[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Coupe du monde : l’Espagne sortie ! La Croatie bat le Danemark

dans Actualité Nationale/Sports

Sur la planète foot, ce mondial est celui de toutes les surprises et redistribue les cartes des meilleures équipes mondiales.

Hier surprise : l’Espagne a été éjectée par… la Russie. Un sacré coup de théâtre.

Pas favorite, la Sbornaya (le surnom de l’équipe russe) a éliminé l’Espagne, dimanche à Moscou, en huitièmes de finale de sa Coupe du monde (1-1, 4 tab à 3). Un exploit retentissant acquis au bout d’une séance de tirs au but irrespirable qui a vu le gardien Igor Akinfeev arrêter deux tentatives espagnoles. Un héros surgi au bout d’un match pour le moins insipide pendant 120 minutes.

Akinfeev, héros de tout un peuple. Il aura fallu 120 minutes et neuf penaltys pour départager l’Espagne et la Russie dans un match fermé et ennuyeux. Et puisque la Coupe du monde est une histoire d’hommes, il fallait un héros pour forcer le destin. Son nom : Igor Akinfeev. A 32 ans, le portier de la Sbornaya depuis 2004 a sorti le match quasi parfait. Impuissant sur l’ouverture du score espagnole, il s’est ensuite attelé à stopper les rares frappes espagnoles dangereuses, notamment une ultime double tentative d’Iniesta et Aspas (85e).

C’est surtout en prolongation que le gardien historique du CSKA Moscou a endossé le costume du sauveur en repoussant une frappe de Rodrigo après un rush solitaire, seule occasion dangereuse de la Roja (109e). Sur sa lancée, Akinfeev a écœuré les Espagnols lors de la séance de tirs au but. Pendant que ses coéquipiers faisaient un sans-faute, le gardien russe a sorti le grand jeu en arrêtant deux tentatives, à chaque fois sur sa droite : des deux mains face à Koke puis du bout du pied face à Aspas. Comment dit-on héros en russe ? Une Espagne impuissante et une Russie ultra-défensive : ce huitième de finale a offert un piètre spectacle aux amateurs de football. Soporifique, pour rester poli.

Victoire de la Croatie

Les Croates se sont qualifiés pour les quarts de finale après une séance de tirs au but homérique (1-1, 3 t.a.b. à 2). Danijel Subasic, le gardien de Monaco, a repoussé trois tentatives danoises

CREDIT TEXTE / EUROPE 1, notre partenaire infos

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Derniers de Actualité Nationale

Aller en Haut