« Des passages attentatoires à la dignité de la personne de Didier Robert… »

dans Edito de Yves Montrouge/Politique

Vous nous excuserez chères lectrices, chers lecteurs, chers auditeurs de radio Free Dom, mais l’édito de ce lundi sera assez spécial dans le sens où nous avons décidé de le consacrer à la Région afin de donner satisfaction pleine et entière à Me Philippe Creissen, l’avocat qui, aujourd’hui, travaille au service du président de cette collectivité, après avoir longtemps défendu Thierry Robert, ancien député-maire de Saint-Leu.

Nous avons, vous disais-je, décidé de ne consacrer cet édito qu’à la Région car nous recevons régulièrement, via cet avocat, des mises en demeure de suppression de passages de mes éditos ou des commentaires (vos commentaires chers lecteurs) relatifs à ces mêmes éditos.

Pas plus tard que ce samedi 1er septembre, nous en avons reçu deux d’un coup. Deux mises en demeure nous demandant de supprimer des passages dans les éditos des 6 et 27 août derniers. Me Creissen intervient au nom de son employeur Didier Robert. Par souci de transparence, nous tenons à publier ce qu’il a écrit, samedi dernier, à Sarah Patel, la directrice de la société « Sinusoide » qui gère, en accord avec Camille Sudre, le site internet de Radio Free Dom. Voici les termes employés par Me Creissen : « A la demande de Monsieur Didier ROBERT,Conseiller Régional et Président de la Région Réunion en exercice que j’assiste, j’ail’honneur de vous enjoindre de procéder à la suppression des passages des éditos, de Monsieur Montrouge mis en ligne sur otre site les 06 et 27 août 2018, qui porte atteinte à sa dignité ».

Me Creissen précise encore :
« Les passages incriminés de l’édito qui sont regardés comme attentatoires à la dignité de la personne sont en caractères gras dans l’extrait de l’édito ». Voici donc le premier « passage attentatoire à la dignité de la personne de Didier Robert », selon Me Creissen : « Nous y reviendrons dans un instant. Ce « gros bordel » aurait pu aussi être évité, d’autant que ce n’est pas l’argent (de France et d’Europe) qui manque dans notre île, mais encore faut-il qu’il soit utilisé à bon escient.
Or, trop de frics passent encore dans des dépenses inutiles pour ne pas dire fastueuses. Autrement dit, pour faire la fête, pour l’organisation de cocktails, pour soigner l’image de certains élus qui n’hésitent pas carrément à exploser leur budget com’. Tout est devenu prétexte à faire la fiesta dans certaines de nos collectivités locales où le champagne coule à flot pour un oui, pour un non, où les subventions se distribuent généreusement en fonction du degré de « copinage » avec des exécutifs ou l’entourage très proche de ces derniers. Et ce sont toujours les mêmes qui s’en mettent pleins les poches de l’argent des impôts ». (Extrait de l’édito du 6 août 2018 intitulé « La politique du règlement de compte ».

Autre passage « attentatoire à la dignité de la personne », note Me Creissen, c’est dans l’édito du 27 août 2018 intitulé « Prestations sociales, pouvoir d’achat : Macron sort son gros rabot ». Le passage « incriminé » selon la Région est le suivant : « Vous me direz à juste titre qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, mais dommage quand même d’avoir enterré le projet tramtrain et par la même occasion tous les millions, sans doute des dizaines, qui avaient déjà servi à financer des études, lesquelles ont fini dans les poubelles de la majorité arrivée au pouvoir en 2010. Les mauvaises langues diront qu’il y a là, manifestement, gaspillage de l’argent des contribuables. Certains font, d’autres défont, puis refont ce qu’ils ont défait. Ainsi va la politique sous les tropiques ! » ; …

Toujours dans l’édito du 27 août, voici le deuxième passage que la Région estime « attentatoire à la dignité humaine » : « J’ai commencé par des félicitations adressées à la nouvelle ravissante Miss Réunion, je vais terminer par des félicitations adressées cette fois à la non moins charmante directrice de communication de La Région qui a fêté, mardi dernier, ses20 ans au service des collectivités (municipale, départementale et régionale) à La Réunion. C’est visible sur sa page Facebook. Elle a reçu la médaille d’honneur du travail pour ses 20 ans de bons et loyaux services au sein des collectivités locales. 20 ans, ça mérite bien une médaille et une coupe. La petite fête a eu lieu mardi en comité restreint au 4e étage de la pyramide inversée, entre l’intéressée et les membres de son service Communication et certains membre du cabinet du président. Quelques uns des repas et boissons commandés pour les membres de la commission permanente ont été « montés » à cette occasion au 4e étage pour trinquer comme il se doit afin de marquer cet « événement ». Sincères félicitations ! »

