Des anciens combattants ont décidé de boycotter la cérémonie du 11 novembre

dans Actualité Nationale/Actualités

Dans un contexte de commémoration et de soit disant respect envers ceux qui sont morts pour notre pays certaines voix s’élèvent contre le traitement que réserve l’Etat à certaines de leur sépultures.
En effet, des anciens combattants ont décidé de boycotter la cérémonie du 11 novembre, ce samedi à la nécropole de Montdidier, dans la Somme. Ils protestent contre l’état de délabrement de ce cimetière militaire de la guerre de 14-18.

Quand vous voyez le cimetière, il est dans un état de délabrement… C’est vraiment triste et honteux

Ainsi Gérard Karolczak, président de la section locale du Souvenir français indique les raison de ce boycotte :
 » Quand vous voyez le cimetière, il est dans un état de délabrement… C’est vraiment triste et honteux. C’est un manque total de respect à nos morts. Les croix sont cassées, jonchent le sol. Certaines plaques d’identification sont arrachées et ont été rafistolées avec du fil de fer. Beaucoup de croix son cassées, le béton a éclaté. Le cimetière a été construit en 1924, donc forcément il vieillit. Mais il faut l’entretenir.
J’ai tiré le signal d’alarme dès 2008, sauf que là c’est trop tard, il faut tout démonter et refaire à neuf. On me le promet depuis 2009, mais à chaque fois on me répond qu’il n’y a pas d’argent. Remettre en état le cimetière coûterait 900.00 euros. On aurait pu éviter de débourser une telle somme si on avait fait un entretien régulier.  »

900 000 € pour des personnes qui ont donné leur vie pour nous, pour la France cela semble trop tant il est vrai qu’il y a des priorités… nous pouvons prendre au hasard :
10 000 € mensuel de frais de coiffure pour François Hollande
8 600 € mensuel de frais de maquillage pour Emmanuel Macron
Entre 287 000 et 400 000 € / an pour la protection de Julie Gayet qui officiellement n’a jamais été 1ère dame

Effectivement… il était impossible d’entretenir ce cimetière ou de le remettre en état….

Voici une vidéo qui date de 2012 sachant qu’en 5 ans rien n’a été fait :

1 Commentaire

  1. Nos grands élus s’en fichent des « anciens » combattants … ils sont finis !
    Ils entretiennent les « nouveaux » combattants … ceux qui sont encore dans l’armée et qui combattent !
    Les vieux … finis ! au rebus !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*