[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Manifestation emplois verts : le Barachois est rouvert à la circulation

dans Actualités/Infos Réunion/Politique/Vidéos

15h13 : Sur les RN1 et RN2 à Saint Denis, le Barachois est rouvert à la circulation dans les deux sens.

14h19 : Le Barachois est bloqué par les manifestants en colère. Une délégation a rencontré le sous-préfet à la cohésion sociale, mais aucune réponse n’a été apportée aux emplois verts notamment sur le quota pour le deuxième semestre.

Sur les RN1 et RN2 à Saint Denis, suite à une manifestation au niveau de la Préfecture, le Barachois est fermé.
Une déviation est mise en place dans le sens Est/Nord depuis la Rue Labourdonnais et dans le sens Ouest/Nord depuis la Rue Lucien Gasparin jusqu’à nouvel ordre.
Il est conseillé aux usagers d’emprunter la RN6 Boulevard Sud depuis l’échangeur de Gillot.

Une délégation sera reçue à la Préfecture à 12h45. Un collectif d’une dizaine de personnes devrait être monté pour aller à la rencontre du gouvernement la semaine prochaine à Paris, accompagné du Président de Région.

10h00 : Le président de Région, les députés et Brigitte Naze, présidente de la plate-forme des emplois verts de La Réunion prennent la parole

09h45 : Nadia Ramassamy, députée de La Réunion : « Pour nous, c’est vital d’avoir ses emplois dans un contexte de chômage« .

La Plateforme des associations d’emplois verts de la Réunion (PAEV 974) appelle à une grande mobilisation, aujourd’hui, à partir de 9 heures devant « lôtel gouvernman » (préfecture de Saint-Denis). La Plateforme estime que « le gouvernement a déclaré la guerre aux plus pauvres en annonçant la baisse brutale des contrats aidés ».

Elle constate que « le gouvernement confirme une fois de plus sa volonté de s’acharner sur les plus démunis » et dénonce « la suppression de 24 000 emplois destinés aux publics les plus fragiles ». Selon la Plateforme des emplois verts menée notamment par Gérard Agathe « le gouvernement condamne les associations et tous les employeurs de contrats aidés ».

Rappelons que la Plateforme se trouvait aux côtés des députés de la Réunion qui s’étaient mobilisés dernièrement sur ce dossier. Elle réclame à minima le même nombre d’emplois aidés de 2016, « des contrats qui permettent aux précaires de s’insérer même provisoirement afin de pouvoir subvenir à leurs besoins ». Les organisateurs misent sur une mobilisation d’un millier de personnes ce matin dans le Square Labourdonnais. Ils devraient être rejoints dans la matinée par Didier Robert et par tous les élus qui soutiennent leur mouvement. Rappelons encore que Gérard Agathe qui a toujours été en tête de ce genre manifestations en faveur des emplois verts, et donc des plus démunis, est quant à lui employé par la Région.

Cette bataille pour obtenir plus de contrats aidés est soutenue par tous les députés de La Réunion qui sont intervenus plusieurs fois auprès du gouvernement. Dans un communiqué envoyé avant-hier Nathalie Bassire, députée de la 3ème circonscription tient à renouveler son soutien aux emplois verts.

Voici son communiqué : « convoquée en commission du développement durable et de l’aménagement du territoire le jeudi 14 septembre 2017, je serai à Paris pour auditionner Monsieur Nicolas Hulot, ministre d’État en charge de la transition écologique et solidaire. J’apporte mon soutien sans réserve à l’ensemble du tissu associatif réunionnais dans leur mobilisation devant la Préfecture pour le maintien des financements et la sauvegarde des contrats aidés, notamment les emplois verts. Je rappelle que derrière chaque contrat aidé, il y a une famille réunionnaise : cette réalité, nul ne doit l’ignorer ! Je réitère mes demandes auprès de l’État :

1. de maintenir le quota de contrats aidés au moins au même niveau qu’en 2016 ;

2. de ne pas diminuer les crédits du budget de l’État au détriment des associations ;

3. de ne pas baisser les dotations des collectivités locales d’Outre-Mer, afin de leur permettre     d’allouer un niveau suffisant de subventions aux associations ;

4. de préserver le  rôle de lien social que jouent nos associations.

C’est à ces conditions que nos enfants ceux en situation de handicap pourront être accompagnés au mieux dans les écoles, que notre situation sanitaire continuera à être maîtrisée dans le cadre de la lutte anti-vectorielle (Plan Ravines), que nos sites touristiques et parcours de santé seront toujours entretenus et embellis, que l’accès aux loisirs pour tous sera maintenu par le biais de toutes nos associations sportives et culturelles ».

Y.M.

 

 

6 Commentaires

  1. Tiembo larg pa . Toujours le ti colons y paie po lé zot. Bientôt, la fin de l’impôt sur la fortune , un nouvelle impôt remplacera la taxe d’habitation, messieurs RSA attachent zot ceinture y vien po zot. Zot na bien le bonjour du CAC 40.

  2. Gérard Agathe , employé par la Région va manifester , semble t-il avec la Plateforme des associations d’emplois verts de la Réunion (PAEV 974) est-ce bien là le rôle d’un agent de la collectivité Région REUNION ?

    N’ y a t-il pas une sorte d’ emploi fictif sur cette manifestation de mobilisation des emplois verts menée notamment par cet individu ?

    Que fait la police nationale ?

  3. Question « Pieds dans le plat » : comment fesse-ce qu’avec autant d’emplois « verts », la Réunion soit de plus en plus sale, polluées, dégueulasse ???

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers de Actualités

Aller en Haut