Césari Soba, un jeune de Saint-André, internationalise notre rougail saucisses

dans Actualités/Infos Réunion

Notre bon vieux rougail saucisses vient en effet d’être retenu parmi les trois meilleures recettes proposées par ce jeune de Saint-André scolarisé dans une école hôtelière située à Bouguenay à Nantes. La recette a été reprise et traduite en anglais dans un livre paru la semaine dernière et publié en France, en Turquie, en Finlande et en Autriche. Grâce à Césari Soba, 19 ans, (voir notre photo)notre rougail saucisses devient international. « Gout’ a nous! »

Le jeune Césari, qui avait participé à un concours organisé par son école, a été agréablement surpris de terminer parmi les trois premiers élèves en Seconde Bac Pro dont la recette a manifestement séduit le jury international puisque le concours était également ouvert aux lycéens de la Turquie, de la Finlande et d’Autriche. Au niveau, gustatif, Césari Soba termine même premier. Sa recette a obtenu la meilleure note du lycée.

Césari Soba a évidemment profité de ce concours pour vanter les mérites de son île ou, disons plutôt, l’île natale de sa maman Yasmine Rocou-Soba. Cette dernière, originaire du quartier de la Cressonnière à Saint-André et coiffeuse de profession, a quitté le département à l’âge de 26 ans. Elle en a 20 de plus aujourd’hui. Quant à Césari, il a vécu un peu moins de deux ans à La Réunion. Il avait 6 ans à cette époque. Grâce au métier de son papa (militaire de carrière), il a également vécu un peu en Martinique.

Sa maman Yasmine Roccou-Soba l’a beaucoup aidé

Sa maman Yasmine a ouvert depuis une huitaine d’années un salon de coiffure pas loin du centre-ville de Nantes où elle vit avec ses trois enfants (26 ans, 19 ans et 13 ans). C’est surtout elle qui a inspiré son fils Césari pour cette recette réunionnaise. Faute de saucisses « made in Réunion », Césari a pris des saucisses fumées de Nantes pour concocter son rougail avec les ingrédients de base : de la tomate, des oignons, du thym et deux petits grains de piment pour ne pas « trop piquer » le palais des consommateurs de l’hexagone et même ceux des trois autres pays. « Les gens d’ici aiment bien le rougail saucisses à la créole », explique Yasmine, qui ne rate pas une occasion de faire découvrir cette recette à ses camarades « z’oreils » de Nantes et même des autres régions de métropole. Une petite suggestion tout de même aux consommateurs de métropole et d’ailleurs : pour l’authenticité du goût « made in Réunion », commandez vos saucisses directement aux charcutiers de La Réunion, qui se feront sûrement un plaisir de vous satisfaire. Le goût oté ! Voilà une filière que pourra développer Césari à la fin de son cursus à l’école hôtelière de Bouguenay à Nantes !

Y.M.

([email protected])

 

20 Commentaires

  1. Encore un reunionnais qui ne sais pas faire un rougail saucisse…
    On ne met pas d’ail ni gingembre ni de thym dans un rougail. Juste des tomate et des oignons. C’est dans un carry qu’on met de l’ail du gingembre et du thym !

  2. Tant mieux pou li c’est très bien mon garçon.
    Mais par contre s’ra pas demain la veille que mi sa mange un rougail saucisse avec safran ek l’ail dedans.
    Tant mieux si y plaît aux zoreils et bonne continuation a ou.

    • Sans viande un rougail saucisse ? Mdr ridicule un vrai rougail c un des saucisses de porc point ni au poulet ni autre je n’en mange plus depuis plus de 20 ans je mange plus de porc mais c avec du porc point et sans safrans thyn et autre connerie que j’ai vu écrites

  3. Super! Malgré les divers débats sur certains ingrédients…après oui chacun agrémente à sa sauce et à son goût. Avec gros piment, fleurs d’oignons…un régal.

  4. Félicitations à toi Cesari. Je suis très contente de voir comment tu as grandi et surtout trouver ta voie, je t’encourage à persévérer. Ne t’arrêtes surtout pas sur les commentaires négatifs, utilises les comme moyens d’être propulser en avant. Moi J’ai bien aimé le rougail préparer par papa en Martinique, j’attends de goûter le tien maintenant. Je suis fier de toi et heureuse pour maman qui est une femme courageuse et battante…

  5. le rougail saucisse creol y met oignons ek tomate sa mém ! Pas safran , l’ail, gingembre, ni le thym… fo arrêt fait le grand conesseur defois meme quand mi gard su les chaine lokal mi voit band creol pou fait rougail saucisse , i fait meme pas frite zot saucisse les blême dans marmite ek 1 ta safran…. fait honte a nous .. demoune va croire kreol gaine pas fait cuit mangé

  6. Néna toujours domoune mauvais coeur si la terre bon dié  »’arête un pé souplé  »laisse césari avancé  »’et fé de même  » »félicitation mon cousin…

  7. ROCOU bien dit ou va trouve tjr pou critiké zot i di la honte pou la réunion mais c mentalité kom zot i fai honte. Félicitation CESARI TIEMBO LARGUE PA.

  8. En aucun cas les commentaires sont pour le descendre juste pour dire que ce n’est pas la vrai recette d’un rougail saucisse kréol.. il a fait à sa manière c’est tout. Mais merci de ne pas dire que c’est notre recette à la reunion ! Ne mélangez pas tout. La honte n’est pas pour moi en tout cas mes grands parents mon toujours dit que c’est comme ça (tomate et oignons) ….

  9. Félicitation CESARI. Ton rougail saucisses me paraît délicieux. Continue comme ça. Bonne continuation et au plaisir de se rencontrer. Moins aussi mi le Reunionnais depuis 60 ans et mi vive pas trop loin de Bouguenais.

  10. Bravo césari bien contente que ou l’a été sélectionné et faut pas regarde les commentaires négatifs, chacun n’a sa façon fait rougail saucisses selon l’endroit où sa ou habite. Lé comme carry bichiques. Toujours demoune jaloux, avance garde pu derrière et félicitations à ta maman aussi grâce à elle si ou l’a arrive là. Tatie Cécile et tonton Daniel

  11. un grand bravo à Césari, que j’ai eu l’occasion de connaître par sa mère, (marmaille la cour) la cressonnière les manguiers en force.
    un pti coucou par la même occasion au Yves Montrouge ( qui m’a fait le cathéchisme il y a fort bien longtemps
    Tiembo largue pas

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*