Bras-Panon : le centre-ville passera en zone piétonne pendant la foire

dans Actualités/Bras-Panon/Collectivités

La foire agricole de Bras-Panon se déroulera du 4 au 13 mai prochains. Une semaine avant le coup d’envoi de cette grande manifestation qui attire chaque année pas moins de 200 000 visiteurs dans la petite commune de l’Est, les services municipaux, sous la houlette du maire Daniel Gonthier, mettront provisoirement en place un plan de circulation car le chantier du pôle d’échange pour le TCSP, actuellement en cours, ne sera pas encore terminé. Ces travaux en plein centre-ville seront donc stoppés durant cette période afin de permettre le bon déroulement de la foire. Notez-le bien, une semaine avant le lancement de la foire jusqu’à la fin de cette grande manifestation, le centre-ville de Bras-Panon passera en zone piétonne.

Mais en attendant, il faudra prendre son mal en patience côté circulation car ces travaux, qui ont débuté en septembre dernier, ont pris du retard. Le chantier qui s’inscrit dans le cadre du TCSP porté par la Cirest devait s’achever avant la foire. Ce ne sera pas possible. La fin des travaux a été finalement repoussée au mois de juillet. Raison pour laquelle, le maire et le directeur du service technique Frédéric Legendre ont décidé avec le DGS Steven Bamba (voir notre photo), de transformer le centre-ville en zone piétonne afin d’éviter tout problème de déplacement durant la foire agricole.

Pour l’instant, il faut faire avec les aléas du chantier. Comme le dit si bien le proverbe, « on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ». Actuellement, en centre-ville de Bras-Panon, ce ne sont pas des œufs que les ouvriers cassent mais bien le bitume dans le but de tout redimensionner. Sans compter que se déroulent dans le même temps des travaux d’enfouissement des câbles ainsi que ceux du réseau d’eaux pluviales. Un « package » en somme qui devrait métamorphoser à terme le centre-ville de Bras-Panon dans le cadre du chantier global de la Cirest relatif au transport en commun en site propre (TCSP) entre Saint-Benoît et Quartier-Français (Sainte-Suzanne).

Le coût de ces travaux s’élève à 150 millions d’euros financés par les fonds européens et par la Cirest. Le montant pour les travaux concernant Bras-Panon est de l’ordre de 30 millions d’euros. Le chantier se fera par étape. Il partira de la Rivière-des-Roches jusqu’à la rue du Collège, de la rue du Collège jusqu’au rond-point des Limites, puis jusqu’à l’échangeur de Paniandy et ensuite jusqu’à l’entrée de la Rivière-du-Mât-les-Hauts. Avec des portions de deux et de trois voies. Celle traversant le centre-ville de Bras-Panon où se déroulent actuellement des travaux se fera en trois voies avec deux arrêts de bus (car jaune de la Région et TCSP de la Cirest) installés en plein milieu de la chaussée. Des arrêts de bus qui seront en quinquonce : un près de la gendarmerie dans le sens Bras-Panon/Saint-André et l’autre se situera juste devant le magasin Discount dans le sens Bras-Panon/Saint-Benoît. Le maire Daniel Gonthier insiste sur la nécessité de « donner à la ville cette modernité mais tout en gardant son cachet rural ». Il veut faire du « transport le moteur du développement économique).

Une fois que le pôle d’échange du centre-ville sera livré en juillet prochain, d’autres travaux débuteront l’année suivante afin de rehausser de quinze centimètres la place Michel Debré (devant la Poste et la MJC), ainsi que celles de l’église et de la mairie pour qu’elles soient au même niveau que les trottoirs. Le but étant de faire comme une esplanade avec des espaces végétalisés. « Nous voulons rendre tout le secteur du centre-ville très attractif d’un point de vue visuel mais aussi très fonctionnel au niveau du déplacement ». Le financement des études a déjà été obtenu. Daniel Gonthier tient par ailleurs à rappeler que tous les commerçants du centre-ville ont été associés aux différentes réunions qui ont précédé le début les travaux. « Nous avons tenu compte de leurs doléances », dit-il. D’autres travaux sont prévus entre le rond-point des Limites et la rue du Collège d’ici à 2020. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Y.M.

([email protected])

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar