Chirurgie infantile au CHU Sud : la CFTC tire la sonnette d’alarme

dans Actualités/Infos Réunion

Jean-Yves HOARAU, membre du Conseil de Surveillance CFTC Santé et président CFTC Santé Sociaux Réunion-Mayotte vient d’écrire à Jean-Paul Virapoullé, président du Conseil de surveillance du CHU de La Réunion. Voici son courrier :  » Monsieur le Président bonjour, je me permets d’attirer votre attention sur la situation du service de chirurgie infantile du CHU Sud Réunion qui est concerné, comme beaucoup de service du CHU par le PRE. Ce service est rempli à plus de 80% et répond pleinement à la mission de service public pour la population du sud. La CFTC a donné les chiffres à l’ARS lors de la dernière grève de février 2018 et l’ARS a confirmé les 4 territoires de santé pour la Réunion. Dans les réunions actuelles du CHU, une pression est mise sur les services qui manquent d’activité avec une demande compréhensible de mettre en adéquation l’activité et le personnel. Ici, ce n’est pas le cas et les chiffres données en Conseil de Surveillance et dans les autres instances (CTE et CME) doivent respecter la réalité du terrain et non de faire le jeu d’un projet médical de rapprochement du sud vers le nord au détriment de la population et des équipes soignantes qui sont très investies. Le service propose même de réorienter le projet médical du sud pour rester en complémentarité avec une carte sanitaire acceptable par tous les acteurs. Je vous adresse la lettre ouverte de l’équipe de ce service pour information.

Connaissant votre implication dans le projet d’établissement du Chu de la Réunion et votre sens des responsabilités, je vous demande Monsieur le Président de faire une réunion au plus vite avec tous les acteurs sur cette situation qui risque de déboucher très rapidement sur un autre conflit social que personne ne désire aujourd’hui.

La population du sud ne pourra pas laisser ces enfants partir se faire soigner dans le nord et vice versa. Il faut trouver un équilibre au plus vite. L’équipe médicale, l’équipe soignante et la CFTC restent dans l’attente d’une réponse de votre part.

Recevez Monsieur le Président, nos sentiments les plus distingués ».

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Chirurgie infantile au CHU Sud : la CFTC tire la sonnette d’alarme"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Henri
Invité
Henri

Il se passe des choses graves au CHU, il faut que la population en soit informée. Une sorte de démantèlement est en cours, des économie drastiques sont imposées au détriment de la qualité de soin.

SUBITE
Invité
SUBITE

Vous vous plantez en premier lieu,en lui accordant le sens des responsabilités…….
Regardez ce qu’il en fait du sens des responsabilités,dans sa commune….

ORBITE
Invité
ORBITE

D’ailleurs si vous en êtes là… c’est bien sous le conseil de surveillance du C H U…..
On voit que vous ne suivez pas les faits divers,les affaires judiciaires dans L’île….
Tant que cela ne vous impactent pas ……..