La police libére à l’instant l’accès à l’usine de Bois Rouge. Ambiance tendue avant la rencontre planteurs/TEROS cet après-midi

dans Actualités/Infos Réunion

Les négociations entre l’industriel et les planteurs  de cannes devraient avoir lieu  ce jeudi après son annulation mardi, à cause de l’absence des représentants de TEREOS. L’Etat devra jouer le rôle de médiateur entre les deux parties.

Depuis mardi, les planteurs ont toujours fait pression sur l’industriel en bloquant entre autres les usines du groupe  TEREOS .

Ce matin encore, selon  le témoignage  d’un employé d’eRcane, les planteurs ont menacé de revenir sur les lieux et d’évacuer l’usine, vers 6h du matin.

Les planteurs indiquent qu’ils continueront de faire blocage sur les usines de sucrerie du groupe tant qu’ils n’obtiendront pas des avancées sur la position de l’industriel.

De son côté, le premier responsable du groupe déplore la dégradation de la situation de ces derniers jours, et a fait savoir que les négociations n’auront pas lieu tant que les usines du groupe resteront bloquer par les planteurs.

La préfecture, qui a accepté de jouer le rôle de médiateur, a lancé ce matin un appel très ferme aux planteurs pour que les sites soient libérés, notamment au Gol à Saint Louis.

La police, un peu avant midi, intervenait pour libérer l’accès de l’usine de Bois Rouge à Saint André

6 Commentaires

  1. Idem au Gol (centrale thermique) mais uniquement pour les camions de charbon ; opération réalisée par une flopée de gendarmes ! wouahhh

  2. Marre de donner mon pognon, beaucoup de pognon, à une filière condamnée à terme, inutile pour la population et nuisible pour mon île… Merdalors !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*