Deux cas de méningite au GHER de St-Benoit ? Le personnel des urgences « inquiet »

dans Actualités/Infos Réunion

Le 19 août dernier, un enfant de 3 ans transporté aux urgences du GHER de Saint-Benoit est décédé d’une méningite bactérienne. Selon nos informations, le corps a été rendu à la famille du côté de la Plaine-des-Palmistes « sans aucune précaution ».

Vendredi 5 octobre dernier, un homme de 32 ans se présente aux service des urgences du GHER de Saint-Benoit : fièvre, violents maux de tête… Après consultation, le trentenaire, qui habite à Bras-Fusil à Saint-Benoit, est renvoyé chez lui. Mais deux jours plus tard, il retourne à l’hôpital où le personnel procède à des examens complets avec bilan sanguin. Verdict : méningite bactérienne. Son état de santé s’est dégradé, et il se trouve depuis le 7 octobre en soins continus. Sa situation est assez préoccupante.

A l’intérieur du service et au-delà, au sein de l’établissement de santé, les langues commencent à se délier. Les agents hospitaliers, y compris le personnel soignant, se disent « inquiets » car aucune mesure ne semblerait avoir été prise en matière d’information en interne. « Il y a comme un début de panique dans les services d’autant que certains personnels ont été rappelés pour subir des examens de contrôle alors que les autres n’ont jamais été informés, comme si la direction ne voulait surtout pas ébruiter ces deux cas de méningite dont un mortel », explique un membre du personnel.

Rappelons qu’il existe deux sortes de méningite (inflammation des membranes qui entourent les cerveau) : virale et bactérienne. Si les méningites virales sont relativement bénignes, il n’en est pas de même pour la méningite bactérienne qui, hélas, le plus souvent s’avère mortelle. Les deux bactéries en cause sont le pneumocoque et le méningocoque.

Des questions se posent aujourd’hui au sein de l’hôpital de Saint-Benoit : « est-ce qu’un signalement a été fait auprès de l’ARS pour cette maladie à déclaration obligatoire ? Est-ce que les chambres dans lesquelles sont passés les deux malades ont été désinfectées comme il se doit en sachant que la méningite bactérienne est contagieuse ? Pourquoi tous les personnels concernés n’ont-ils pas été informés ? Est-ce que les familles de l’enfant décédé ainsi que celle du malade de Bras-Fusil ont été informées pour qu’elles puissent prendre les mesures de prévention qui s’imposent dans pareil cas ? ».

En tout cas, en attendant d’en savoir plus, le personnel du GHER et, plus particulièrement celui du service des urgences, se dit « très inquiet ».

Nous avons essayé de joindre, hier soir, la direction. Pas de réponse pour l’instant, sans doute en raison de l’heure de notre appel. Nous rappellerons ce matin pour avoir une réaction.

 

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Deux cas de méningite au GHER de St-Benoit ? Le personnel des urgences « inquiet »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Pdp
Invité
Pdp
Déjà le bébé avait 10 mois !! Pas 3 ans !! Tte les précautions ont été prise l’enfant n’était plus contagieux. l’Ars a été prévenu des le décès de l’enfant des examens ont été fait pour savoir s’il y avait un risque de contagion pour l’entourage de ce bébé. l’Ars n’a pas recontacter la famille donc pas de risque de contagion. Veuillez mieux vérifier vos sources avant d’écrire ce genre d’article et de ne pas mettre un vent de panique qui la est tt a fait inutile. La seule chose a faire est de mieux informer la population sur le… Lire la suite »
Elor
Invité
Elor

« l’Ars n’a pas recontacter la famille donc pas de risque de contagion »
La méningite bactérienne est, quoi qu’il arrive, contagieuse.

Bénédictine
Invité
Bénédictine

Scandaleux !!!

Virassamy
Invité
Virassamy

Personnel inquiet les patients et leurs entourage alors?

noé
Invité
noé

Très grave ! Tout doit être désinfecté au plus vite !

Cécilia D.
Invité
Cécilia D.
Source à vérifier au risque de faire soulever un vent de panique au sein d’une population peu informée sur cette pathologies. Des protocoles existent pour rappeler les personnels et une antibioprophylaxie à probablement été proposée lorsque cela a été jugé nécessaire. Quant à la désinfection des pièces, des protocoles spécifiques ont été mis en place dans ce genre de cas. Concernant le risque de contagion d’une méningite bactérienne il se fait par le mode goutelette (soit les crachats et autres sécrétions laissées après une toux), rappelons qu’un contact rapproché de moins de quelques mètres, de plusieurs heures est donc nécessaire… Lire la suite »
Karma
Invité
Karma

Au GHER c’est la connerie qui est plus contagieuse que la méningite. Mais, hélas, le CHU est en rupture de stock de vaccins pour ce fléau qui frappe le milieu hospitalier ces dernières années. Pour se protéger il faut mettre un masque comme pour la méningite : en d’autres termes, il faut fermer sa gueule !

Mandzel
Invité
Mandzel

C’est triste

Mandzel
Invité
Mandzel

Ils n’osent pas dire tout ! J’en fait parti aussi

Hoarau
Invité
Hoarau

Pff la réputation du centre de St Benoît est bien pourrie ! Inadmissible

Pascaline
Invité
Pascaline

Déjà l’enfant n’avais pas 3 ans c t pas le 19 août et toutes les précautions ont été mises en place pour la famille. Donc merci d’éviter de raconter des conneries