Coralie Blanco, championne de La Réunion de bikini fitness-172

dans Actualités/Infos Réunion

Et ce n’est pas tout, elle est aussi vice-championne de La Réunion de bikini fitness toutes catégories confondues. Alors, au risque de se répéter, récapitulons pour bien clarifier les choses : la jeune Tamponnaise de 24 ans est championne de La Réunion de bikini fitness dans la catégorie des moins 60 kilos et la vice-championne de La Réunion toutes catégories confondues. Ces deux titres, elle les décrochés (haut les muscles !) le 10 mars dernier lors d’une compétition qui a réunit plus d’une quinzaine de concurrentes venues de toute lîle et âgées de 23 à 50 ans (peut-être plus). C’était à Plateau-Caillou (commune de Saint-Paul). Une compétition organisée par l’ARBBF-IFBB Réunion.

Les épreuves ont débuté aux environs de 16 heures pour se terminer vers 20 heures. Avec à la clé, donc, pour Coralie deux beaux titres qui viennent ainsi récompenser près de 8 mois d’efforts physique et mental, de préparation intense avec l’aide de son coach Bruno Philéas (Bodytech Nutrition) du Tampon. « A la fin, je me suis préparée pendant 8 mois à raison de 4 heures, voire plus, de sport par jour, 7 jours sur 7, en salle à Fitness Park de Saint-André, de Saint-Pierre et à Fit Evasion au Tampon, mais aussi en pleine nature, car je me levais tous les matins à 4h30 pour aller courir avant d’aller travailler, d’affiner mes muscles en salle dès 6 heures du matin. J’ai vécu à ce rythme durant toute cette période, sans compter qu’il fallait aussi faire très attention au niveau nutrition. Mais je l’ai fait avec beaucoup de plaisir car j’aime le sport », précise Coralie.

Comment ne pas aimer le sport en effet quand, comme elle, on le pratique depuis ses plus jeunes années. « Dès le collège, puis au lycée, je faisais beaucoup de sport. A l’âge de 18 ans, je me suis inscrite en salle tout en conjuguant mes activités en salle avec la course à pied ». Coralie a fait du sport son métier puisqu’après le Bac, elle a choisi une licence STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives). Le diplôme en poche, elle est aujourd’hui enseignante APA (activités physiques adaptées), c’est-à-dire pour des personnes porteuses de handicap physique et mental.

Mais revenons à la compétition du 10 mars dernier : c’était sa première dans le genre. Certes, la petite (1,70 m quand même !) blonde aux yeux bleus avait déjà côtoyé des podiums, mais c’était pour un autre concours, celui de Miss Earth, en juillet 2015, où elle décrocha la couronne de « Miss Earth Water ».

Dans la catégorie Fitness, c’était une première participation. Et qui dit première dit forcément une certaine appréhension. Mais Coralie s’y est préparée pour, elle s’est donnée à fond. « Ça n’a pas toujours été facile. D’habitude je pèse entre 56-57 kilos. Là il a fallu « sécher » pas mal. J’ai perdu 7 kilos en deux semaines. En revanche, je me suis musclée. Cette compétition demande beaucoup de préparation, elle exige à la fois une taille fine et une musculature bien marquée. On doit travailler la finesse musculaire. Je ne cache pas que parfois j’avais une envie folle de bouffer d’autant plus que, aussi paradoxal que cela puisse paraître, j’adore manger, j’adore cuisiner surtout des pâtisseries », dit-elle en rigolant.

Mais la jeune femme très disciplinée en matière de sport sait aussi se retenir quand il le faut. Et des privations, il y en a eues durant les 8 mois de préparation ». Manifestement, elle y a pris goût car elle va de nouveau se préparer à une nouvelle compèt’ : « le Cup of Titans » qui se déroulera en octobre prochain à La Réunion. Pourquoi tant d’efforts, pourrait-on lui demander ? Tout simplement parce qu’il faut savoir se fixer des objectifs dans la vie et vivre ses rêves. Le sport, le fitness, ç’en est un (objectif) dans la vie de Coralie Blanco. Et ses deux titres, comme le dirait une pub bien connue, elle les vaut bien. « Chacun vaut ce que valent les objectifs de son effort » dixit Marc-Aurèle, le philosophe stoïcien et empereur romain.

Les titres, c’est bien. Evidemment ça fait toujours plaisir car ils représentent la consécration, la récompense – qui fait ausi la fierté de ses parents, de sa maman – mais la préparation de ces compétitions reste pour la personne qui la vit des moments inoubliables, excitantes. Comme le disait si bien Gandhi : « c’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire ». De ce concept, Coralie Blanco en un a fait un credo, du moins dans le domaine du fitness et du sport. Cela lui procure tellement de bien-être, de bonheur, un sentiment grandissant de liberté qui permet d’oublier les petits soucis du quotidien et les vicissitudes de la vie de façon générale.

Que dire d’autres de la jeune Tamponnaise, sportive et passionnée de fitness ? Je vous vois venir les petits malins ! Je vois vos yeux qui pétillent en fixant ses photos. Oui, elle est célibataire. Mais on n’en dira pas plus. Parce qu’au delà des apparences (crédit photos : David Blaineau), Coralie est aussi une grande timide, qui n’aime pas du tout se dévoiler sur sa vie privée. Elle est comme une huître perlière, qui se renferme sur son trésor.

Y.M.

 

 

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Coralie Blanco, championne de La Réunion de bikini fitness-172"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
thierry
Invité
thierry

OUILLE …..si tu rentre en retard et bourré à la maison …..elle te touille grave la meuf….. vaut mieux une vieille tantine bien grassouillette…..Humour bien sur…..magnifique la bestiole !!!!!

Blanco
Invité
Blanco

Magnifique tres fiere d’elle et j’espere qu’elle ira tres loin big bisous ma belle

Blanco
Invité
Blanco

Merci à Ym pour cet interview

Mono
Invité
Mono

Bravo Barbie

thierry
Invité
thierry

et merci photoshop pour les retouches photos……trop laid ….

chrisstjo
Invité
chrisstjo

médaille d’or des paralympiques!!!!!