« Dérapage » présidentiel sur les Comoriens : Faouzia Vitry demande des excuses publiques à Emmanuel Macron

dans Actualités/Infos Réunion/Politique/Politique à la une/Présidentielles

« En tant que Réunionnaise et fille de l’Océan Indien, française d’origine comorienne et européenne, je suis, comme beaucoup de citoyens, indignée face aux propos que vous avez tenus lors de votre visite au centre régional de surveillance et de sauvegarde atlantique d’Etel. Ainsi, vous estimez que la mort de plusieurs milliers d’êtres humains depuis 1995 dans le cimetière marin séparant l’île de Mayotte aux autres îles de l’archipel des Comores porte à plaisanterie ? Est-ce donc cela votre vision du drame humain qui se déroule dans ce Département Français ? Considérez-vous le peuple comorien et les cadavres dont regorgent l’océan Indien comme une nouvelle espèce marine à pêcher, au point d’user à son endroit un ton et des termes aussi humiliants que blessants ».

La conseillère régionale et élue de la République n’en revient pas. Elle exige des excuses « claires » du Président Macron. « Il serait alors opportun que les propos regrettables que vous avez tenus ainsi que les excuses subséquentes, soient l’occasion de vous intéresser de très près au conflit qui, depuis de trop nombreuses années, oppose notre pays aux Comores, donnant lieu à une situation de forte tension dans l’océan Indien et aux drames humains que vous connaissez », écrit-elle, en rappelant à Emmanuel Macron une situation qu’elle avait déjà décrite à François Hollande sans qu’une suite réelle ne soit donnée.

« Vous n’êtes pas dans l’ignorance du contexte extrêmement préoccupant qui prévalait à Mayotte durant l’année 2016, au cours de laquelle des personnes d’origine comorienne étaient la cible d’exactions de la part de groupes érigés en milices ». Et Faouzia Vitry de prévenir : « J’entends aujourd’hui m’adresser au jeune Président que vous êtes pour vous demander d’entendre cette supplication qui vient de La Réunion et qui n’a d’autre finalité que celle de préserver la paix entre les peuples frères de l’océan Indien. Sans quoi, l’irréversible risque d’être commis et ce sera trop tard car la haine aura gagné. Rappelons-nous…le Rwanda. Il est urgent que nous puissions avoir une vision globale puis une stratégie cohérente et concrète avec une mise en œuvre efficiente d’une coopération fraternelle, de co-développement économique, sanitaire et social ».

La conseillère régionale réclame « un véritable plan d’investissement sur plusieurs années en impliquant obligatoirement tous les acteurs concernés ». Elle interpelle le chef de l’Etat : « et si ensemble depuis Paris, mais avec la composante réunionnaise, nous nous intéressions sérieusement à cette situation dramatique qui a trop longtemps duré afin de lui trouver une véritable solution ? ». Mme Faouzia Vitry attend une réponse du président de la République. Viendra-t-elle ? A suivre !

Y.M.

 

41 Commentaires

    • Oui à chacun son interprétation tout le monde a surement déja plaisanté de la sorte…ce n’est pas pour ça qu’on est pas humain…après c’était peut etre pas du meilleur goût, mais bon…pas de quoi en faire tout un cinéma…

    • il faut que le président leur donne une leçon en investissement en temps banquier , pour qu ‘il développe leur pays , et qu ‘il arrête de prendre des risques , et je pense que le président sait d’ou vient le problème.

  1. Combien franchement paie ces pêcheurs pour passer en douce ? Il faut arrêter a un moment donné de se voiler la face . Mr le président a dit tout haut tout ce que tout le monde pense tout bas . À leurs risque et périls maintenant de jouer à la roulette russe , car le risque de noyade ou que la barque chavire est une réalité ! C est à leur pays de mieux contrôler , à part si tout le monde est gagnant dans cette immigration clandestine .

  2. Na bompé la dedan i di mon président na raison , alors que lo boug la insulte ban comoriens, ça c’est pas du facho! Ça c’est pas du racisme ! Zot le ban l’hypocrite, excuse amoin di azot ça mais ça c’est la vérité !

    • Ey ben voilà tu viens de dire la vérité comme le président et personne ira porté plainte contre toi vide ton sac, et va dire aux compatriotes comotiens qui je vente de revenir le plus vite possibles quand ils sont expulsés de Mayotte ou de la réunion que à force de tanguer le bateau fini par chavirer.

  3. Après tout E.M la dit la vérité a part ramène ban comorien dans barque mi voit pas kossa i ramène de plus. Peut être que li la fait un plaisanterie un peu cruel mais c’est la VÉRITÉ.

