Carrière de Bois Blanc: « Ceux qui nous gouvernent sont restés sourds à l’expression de la démocratie »

dans Collectivités/Saint Leu

Le Maire de Saint-Leu informe la population des communes de Saint-Leu, de l’Etang-Salé et des Avirons que le représentant de l’Etat, sur demande du Président de Région,  a modifié par la force le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de Saint-Leu pour permettre l’implantation de la carrière de Bois-Blanc.

Cela veut dire que suite à la publication de cet arrêté préfectoral, la SCPR pourra prochainement déposer un permis de construire pour l’implantation de sa carrière à Bois Blanc.

Cette décision, vous le savez, intervient contre l’avis des trois Conseils Municipaux et de la population concernée qui s’est rassemblée massivement lors des trois chaînes humaines, du référendum, et des trois enquêtes publiques.  Ceux qui nous gouvernent sont donc restés sourds à l’expression de la démocratie. Comment nous demander d’appeler à la modération alors que le gouvernement utilise ici la violence ?

Nous déplorons ce passage en force de l’Etat et du Président de Région pour dérouler le tapis rouge à une multinationale en position de monopole depuis 50 ans à La Réunion qui participe à maintenir des prix élevés sur le marché des matériaux du BTP.

Nous continuons notre combat pour sauver notre île de la mainmise du pouvoir économique. Nous avons d’ores et déjà transmis l’arrêté préfectoral de modification du PLU à notre avocat dans le cadre d’une procédure de recours.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Carrière de Bois Blanc: « Ceux qui nous gouvernent sont restés sourds à l’expression de la démocratie »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Claire
Invité
Claire

Lui aussi… Thierry Robert sort de ce corps et arrête de mettre tous les malheurs du monde sur le dos du Président de région.
Il faudrait peut-être vous calmer un peu et arrêter d’accuser les autres

Dagober
Invité
Dagober

Préférence régionales pour les employés ? Où ils viennent avec ses gars ?