que tu faite pour ces personnes dans le besoin , surtout Aurélien ne te fait pas mettre sous perfusion par certains hommes politique ,car beaucoup association y sont déjà à la région.

  7. Mr Aurélien et jeune i consacre son temps au personne dans le besoin …. mais il est important de ne pas oublier qu’il à certainement des enfants une femme une famille , un travail , et des personne auprès de qui il est déjà engager…
    appeler lui au lieu d’écrire des messages …. mais après il ne faut pas prendre se qu’il Fai pour une obligation il ne pas etre partout …..
    Sa seul récompense c la joie de voir des personnes heureux…..

    Il fait ce qu’il peut comme il peut… il partage son temps lè mieux qu’il peut
    ..

    Courage à cette dame qui à besoin de lui… il vous répondra peu être bientôt.

    Moin de critique et plus de reconnaissence pour ce qu’il à déjà Fai ….lè reste et à venir….

    Bravo à ce Mr….

    Car mm si j’ai son âgé …. je ne suis pas dans la capacité de le faire….
    Merci pour nous tous….

  8. bravo mr CANTON :pour tout ce que vous faite
    mes chers compatriotes commenter c »est bien l’aider le soutenir s’engager dans son combat serai mieux ne pas attendre boudin cuit dan’n ventre cochon

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*