  4. c la vérité mr Macron lé come sa aprés nous personnellement i concerne pas nous nous na poin de kwassa kwassa a la reunion!!!!!!

  5. Il n’a dit que la stricte vérité un peu maladroitement peut-être alors adresser vous au gouvernement comorien plutôt car ils sont à l’origine de cet exode massif qui a causé de nombreuses victimes pour son peuple qui fuient la misère dont ces dirigeants incompétents et corrompus sont les principaux responsables

  6. Limite c’est son faute que na des mort à chaque traversée LooL , reste dans Zot pays et fait moin zenfant déjà et peut être n’aura moin de drame.
    Une offre illimitée de contraception de la part de l’état français serait le plus approprié .
    Car Même Zot semblable mahorai na mare de zot invasion .

    • Tout à fait d’accord avec ou sako Pat arrète fé zenfan 1 derrière lote sra meilleur é Mr le président la dit tout o ske ns pense tout bas c lé gens ki dit ke Mr macron la dconé c zot je lé hypocrite

  7. Elle a bien raison de demander des excuses publiques! Il n’y a rien de drôle dans le fait que les comoriens veulent fuir leur pays par tous les moyens.

  8. « et si ensemble depuis Paris, mais avec la composante réunionnaise..

    heu NON la composante réunionnaise lol lé taleur encore plus corrompue que celle des Comores…

    ot toute lé comme la croix-rouge, on vous donne (Etat, Europe etc) 100 euros, 2 euros reviennet pour le peuple le reste est dans la poche (fonctionnement, embauches, mauvais choix économiques, sous-traitances avec les mais, subventions aux amis… etc !

    Fermez vot bouche par pitié.

  9. cela ne concerne pas les reunionais, donc ça va , pas de drame!!!
    mdr , vos reactions sont triste et lamentables
    je peux comprendre car lorsque j entends les creoles parlé des mahorais et comoriens , cela rejoints les commentaires ci dessus
    triste mentalité locale

  10. Jonathan RIVIÈRE soutient les familles Mahoraises à la Réunion. Meilleur contrôle des entrées sur Mayotte. Voilà ce qu’ il fera si élu député de la 7ème circonscription.

  11. Est ce qu’il y a des reportages montrant des kwassa kwassa entrain de pécher? Mais transportant des clandestins,c’est souvent.La vérité est bonne à dire des fois.

  12. Tout à fait d’accord avec votre indignation.
    Mais j’aimerais aussi la même indignation sur le régime dictatorial, anti-Droit de l’Homme, anti-Libertés, et générateur de misère totale du régime comorien ?
    L’indignation à sens unique de la bien-pensance est détestable aussi.

    • Et alors ? Aux Comores, c’est la loi de Dieu, les hommes n’ont pas de liberté ni de droits de l’homme, et c’est normal.
      Rendez-vous Mayotte pour résoudre votre problème.

  13. Ah racisme quand tu nous tiens… Moi en tant que réunionnaise j’ai un profond respect pour mes compatriotes quelque soit leur origine et leur culture, ce n’est pas parce que certains sont racistes qu’ils ont le droit de dire que les propos du président reflète la réalité!! Heureusement nous sommes très nombreux à condamner ses propos et s’il ne s’excuse pas cela démontrera qu’il n’a rien à faire à ce poste. Il faut apprendre à se mettre à la place des autres, cela s’appelle de l’empathie, et je pense que si nous étions nés aux Comores nous serions nombreux à tenter notre chance dans un département français! Posons-nous les bonnes questions! Si ces gens sont prêts à prendre le risque de mourir dans l’espoir d’arriver jusqu’à Mayotte, quelles sont donc leur conditions de vie aux Comores? S’il est humain d’avoir envie de vivre mieux et d’offrir un meilleur avenir à ses enfants, pour eux je pense que c’est plus une question de survie!! Au lieu de rire bêtement aux propos du président nous devrions plutôt nous remettre tous en question!! Des enfants meurent et d’autres en plaisantent… Rien ne changera tant qu’on continuera à regarder notre nombril!!

