Des législatives anticipées pour sortir de la crise des Gilets Jaunes en France ?

dans Actus Nationales et d'ailleurs/Politique

Comment sortir de la crise des Gilets Jaunes en France et de ce climat insurrectionnel depuis maintenant deux semaines dans le pays, à Paris notamment, où règnent des scènes de chaos ? Un véritable casse-tête pour le gouvernement et pour le Président de la République car jamais une telle violence n’a été observée dans la capitale, indépendamment des attentats terroristes. A la demande d’Emmanuel Macron, qui ne sait plus où donner de la tête, le Premier ministre Edouard Philippe va recevoir aujourd’hui à Matignon des représentants des Gilets Jaunes, puis les chefs de partis du Parlement.

Depuis ce week-end, les responsables politiques de l’opposition gouvernementale et présidentielle ont émis plusieurs solutions radicales pour essayer de sortir de cette crise qui accable la France. Certains d’entre eux demandent l’instauration de l’Etat d’urgence comme cela avait été fait après les émeutes de 2005 et les attentats de 2015. Mais le Président de la République ne semble pas partant pour cette solution d’autant que l’Etat d’urgence a été levé il y a un an.

Laurent Wauquiez, patron de « LR » et d’autres chefs de partis demandent l’organisation d’un référendum sur la transition énergétique. D’autres encore souhaitent la suppression de la hausse des taxes carbone sur les carburants prévue le 1er janvier 2019, cette taxe qui a mis le feu aux poudres. Même certains députés de la majorité y sont pour. Mais à en croire l’Elysée, « tout changement de cap est à exclure » en matière de transition énergétique.

Certains parlementaires demandent encore l’organisation des états généraux nationaux sur le pouvoir d’achat. Il y a eu aussi la proposition d’une motion de censure contre le gouvernement souhaitée par La France Insoumise et le Rassemblement national mais pour se faire, il faut réunir au moins 58 signatures sur les 577 députés. Or, les deux partis ne représentent que 33 parlementaires. La seule fois où la motion de censure a pu fonctionner pour renverser un gouvernement, c’était en 1962 contre celui de Georges Pompidou.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) et Marine Le Pen (Rassemblement national) réclament aussi des élections législatives anticipées. En clair, il s’agit de la dissolution de l’Assemblée nationale pour que les Français retournent aux urnes. En 1997, le président Jacques Chirac avait dissout l’Assemblée nationale. Les élections législatives organisées dans la foulée se sont soldées par l’échec de son camp. Et, le 2 juin 1997, il a été contraint de nommer un socialiste, Lionel Jospin, chef du gouvernement. Un gouvernement de cohabitation.

Quelle sera la solution choisie par l’actuel chef de l’Etat ? Réponse dans les heures ou jours qui suivent.

Y.M.

(Crédit photo : Yves Mont-Rouge)

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Des législatives anticipées pour sortir de la crise des Gilets Jaunes en France ?"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Pourquoi pas
Invité
Pourquoi pas

Comme cela on verra si Leperlier votera encore pour Ramassamy (Larem ?).

Bob
Invité
Bob

Excellente idée mais d’abord et avant tout des Régionales anticipées en ce qui nous concerne plus directement à la Réunion.

Macronne
Invité
Macronne

Ah ben sera mieux avec LePen et l’autre Wauquiez ? Nous sera joli.

Le gaulois
Invité
Le gaulois

Le vieux et ancien serpent va reprendre du service bientôt, c’est à dire une Europe très forte pour que cela se réalise il nous manque un lideur religieux si le prochain chef européen n’a pas le soutien religieux il n’aura aucune force d’influence politique
Les gilets c’est la poudre aux yeux. Macron veut mettre en marche une puissante armée européenne.regardez les infos

Jacko974
Invité
Jacko974

Oui et ça va etre un pas vers une plus grande injustice avec cette armee EUROGENDFOR qui existe deja..elle pourra tuer sans se gener et sans etre poursuivie

sceptique
Invité
sceptique

oui il faut dissoudre l’assemblée nationale, qu’on enlève ceux qui y sont depuis des lustres et qui n’ont pas fait grand chose, Et cette fois j’espère que les Réunionnais iront aux urnes au lieu d’aller en pique nique

Aurore
Invité
Il n’y a plus de constitution. Il n’y a donc pas de chef d’état. Il va devoir accepter de donner sa démission s’il ne veut pas être démissionné d’office. Toutes les lois passées depuis le 1 er janvier 2017 ne sont pas valables ni légales. Il va donc falloir d’abord élire un président, qui nommera un premier ministre, qui nommera les ministres et secrétaires d’état. La moitié du sénat qui a été élue avant le 1er janvier 2017 reste légale. L’autre moitié devra être réélue. Donc, après, ce sera au tour des législatives. Chaque choses en son temps. D’abord que… Lire la suite »
Ramalagasy
Invité
Ramalagasy

Aurore –) je ne comprends pas ce que vous avancez.
Pourquoi il n’y a plus de Constitution ?
Pourquoi toutes les Lois votées depuis le 01/01/2017 sont illégales donc caduques ?
En vertu de quel Article de Loi il pourrait être destitué ?
SVP, pourriez-vous développer, à tout le moins donner les Références des Textes. Ça m’intéresse. Merci.

Pierrot974
Invité
Pierrot974

Bonjour
Combien i coûte des élections ?
Il faut se concentrer sur la morilasition de la politique
Mettre en place une commission pour évaluer tous les coûts inutiles de nos élus de tout bord et de tout niveau
Le non cumul des mandats a caché la multitude de salaires versés
Qui pourra déjà a la Réunion détaillé tous les postes qui sont simplement donnes sans élection préalables et grassement paye ?
Il faut supprimer ces multis indemnités et avantages
Plus la France, combien d économie
Le gaz CO2 est dangereux mais le gaz C O N encore plus

Aarhissa
Invité
Aarhissa

Si les politiques montraient l’exemple avec un seul mandat, casier judiciaire vierge, réduction de salaire et remettaient l’isf en place, on aurait beaucoup moins de problèmes.

Madigator
Invité
Madigator

Ça sera la meilleure nouvelle q’ont aura entendu depuis 1ans et demi

Raoult
Invité
Raoult

Le plus rapide c un changement de cap de Macron. Fiscalité, pouvoir d’achat, energie.salaire et retraite. On secoue tout ca et ça donne une France nouvelle.lol

MAI 68
Invité
MAI 68
pas excellente votre idée …en 1968 nous l’avons fait hé oui je suis un mec de 1968 Le Président de l’époque le Général de Gaulle le fit ……la Droite est repassée haut la main en cause ……les Socialistes refusèrent de s’associer aux communistes au centre gauche Gaulisme et radicaux de gauche . quand en 1969 la gauche pouvait gagner la Présidentielle Mais à cause des socialistes ce fût G POMPIDOU son premier SINISTRE qui est devenu président de la République donc vous voyez une réélection pour renouveler l’ assemblée Nationale ……mieux vaudrait un REFERINDUM …..sur la politique de MACRON depuis… Lire la suite »
MAI 68
Invité
MAI 68

suite a un référendum .sur la politique de de GAULLE