[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Carrière de Bois-Blanc à Saint-Leu : « Réunionnais, exprimez-vous ! »

dans Courriers des lecteurs

« L’Association des Usagers de la Route en Corniche invitent les Réunionnais à s’exprimer massivement en faveur de la carrière de Bois Blanc/Ravine du Trou à Saint-Leu. Les citoyens peuvent apporter leur contribution dans les mairies de Saint-Leu, des Avirons et de L’Etang-Salé à partir de ce lundi 25 juin et ce jusqu’au 25 juillet 2018 pour la 3ème enquête publique de ce projet.

Rappelons les faits. Le chantier de la nouvelle route du littoral, prévu pour sécuriser l’axe de communication La Possession/Saint-Denis, est composé d’une grande partie de digue qui nécessite de gros enrochements de protection mais aussi de grandes quantités de remblais. Ce chantier aura encore besoin de 10 millions de tonnes de roches. C’est pour cela qu’il faut ouvrir des sites d’extraction en roches massives car les carrières alluvionnaires actuelles ne disposent pas de roches de ce calibre (entre 0,1 et 5 tonnes) et les andains ne suffiront pas à couvrir tous les besoins du chantier.

Le meilleur site d’extraction est celui de Bois Blanc Ravine du Trou à Saint-Leu. La qualité et la quantité de roches convient tout à fait au chantier de la digue de la NRL. Il y a peu de monde à proximité du site, les enjeux environnementaux sont modérés et peuvent être maîtrisés. Le site est en friche, son exploitation permettra une valorisation du terrain et créer de nombreux emplois directs et indirects (conducteurs d’engins, terrassiers, mécaniciens).

Contrairement aux allégations des opposants, l’exploitation d’une carrière est strictement encadrée. C’est une ICPE (Installation Classée pour la Protection de l’Environnement). Ce cadre réglementaire garantit aux riverains la prise en compte des risques en particulier ceux liés à l’environnement et à la santé. Et le nouveau projet présenté par le carrier réduit de manière significative les impacts environnementaux et sanitaires.

La nouvelle mouture du projet ne comprend que 19 hectares et pour éviter le passage des camions sur la route côtière et les rond-points de L’Etang-Salé les bains, l’exploitant a prévu la construction d’un demi échangeur qui relie directement le chantier à la route des tamarins.

Par ailleurs, les horaires d’activité de la carrière se dérouleront de 05h à 19h les jours de semaine et le samedi matin. Il faut savoir que l’éclairage sera réduit pendant les périodes de vols nocturnes des oiseaux marins.

D’ailleurs en matière contraintes réglementaires, le projet a été validé par l’autorité environnementale et est conforme au Schéma d’Aménagement Régional SAR, au Schéma de Mise en Valeur de la Mer, du schéma de Cohérence et d’Orientation Territoriale SCOT, du Schéma Départemental des Carrières SDC, au Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux SDAGE, le Plan de Prévention des Risques PPR de la commune de saint-Leu et le code forestier pour une dérogation pour défricher le terrain.

Concernant réduction des émissions de poussière, l’approvisionnent en eau, les éventuelles nuisances sonores, la protection de la faune et de la flore, la retenue des eaux de ruissellement, toutes les garanties ont été apportées dans ce nouveau projet.

A l’issue des travaux qui devraient durer 2 ans et demie (temps de réhabilitation compris), la partie haute 10 hectares sera intégrée au périmètre agricole irrigué et sera attribué à des jeunes exploitants agricoles tandis que la partie basse sera remise en état naturel et revégétalisée.

Pour toutes ses bonne raisons,l’Association des Usagers de la Route en Corniche (AURC) appelle les Réunionnais à s’exprimer pour le developpement de La Réunion ».

Pour l’AURC,
Le président Roland Lambert

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Carrière de Bois-Blanc à Saint-Leu : « Réunionnais, exprimez-vous ! »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
SPARTACUS974
Invité
SPARTACUS974

Et dire que certains croient encore que cette carrière ne sera ouverte que pour finir la fameuse NRL….Aucune société ne voudrait investir dans un projet aussi peu rentable.Pas de doute,la carrière a vocation à fournir des matériaux pendant des décennies et donc à encombrer les routes de la Réunion.Il est donc étonnant de voir le président de l’AURC souhaiter davantage de camions sur les routes réunionnaises déjà saturées.

Dominique Cochis
Invité
Dominique Cochis
Non cette carriere ne doit pas se faire. Récemment les violentes pluies de Fakir et Berguita ont provoqué la fermeture de la route durant 1 mois à Saint Leu. Des andains il y’en a ailleurs , a la Possession pourquoi prendre des andains a des dizaine de kilomètres alors que près de la NRL, il y a une carriere? Je ne comprends pourquoi on focalise sur la Ravine du Trou si ce n’estpour enrichir certains transporteurs. Laissons ce site en l’etat et arrêtons d’enlaidir ce coin si merveilleux,il n’y a pas que l’economie qui compte, le bien etre des gens… Lire la suite »

Derniers de Courriers des lecteurs

Aller en Haut