Le boycott de Joé Bédier : « Une assemblée plénière à la Région après 6 mois de vacances et comme par hasard 2 jours avant le second tour? »

dans Actualités/Infos Réunion/Politique

« JE NE PARTICIPERAI PAS A LA SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 16 JUIN CONVOQUEE PAR DIDIER ROBERT ».

Voilà la décision du conseiller régional d’opposition Joé Bédier, qui dénonce le fait qu’il n’y ait pas eu d’assemblée plénière depuis presque 6 mois.

« Cette  réunion présente deux anomalies  graves, explique l’intéressé. La première est qu’elle intervient après plus de six mois de « vacances » depuis la dernière  réunion du 19 décembre 2016. Or la loi, reprise dans le code général des collectivités territoriales, fait obligation au président de convoquer une assemblée plénière au moins une fois par trimestre. Le premier constat est ainsi celui d’un responsable d’une grande collectivité territoriale qui ne respecte pas la loi.
Mais au-delà de la loi il y a une négligence plus que coupable non seulement par rapport à l’exercice normal  des compétences importantes et sensibles de la région (économie, formation, éducation, transports, environnement…),  mais surtout  au regard  des graves problèmes que connait la Réunion (…)

Il y a dans cette affaire une seconde anomalie, c’est la fixation de la date de la session deux jours avant le second tour des élections législatives.

Une réunion qui sera bien sûr accompagnée d’une communication sur l’action de la région et de sa majorité de droite et qui est voulue comme un coup de pouce aux candidats que présente cette dernière. Si les dossiers sont plus durs à traiter au point de traîner six mois, en matière électorale  on ne néglige rien, note ironiquement Joé Bédier, qui ne participera donc pas  à une réunion  organisée dans les conditions qu’on vient de voir. Je refuse de cautionner de telles pratiques. »

2 Commentaires

  1. Bonne réaction mr bedier nous attend 2020 St André la mi crois k des le premier tour il vire nout papa même méthode politique ral bol après viens pas pleurer li avait 6 ans et c’est es pas un bien de famille formidable changer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*