Attentat à Anjouan: la COI se dit « indignée »

dans Actualités/Mayotte / Océan Indien

Dans la nuit de samedi à dimanche, le vice-président des Comores Abdou Moustoidrane, a été victime d’un attentat t à Anjouan. Sa voiture a essuyé plusieurs rafales d’arme automatique. Le véhicule était très endommagé, mais il n’y a pas eu de victime.

Réagissant par rapport à cet attentant, la Commission de l’océan Indien (COI)  s’est dit « surprise » et « indignée » . « Si cet acte terroriste a heureusement échoué et n’a pas causé de victimes, la COI et son secrétaire général rappellent solennellement que la vie politique des Etats membres de notre organisation régionale est régie par le respect des règles de droit qui sont au cœur de la vie démocratique et que la violence en est bannie ».

« Dans ce moment de tension, la COI demande instamment à toutes les parties prenantes comoriennes de veiller à ce que leurs légitimes désaccords s’expriment par le dialogue et la confrontation des idées dans le cadre d’une vie publique apaisée et sereine ».

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Attentat à Anjouan: la COI se dit « indignée »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Philosophe
Invité
Philosophe

La violence entraîne la violence alors non à escalade verbale également !!