  14. Moi je dit que macron na pas créé la terre ? il na pas le droit d’insulté les pauvres. je sui origine créoles blanc .je déteste les gens racismes et les hypocrite. peu importe la couleur ou l’origine y zon le droit de vivre comme nous tousses? LES DIRIGENT QUI SOI MAUDIT AVEC LEUR LOI.
    Noue tousses on a le dois de vivres sure la planète.sis non ses de la méchanceté gratuits. des égoïsmes

  15. Comores : le mépris de Macron pour le peuple comorien

    Le président de la République récemment élu Emmanuel Macron a émis une plaisanterie de fort mauvais goût qui dévoile le grand mépris du technocrate pour la misère humaine et le grand retour du refoulé colonial de la République française.
    Lors d’une visite au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage atlantique d’Etel (Morbihan), il a en effet déclaré : « le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du comorien, c’est différent ». Ces embarcations de fortune sont utilisées par les passeurs pour emmener illégalement des migrants comoriens jusqu’aux côtes de Mayotte dans des conditions précaires.
    Nous connaissions le Macron adepte du racisme social : ministre de l’économie en septembre 2014 il avait qualifié les ouvrières de l’abattoir de Gad, dans le Finistère, de simples « illettrées ». Il avait déclaré lors de sa campagne dans le bassin minier du Pas de Calais « Ici une série de difficultés qui se sont accumulées, la difficulté économique, l’effondrement de la mine (…). Sur cet effondrement il y a eu des problèmes sanitaires et sociaux ». « Dans ce bassin minier, les soins se sont moins bien faits, il y a beaucoup de tabagisme et d’alcoolisme, l’espérance de vie s’est réduite, elle est de plusieurs années inférieure à la moyenne nationale ». Plus tard, il s’en est pris aux chômeurs : « Je ne veux plus entendre ‘j’ai encore droit de rester un peu au chômage’ ou ‘on ne me propose rien’ ! ».
    Si l’on vit moins longtemps dans le milieu ouvrier, c’est aussi et surtout à cause des maladies professionnelles ; si l’on reste au chômage, c’est parce qu’il n’y a aucun emploi décent de proposé et certainement pas par esprit de profiteur.
    Nous découvrons maintenant le Macron colonialiste qui ose parler d’êtres humains comme de marchandises (« du comorien ») affichant ainsi un grand mépris de classe à l’échelle mondiale.
    Comme si les familles comoriennes ne pouvaient plus jouir du droit ancestral de rendre visite à leurs parents, en dehors des cas de décès !
    La France n’a pas respecté pas le droit international de la décolonisation en favorisant par référendum le rattachement à la France de Mayotte (22 décembre 1974) puis en mettant en œuvre la départementalisation de ‘l’île hippocampe’ (depuis le 31 mars 2011) et enfin en concrétisant son statut de région ultrapériphérique de l’Union européenne (depuis le 1er janvier 2014).
    Cette situation que les gouvernements français successifs ont créée, génère un afflux permanent de « clandestins » comoriens à Mayotte en provenance d’Anjouan. Cet afflux entraine de nouveaux et dramatiques naufrages. Des milliers de personnes sont mortes, des milliers d’autres sont empêchées et refoulées dans des conditions indignes et des enfants sont séparés de leurs parents.
    Le Parti de gauche demande que soit remis en cause le ‘visa Balladur’, instauré en 1995 afin de restreindre la libre circulation des personnes entres les quatre ’îles de la Lune’.
    Le Parti de gauche dénonce la façon dont Mayotte est gérée dans le cadre de la République française sans aucun souci de l’économie locale abandonnée aux effets désastreux des politiques européennes, ce qui favorise le départ d’une population qui préférerait vivre et travailler au pays.
    Le Parti de gauche considère qu’un processus de confédération entre Mayotte et l’Union des Comores devrait être engagé et qu’en parallèle avec le développement programmé de Mayotte, un véritable plan confédéral politique, économique et financier doit être mis en œuvre

    • sis ou sava insulté , st les humilier, lu va patoche a ou, les normale . la pour les insulte Macron mérites un bon totochement.pour avoir insulté no amies

      • Le Monsieur, il n’a pas dit « insulter », mais critiquer !
        Mais vous avez quand même raison, sans doute que aux Comores, critique le président, c’est l’insulter.

        • Quand quelle quint et mort ,pour essayé sauvé la vie de famille!!!!!!qui conque se permets de dire con pêche du Comores?, y ne son pas humain!!!!! ses salir la mémoire des défins, et leurs famille par des insulte impardonnable

  16. vous Mayotte, quand votre iles été pas encor françaises , voue étier illégalement dans toutes les iles
    et en France ???? et vous étiers comptants,et aujourd’hui vous ignorer vos frères, en les méprisantes.mes vous s ‘avers très bien que Mayotte et fonder par les Malgaches, arête de craché sur vos frère????? Mois je sui créole blanc ma famille et métissé , mes je vous aimes tousses, on ai que passage sur terre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*