Aubervilliers-Un arrêté municipal pour stopper l’installation des compteurs « Linky »

dans Actus Nationales et d'ailleurs

Un arrêté municipal pour stopper déploiement des compteurs Linky d’Enedis voté et publié à Aubervilliers, car après plusieurs plaintes de ses administrés la municipalité a décidé d’agir de façon radicale.

Des démarcheurs trop insistants voir menaçant de la société Scopelec, chargée de la pose des compteurs selon les information de nos confrères du Parisien, ont été à l’origine de nombreuses plaintes.

« Beaucoup trop d’incidents ont été constatés lors des installations », signale la municipalité.

La maire PC, Meriem Derkaoui, parle en connaissance de cause, elle-même a été victime de ces commerciaux trop agressifs.

« Soucieuse de la protection de ses habitant-e-s face à des logiques de rentabilité financière et d’intérêt économique, la Municipalité condamne cette méthode basée sur de la désinformation et le fait accompli, explique Meriem Derkaoui dans un communiqué. Pour toutes ces raisons, la Municipalité décide, par arrêté, d’interdire cette démarche d’installation forcée sur l’ensemble du territoire communal. »

La municipalité a exigé du prestataire « de recueillir le consentement libre et éclairé de chaque usager avant toute installation », et le menace de poursuite « lors de toute intrusion dans le domicile de ses usagers malgré le refus qui leur est opposé ».

Robert Poggi, directeur territorial d’Enedis pour la Seine-Saint-Denis. « Lors d’une réunion publique en juin, nous avons informé les usagers sur les conditions de pose », un rappel à l’ordre a été fait au sous-traitant, la SCOPELEC, lui demandant « de ne pas procéder à de la pose forcée ».

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar