« Consultations citoyennes sur l’Europe » : 650 jeunes Réunionnais réunis au MOCA

dans Actualités/Infos Réunion/Politique

La déclinaison régionale en Outre-Mer de l’opération nationale « les Consultations Citoyennes sur l’Europe de La Réunion », s’est déroulée, hier lundi 29 octobre, au domaine du MOCA à Saint-Denis. Elle fait suite à l’annonce du lancement « des consultations Citoyennes sur l’Europe » par le Président de la République, projet proposé à chaque Etat-membres de l’Union européenne, qui a débuté en avril et qui se termine à la fin du mois d’octobre.  Cette action a pour ambition de recueillir les attentes, les craintes, les souhaits, les espoirs mais aussi les propositions des Réunionnais et des Réunionnaises pour donner un nouvel élan à la construction européenne. Les recommandations qui seront issues des « Consultations Citoyennes » seront examinées par le Conseil européen en décembre 2018.

Ainsi, ce sont plus de 650 jeunes qui ce sont rassemblés au MOCA (lycées, centres de formation, École de la 2ème Chance, le RSMA.. ) et qui ont participé aux Consultations Citoyennes et consacré toute une journée à l’Europe, mais aussi à leur avenir.

Un évènement initié par le Mouvement Européen Océan Indien, le Président, Philippe Loppe et soutenu par la Région Réunion en présence de Yolaine COSTES , 2ème vice-présidente, déléguée aux Affaires européennes, à la continuité territoriale, à la mobilité, au sport et à la croissance bleue.

En tant qu’Autorité de gestion des fonds européens, les Consultations Citoyennes, étaient dès le départ une évidence pour le Président de la Région Réunion. La Réunion est aujourd’hui la première région française en volume de fonds européens soit plus de 2,2 milliards d’euros. Avec une dotation de près d’1 milliard 130 millions d’euros de FEDER, l’enveloppe allouée à La Réunion constitue aussi le document de programmation le plus considérable de France, tant sur le plan financier que sur le plan de l’envergure des infrastructures de développement soutenues.

« L’Europe fait partie de notre quotidien et je souhaite que l’Europe devienne un espace de mobilité et de libre circulation pour les jeunes ultamarins, dans leurs parcours scolaire, professionel en Europe ou dans la zone océan Indien » Yolaine Costes.

Pour rappel, il y a une consultation en ligne qui a été ouverte depuis le 9 mai, le jour de la fête de l’Europe. Elle est disponible sur le site de la Région Réunion qui a ouvert une page dédiée et qui permet aux Réunionnais de remplir le questionnaire proposé et dire quelle direction ils veulent pour le projet européen. Par ailleurs, cet événement est sans aucun doute la plus grosse consultation qui ait été organisée dans une région de France.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar