Cuisine centrale de Saint-Benoît: les médiations n’aboutissent pas, la grève continue

dans Actualités/Infos Réunion

La société Régal des îles a pris la gérance de la cuisine centrale de Saint -Benoît depuis le début de l’année. « Mais depuis le 2 janvier 2018, une partie du personnel de la cuisine centrale de la commune de Saint-Benoît a décidé de se mettre en grève. », communique le gérant, Alex Moutoussamy.

« Toutes nos propositions de médiation se heurtent au refus de Patrick Lauret, représentant de la cellule syndicale CGTR. Cependant, nous avons bon espoir que la raison et l’intelligence du personnel, vont l’emporter, car ils sont attachés à leur outil de production et à la mission de service public dévolue à la cuisine centrale de Saint-Benoît », lance le nouveau gérant  dans un communiqué.

Il est à rappeler que l’’accès au site de production est bloqué et que le gérant n’a pas pu accéder dans les lieux pour y travailler. « Nous avons saisi l’institution judiciaire. L’audience est prévue le lundi 15 janvier 2018. Nous avons bon espoir d’obtenir une ordonnance pour que le personnel gréviste puisse libérer l’entrée de la cuisine centrale. »

« Nous avons mis en place tous les moyens pour assurer la continuité du service public et avons bon espoir que ce conflit prendra fin très rapidement et qu’un dialogue entre le personnel et la direction s’instaurera très rapidement », continue-t-il.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cuisine centrale de Saint-Benoît: les médiations n’aboutissent pas, la grève continue"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
allé bam
Invité
allé bam

En assignant les grévistes au tribunal vous penser nous intimider ??? pour nous c’est une suite logique de notre action et cela nous renforce et après notre convocation chez les gendarmes pour injures, on s’en fout .En passant on vous remercie pour le vanne et les fruits ,le rhum on l’a bu avec du coca et un zeste de citron compris avec ….Na longtemps nous crois pi Père Noël et encore moins à zot gris gris . Nar totoche coup pied dedans nous la fé volé allé wééééé.

Saint Dikat priez pour nous
Invité
Saint Dikat priez pour nous

Peut être LAURET i veut plus l’argent. La CGTR nana rienk poupet dodan. Si ou veux gagner i faut travailler. Sinon fait kom detroi : allez vendre poulet grillé !

Libre
Invité
Libre

La cgtr la fine arrive un mouvement mafia diriger par des ripoux ratés. Qui utilise les salariés qui croient réellement à leur légitimité.