Bras-Panon : Cyrille Melchior salue « le rôle majeur de l’Agriculteur »

dans Collectivités/Conseil départemental

Le président du Département a assisté, hier samedi, à l’inauguration de la 41ème foire agricole de Bras-Panon dont la collectivité qu’il préside est un partenaire traditionnel et très actif. Devant les personnalités de l’île réunies autour du maire Daniel Gonthier, le président Melchior a salué « le rôle majeur de l’Agriculteur dans notre île ». Voici son discours : « je suis très heureux de participer aujourd’hui à l’inauguration de cette 41ème édition de la foire agricole de Bras-Panon.

Je tiens à te remercier, Cher Daniel, Cher collègue vice-président et maire de Bras-Panon pour ton invitation à cette inauguration. Nous sommes évidemment présents à tes côtés pour exprimer le soutien du Département à l’agriculture réunionnaise et aux agriculteurs réunionnais. C’est tout l’enjeu de cette foire agricole qui est une véritable vitrine du terroir. Et il est essentiel, aujourd’hui, je dirais même plus que jamais de valoriser ce terroir et ce savoir-faire auprès des Réunionnais.

Notre île a en effet énormément souffert de cette saison cyclonique. 3 épisodes cycloniques majeurs ont touché La Réunion, provoquant d’importants dégâts. Et malheureusement, dans de pareilles circonstances, c’est l’agriculture réunionnaise qui a payé un des plus lourds tributs avec des millions d’euros de pertes et de dégâts pour les agriculteurs.

Face à l’ampleur de la catastrophe, je veux vous dire que la solidarité départementale a été pleinement et rapidement mobilisée, en étroite concertation avec les syndicats et la Chambre d’Agriculture dont je veux saluer le sens de l’écoute et la coopération. Au total, ce sont 4,1 millions d’euros qui ont été débloqués en urgence par le Conseil Départemental afin de palier à l’urgence :

 

  • Permettre aux agriculteurs de remettre rapidement en culture leur champ afin que les Réunionnais puissent retrouver rapidement des fruits et légumes péi dans leurs assiettes.
  • Aider les agriculteurs qui ont subi des dégâts à réparer rapidement leur matériel agricole.
  • Remettre enfin en état les chemins agricoles afin que les agriculteurs puissent rapidement accéder à leur outil de travailler et ainsi redémarrer leur activité.

Mesdames et Messieurs, une mobilisation d’une telle ampleur n’est possible que par une volonté politique forte, et une ingénierie technique performante. Je veux donc saluer la mobilisation de l’ensemble de mes collègues conseillers départementaux, ainsi que celle des équipes techniques de la collectivité, qui ont su faire preuve d’une très grande réactivité et d’une très grande capacité d’action afin de pallier à l’urgence.

Cette foire agricole arrive donc à point nommé. C’est une manière de tourner cette page douloureuse de la saison cyclonique et de montrer que, malgré ce coup dur, notre agriculture est toujours debout. Nos agriculteurs continuent à travailler, à produire afin que Le Réunionnais puisse continuer à manger péi.

« L’agriculture, le socle de notre identité réunionnaise »

Reconnaissons-le, l’agriculture réunionnaise n’a rien à envier aux produits importés. Le créole, il préfère sa tomate péi ou sa carotte péi à l’importation. Il préfère la volaille péi plutôt que le poulet importé. Il est préfère ce qui est bon, ce dont il connaît la traçabilité, quitte à payer un petit peu plus cher, plutôt qu’un produit venu d’ailleurs, dont on ne sait pas forcément les conditions de production. Reconnaissons-le, l’agriculture réunionnaise demeure une agriculture traditionnelle et familiale. Elle porte les valeurs de l’amour de la terre et du terroir. Elle porte aussi, d’une certaine manière, l’excellence réunionnaise, une excellence reconnue au niveau national et même international pour certains produits d’exception.

L’agriculture a toujours été et doit rester le socle de notre identité réunionnaise. C’est pourquoi, le Département en a fait une priorité majeure de la mandature en y consacrant chaque année près de 20 millions d’euros à travers plusieurs axes :

 

  • D’abord le soutien aux agriculteurs : son installation, son équipement ou encore la conquête des terres en friche
  • Nous aidons ensuite les filières : il s’agit de préserver la filière canne, pilier historique de notre agriculture, mais aussi de soutenir le développement et l’accroissement des autres filières et productions, l’ail, l’oignon, la carotte, le curcuma et bien d’autres produits.
  • Il s’agit enfin de soutenir une politique tournée vers, le développement et l’innovation des techniques de production, le développement du bio mais aussi le renforcement de la qualité des produits.

Je voudrais, Mesdames et Messieurs, terminer en saluant le rôle majeur de l’Agriculteur, non seulement pour alimenter la population mais aussi en matière d’aménagement du territoire. L’agriculteur est un exemple de courage et d’engagement. Car être agriculteur nécessite de réelles qualités humaines au premier rang desquelles la valeur travail, le sens du devoir, l’abnégation…Ainsi, tout en souhaitant beaucoup de succès à cette 41ème édition de la foire agricole, applaudissons chaleureusement tous les agriculteurs, mais aussi tous ceux qui œuvrent dans le domaine agricole ! »

 

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Bras-Panon : Cyrille Melchior salue « le rôle majeur de l’Agriculteur »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Lapo
Invité
Lapo

Li le pas fatigué écrire discours 40 pages