L’avocat de la Région considère que « l’atteinte à la dignité de la personne humaine est pleinement caractérisée dans les contenus incriminés précités et soulignés des éditos de Monsieur MONTROUGE. Ils sont donc bien constitutifs d’un trouble illicite qui justifie la présente demande de suppression de leur mise enligne au public. Les passages incriminés de ces éditos sont clairement dirigés contre Monsieur Didier ROBERT en ses qualités de personne chargée d’un mandat public temporaire et d’un service public (la Région Réunion), qui pour les besoins de la cause se domicilie à l’hôtel de Région »

Me Creissen, l’avocat du président de Région, demande de « retirer promptement les passages de ces éditos » et « d’en rendre l’accès impossible sur notre site internet ». Il rappelle par ailleurs que la directrice de Sinusoide a « l’obligation de conserver, à la disposition de l’autorité judiciaire, tous les éléments en sa possession de nature à permettre l’identification de l’auteur des propos en cause »

Vous pouvez vérifier : c’est fait Maître !

Alors, comment interpréter de telles mises en demeure qui sont systématiques de la part de la Région ? Quelle signification donner à ces mises en demeure ? Intimidation ? Pression ? Harcèlement ? Tentative de museler la presse libre (non subventionnée) ? Attention, ce ne sont là que des interrogations, pas des affirmations. Je me pose des questions d’autant que dans les trois passages soit disant « incriminés » et « attentatoires à la dignité de la personne… », il n’y a, à mon humble avis, rien de diffamatoire. Je n’ai fais que donner mon opinion et, sans doute à travers moi, celle d’une partie de la population sur des sujets d’actualité notamment concernant les deux premiers passages. En revanche, oui, je conçois aisément, que cette opinion puisse plaire ou ne pas plaire. Nous sommes en démocratie et, au nom de la liberté d’expression et d’opinion, j’ai encore le droit de donner mon opinion dans un commentaire. J’insiste sur le fait qu’il s’agit de commentaires sur des actions publiques. A aucun moment – contrairement à ce qu’il m’arrive de lire régulièrement dans certaine presse – je n’ai traité quiconque de « con », « d’abruti avec un gros bide », de « donzelle », « d’amazone » et j’en passe. A aucun moment, j’ai insulté un élu ou autre citoyen. Je ne me permettrais jamais, par respect à mon prochain. Mais en tant que journaliste-éditorialiste, titulaire d’une carte de presse depuis 33 ans, laquelle n’a jamais été entachée d’une quelconque condamnation pour diffamation, j’ai la certitude et la conviction de ne faire que mon travail en commentant l’action politique, l’action publique.

Enfin, concernant le troisième passage « incriminé », je n’ai fait que relater, sans commenter, une petite et sympathique réception organisée à l’occasion de la remise de la médaille du travail « après 20 ans de bons et loyaux service » à la directrice de communication de la Région. J’ai écrit qu’elle était « charmante » et je lui ai adressé mes « félicitations ». En quoi est-ce diffamant ? Là encore, je n’ai dénigré personne. Ni physiquement. Ni moralement.

Mais malgré tout, ne pouvant disposer de l’argent public pour nous lancer dans de longues procédures judiciaires – quand bien même aurions-nous eu cette possibilité, nous ne l’aurions pas fait par respect et décence vis-à-vis de tous les contribuables qui tirent le diable par la queue – nous avons décidé de donner satisfaction à la Région en supprimant les 3 passages « incriminés » par son avocat dans les éditos concernés. Vous pouvez vérifier. C’est fait Maître !

Encore toutes mes excuses chers lecteurs pour cet édito un peu spécial, je l’avoue, mais, promis, je reprendrai le cours normal de mes éditos dès la semaine prochaine. Avec, outre les sujets d’actualité, de croustillantes petites histoires locales où il est question notamment d’utilisation de l’argent public à des fins personnelles, de promotion de livre surfacturée et financée avec l’argent de nos impôts, dans un restaurant du Nord (je n’en dis pas plus pour l’instant) où l’ancienne gestionnaire, fille de grande famille, se serait manifestement « amaillée » les doigts sur la calculette. Y’a comme un os (non pas dans la purée) mais dans les comptes. Une plainte est en cours de constitution. Je connais un avocat qui a déjà demandé à sa cliente (enfin, façon de parler) l’auteure du livre en question (et accessoirement photographe) de tout retirer sur son compte Facebook, concernant la fiesta organisée dans ce resto lors de la promotion du livre. On ne sait jamais… Passez une bonne semaine chères lectrices, chers lecteurs. Bye, bye…

