Attentat de Londres : les imams refusent de pratiquer le rite funéraire sur les trois terroristes

dans Actualités/Infos Réunion

Au départ, ils étaient 130 imams britanniques à avoir signé un texte commun pour refuser de s’occuper des trois terroristes, abattus après avoir commis l’attentat de Londres ce samedi. Il s’agit de Khuram Shazad Butt, Rachid Redouane et leur complice de 22 ans.

Aujourd’hui ils sont 500 à refuser car samedi dernier, au moins sept personnes, dont 3 français, ont été tuées, cinquante autres blessées.  Les trois hommes ont foncé dans la foule, percutant les passants du London Bridge avant de poignarder des gens au hasard près du Borough Market.

A la lumière de ces actes : non, les imams le disent, ils ne réaliseront pas cette prière, qui pourtant est un rite traditionnel de l’Islam accordé à tous les musulmans, quelque soit leurs actes.

« A la lumière de principes éthiques qui sont fondamentaux dans l’islam, nous n’effectuerons pas la traditionnelle prière funéraire islamique pour les assaillants et nous invitons les autres imams et autorités religieuses à leur retirer un tel privilège,  ils ont réalisés des actions indéfendables qui sont en totale contradiction avec les principes de l’islam. Nous, en tant que responsables musulmans et dirigeants religieux, condamnons dans les termes les plus forts possibles les récentes attaques terroristes à Manchester et à Londres. Venant d’horizons différents et de différents endroits du Royaume-Uni, nous ressentons la douleur que ressent le reste de la nation, nous sommes unis pour exprimer notre choc et notre dégoût profond face à ces meurtres commis de sang froid, concluent les responsables religieux , regrettant que ces attaques se soient produites pendant la période du Ramadan où les musulmans sont supposés se concentrer sur la dévotion, la prière, la charité.

Dans la foulée, une pétition a été lancée, relayée par le Muslim Council of Britain (Conseil musulman britannique), une fédération proche des Frères musulmans qui affirme représenter 500 mosquées, écoles et associations de solidarité à travers le pays

6 Commentaires

  1. Il est important à l’heure actuelle de ne pas faire d’amalgame avec tous les musulmans.

    C’est notre devoir de citoyen de s’informer intelligemment.

    Tous les terroristes islamistes auteurs des attentats actuels sont des musulman du courant sunnite wahhabite, l’islam propagé par l’Arabie Saoudite avec le soutient de tous les dirigeants atlantistes.

    Les vidéos de décapitations sont choquantes, mais c’est une pratique courante en Arabie Saoudite, où les policier se baladent avec un sabre bien aiguisé.

    Lors de la campagne électorale américaine, autant Hillary Clinton que Trump, ont reconnu la responsabilité des USA dans la création de ces groupes islamistes, je vous invite à lire cet article avec un lien vidéo où Hillary Clinton le dit, pour ceux qui auraient du mal à le croire :
    https://www.upr.fr/actualite/monde/mais-qui-a-cree-al-qaeda-et-daesh

    Hier, en France, on dénonçait cet islam moyenâgeux de fanatique qui équivaut au christianisme de l’inquisition.

    Il faut bien comprendre que cet islam fanatique fait peur aussi à de nombreux musulmans français et on découvre sans surprise que la plupart des terroristes sont des nouveaux convertis qui souvent ne connaissent pas grand chose à l’Islam.

    La Russie a protégé ses musulmans en interdisant la propagation de cette islam.

    Mais les dirigeants pro-OTAN ont laissé cet islam se propager en Europe, en France c’est Sarkozy qui a laissé les saoudiens construire les mosquées et placer les imams sunnite wahhabite, d’ailleurs, juste avant les dernières élections il était parti voir ses amis saoudiens pour le financement de sa campagne en leur rappelant ce qu’il avait fait pour eux.

    François Hollande avait continué la même politique et avait même donné la légion d’honneur au prince saoudien.

    Macron, qui est soutenu par les mêmes intérêts pro-OTAN, continuera dans la même lignée, en Marche sur les pas de Sarkozy et Hollande.

    Dernièrement Trump a accusé l’Iran d’être responsable du terrorisme, ce qui est aberrant car l’Iran est un pays qui pratique l’islam chiite qui n’a rien à voir avec le terrorisme actuel.

    Il y a deux grand courant de l’Islam, les chiites et les sunnites et ils sont souvent en guerre comme les protestants et les catholiques en Irlande.

    Les musulmans sunnites wahhabite d’Arabie Saoudite sont régulièrement accusé de soutenir Al Qaida, l’EI, Daech, et ils sont les ennemis de l’Iran, qui est d’ailleurs certainement la prochaine cible, après la Syrie.

    L’Iran est diabolisé par nos médias, mais pourtant c’est un pays bien plus démocratique que l’Arabie Saoudite.

      • Arrete un pe. Tt suite na terroriste musulman. 50 fois i explik azot comprend pas. Alors si un moune na un nom musulman tt suite les terroriste. C est la discrimination sa. Avec ce genre de commentaires . Ns avance la. Apres si la communoter musulmane la pas fe le rite zot i explik.

      • En fait ce n’est pas tout à fait vrai, dans le sens que les terroristes musulmans sont manipulés, les vrais terroristes ce sont ceux qui les ont créé, ceux qui leur donnent de l’argent et des armes (voir 1er commentaire).

        Et les musulmans modérés sont les premières victimes, ils se font massacrer par les islamistes comme par l’OTAN.

        Il faut rappeler que lors de la guerre en Libye, la France et les USA ont financé ce que les politiciens et médias appelaient aussi « rebelles » et qui était en fait al qaida, et que les ong ont tenté à l’epoque, d’alerter l’opinion publique parce que ces rebelles massacraient les civils musulmans et chrétiens, et que ce n’est qu’à la fin que le pouvoir politico-médiatique a reconnu qu’ils avaient « sans le savoir », soutenu des islamistes.

        Au final, ces islamistes sont bien utile aux USA et ses alliés, ils s’attaquent à leur ennemis (Kadhafi, Bachar…), tuent quelques civils innocents en Occident, jamais des hommes politiques, par contre ils tuent des politiciens ennemis de l’Occident, des russe ou, comme dernièrement, des iraniens…

        Après, je tiens à préciser que je ne suis pas musulman moi même, plutôt proche des idées du Bouddhisme, mais le vrai Bouddhisme, pas le tibétain.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*