 

([email protected])

 

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "« Des passages attentatoires à la dignité de la personne de Didier Robert… »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Marie ange gardien
Invité
Marie ange gardien

i veille out l’edito Coma le lundi matin 6h comme poules! Veille bien la roue i tourne ça

Alain B
Invité
Alain B

Mdr ! Bien envoyé monsieur Montrouge

Logistiquement votre
Invité
Logistiquement votre

En tout cas ce sera distribué cet édito en prime , distribution et partage !!!!!!!!!!

Carton plein
Invité
Carton plein

Cette ou mette lè vré ca mêm mêm y fé tire à vous, hein nou l’a compris le business nou inquiet pi yves

LA PYRAMIDE
Invité
LA PYRAMIDE

PHARAON a encore frappé….

KIM JONG-UN 974
Invité
KIM JONG-UN 974

Transformer la Région en Corée du Nord….Corée du Nord/Chef suprême

georges a est il maçon?
Invité
georges a est il maçon?

On ne peut donc plus ecrire sur la potentielle prise illegale d’interet ?

Koo2gle
Membre
Koo2gle

Merci Monsieur Montrouge. Vous avez de l’esprit, d’autres n’ont que la censure !

Je mets les liens vers vos éditos pour bien vérifier les attentats de la Région contre la pensée libre :

http://freedom.fr/prestations-sociales-pouvoir-dachat-macron-sort-son-gros-rabot/

http://freedom.fr/la-politique-du-reglement-de-comptes/

« La censure accrédite les opinions qu’elle attaque » [ Voltaire ]

noé
Invité
noé

La langue n’a point le zo et l’écriture aussi ! Il faut dire mais sans froisser les subtilités de nos politiques … Il y en a qui bossent pendant que d’autres i moucatent … ça fait rire mais ça énerve aussi ! les histoires de clowns doivent rester dans les cirques !

FABIOLA
Invité
FABIOLA

Cela ne me surprends pas,j’étais en vacances en Corée du Nord il y a trois semaines.

Life is short
Invité
Life is short

Lé bien molle pour elle

Yaboss
Invité
Yaboss

Poukoué li di pa li même ? Fau prend larzan le kreol pou paye un zavocat pou koz pou li? Honteux en tout cas lorsque l’on lis le jir subventionné a 2millions d’euros ( soit 200 atsem payé 800euro sur un an……..) il critique tout le monde sauf didix…2018 et la réunion a toujours se genre de politicien

Bébêle
Invité
Bébêle

oteu tit yves, partout où tu passes t’as que des emmerds! faut faire un gros travail sur toi, règle tes problèmes perso, à ton âge faudrait passer à autre chose!!!!!

Yannick
Invité
Yannick

T MR MONTROUGE oulé en forme mi apprécie à ou la. Cette i fait rire à mwin c’est que d’autre presse i moukate les autres personnes politiques ou pas mais la i dit pas rien pas de plainte rien (normal parce que i gagne l’argent pour moukaté).

THOR
Invité
THOR

DIDI 1er n’a encore rien compris plus il tape sur la liberté d’expression plus il exaspère…enfin aux prochaines régionales il débarque et la Réunion va enfin pouvoir avancer.

kok bengal
Invité
kok bengal

la solidarité y manque à nous . un jour le peuple va révolter, jusqu’a la presse y veux museler?? vivement les éléctions nous attend a lu dans le sud .

Marseillais
Invité
Marseillais

La liberté d’expression existe à la réunion continuez à donné des informations au réunionnais .

Amélie
Invité
Amélie

Yves fais attention à ce qu’i débarque rue jules auber

zan pir
Invité
zan pir

c’est honteux !

oxford
Invité
oxford

Ah, te revoilà Yvon!! t’étais parti où toute cette semaine?? pourquoi la rubique monrouge s’était envolée????

Trist
Invité
Trist

Monsieur Montrouge encore une fois chapeau bas, vous faîtes dans l élėgance, l’humour et l’esprit. Et çà fait chiner certains. TIENBO LARG PAS

Candide
Invité
Candide

Où sont les commentaires qui disent à Monsieur Mont-Rouge qu’il a tort de verser sa bile sur des supposés faits (qu’il porte plainte si ces suppositions sont autre chose que du ladi lafé) ? Sans doute ont ils disparus grâce aux modérateurs.