[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Nouveaux barrages sur Dioré. Virapoullé : « la carrière, c’est Fruteau, c’est pas moi ! »

dans Actualités/Collectivités/Infos Réunion/Saint André

Jeudi matin , la population de Dioré à St André a bloqué la route (voir les photos d’Yves Mont-Rouge). Ils remettent le couvert ce vendredi matin, avec les premiers barrages érigés à 5h50. Très concrètement,  plus personne ne passe, hormis le personnel médical.

Le ras le bol règne dans cet écart de St André. Plusieurs revendications ont été énoncées sur Free Dom.Les habitants se sentiraient « délaissés », et chercheraient à avoir un emploi, notamment dans le chantier en cours du traitement des eaux, selon ce témoin qui appelait Free Dom ce matin :

Ce mouvement de grève des habitants est aussi motivé par le projet de carrière qui se profile à Dioré. En 2015, l’aval a été donné pour l’ouverture du site d’extraction de roches. Objectif, fournir en roches massives le chantier de la Nouvelle Route du Littoral. Depuis le projet est en stand by. Mais pour que l’autorisation soit toujours valable, il faut que les travaux commencent avant la fin de l’année. Alors depuis mardi, une nouvelle enquête publique a été ouverte à la mairie de Saint André. Elle concerne l’utilisation d’explosif pour les opérations d’extractions. Comment réagissent les habitants de Dioré face à l’ouverture imminente de la carrière? Reportage Honorine Angama :

Face à ce blocage de route, Jean Paul Virapoullé s’est rendu à Dioré, pour dire clairement aux habitants qu’il ne faut pas qu’ils se laissent manipuler, notamment par Joé Bédier, qui lui aussi était là. Le maire de Saint-André et Joé Bédier sont interrogés par Yves Mont-Rouge.

Dans un communiqué adressé à la presse cet après-midi, la ville de Saint-André tient à apporter les précisions suivantes :

1. L’origine du projet de carrière date de 2013, sous l’ancienne mandature Fruteau/Bédier

Comme l’atteste un courrier de la Commune de Saint-André, en date du 24 Juin 2013 signé par l’ancien maire Eric Fruteau (en pièce jointe), l’ouverture de la carrière de Dioré par la Société Guintoli a été actée par l’ancienne majorité municipale. Cette dernière s’est dite « favorable à ce que l’Etat mène une procédure de Projet d’intérêt Général (PIG), permettant sa mise en oeuvre ».

A l’issue d’une enquête publique réalisée du 16 Septembre au 16 Octobre 2013, le Commissaire enquêteur a émis un avis favorable. L’ex-Premier adjoint au maire, Joé Bédier était au cœur du dossier.

2. L’actuelle majorité a rendu le projet « plus humain »

Suite au PIG décidé par la Préfecture, la majorité conduite par Jean-Paul Virapoullé élue en Mars 2014 a tenu à rendre le projet « plus humain » en négociant avec la Société Guintoli, la mise en œuvre d’un plan d’embauche, de formation, ainsi qu’un plan de communication en direction des habitants.

3. Aucune date d’ouverture prévue de la carrière

En l’état actuel des négociations entre la Société Guentoli et le Groupement en charge de la construction de la NRL, aucun accord n’est intervenu. Il n’y a donc aucune date d’ouverture de carrière prévue à ce jour. La consultation publique ouverte par la Préfecture, le 22 Mai 2018 concerne un dépôt de stockage de boosters et de détonateurs à l’intérieur d’un bâtiment, ainsi que la création d’une aire de chargement et de déchargement, et rien d’autre ». Le maire a décidé de rencontrer à nouveau la population de Dioré le Vendredi 25 Mai 2018 à 17 heures au Case de Dioré.

Joé Bédier, qui faisait pourtant partie de l’équipe municipale qui a signé l’autorisation pour cette carrière apporte son soutien à la population… qui ne veut pas de la carrière. Pour lui, Jean Paul Virapoullé ment :

Dans un communiqué, Jean-Hugues Ratenon le député insoumis apporte son soutien aux habitants de Dioré. « Me trouvant actuellement à Paris, je ne peux pas être aux côtés des habitants de Dioré qui manifestent légitimement ce jeudi. Trop de choses ont été promises alors que rien n’a été fait depuis plusieurs années. L’abandon de ce quartier de St André est un triste constat évident alors qu’il devrait constituer un atout sur le plan touristique notamment. Pourquoi vouloir défigurer ce splendide site avec une carrière et un dépôt d’explosifs ? A-t-on pensé aux conséquences sur l’environnement ? A-t-on pensé aux conséquences sur la santé des habitants avec les rotations de camions et la poussière que cela va engendrer ? A-t-on pensé aux conséquences des travaux sur la falaise qui surplombe la route départementale en contre bas ? La population a raison d’exprimer son mécontentement. J’invite la municipalité à engager rapidement la concertation avec les habitants de Dioré pour l’aménagement de ce quartier dans le respect de leur cadre de vie ». A noter que le maire de la commune n’a pas attendu le communiqué de Ratenon pour se rendre sur les lieux. Et que Joé Bédier, de l’opposition, y était depuis très tôt le matin, à l’heure où Ratenon dormait encore à Paris.

Tags:

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Nouveaux barrages sur Dioré. Virapoullé : « la carrière, c’est Fruteau, c’est pas moi ! »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
blacki
Invité
blacki

Na un spécial à Dioré ou quoi? La ronde de l’est i fait en semaine maintenant!
Sinon lé reparti pour un journée de répètage à l’antenne. Tout i répèt en double, même la publicité li répèt avant, mais ça lé débile.

noe
Invité
noe

On a grand besoin de galets pour développer la Réunion …

david
Invité
david

Valse de camion tous les jours pendant plusieurs années, poussières, bruit, maison qui devient invendable…on ne peu que comprendre les riverains de ces carrières ! Mais en même temps qu’en y parle d’aller chercher des galets à MADA, domoune y crie aussi ! Donc quelle est la solution ?

Poussindoré
Invité
Poussindoré

David, le pire est invisible. D’abord dans la destruction d’une des rares forêts des Hauts de Saint-André, décimé déjà depuis plusieurs mois, si vous regardez vers les montagnes quand vous passez sur le littoral. Après ce saccage du patrimoine naturel, c’est l’eau potable servie dans les robinets des saint-andréens qui va devenir imbuvable. Un rapport des autorités compétentes a pointé du doigt cette conséquence irréversible de l’ouverture d’une carrière à Dioré. Ensuite, ces terres sont celles de la famille du maire de Saint-André (via son épouse) et cela devrait est immoral et certainement illégal si on creuse un peu.

Clindoeil
Invité
Clindoeil

Ptdr
-Non c’est toi ! -non c’est toi !!! Ben c’est qui alors ? Les marionnettes marmaille la honte
Oh que j’aime pas la politique, c’est d’un ridicule tss

invité
Invité
invité

les habitants chercheraient un emploi ??? comme les cagnards de la Mairie qui font la pause casse croute de 9h à Midi….et aprés vous pleurez que l’on embauche des Espagnols

Bayoun
Invité
Bayoun
Poussindoré
Invité
Poussindoré

Oui, il ne peut que donner son feu vert, puisque c’est lui qui va récupérer les millions de cette carrière.

noe
Invité
noe

Un peu de galets enlevé c’est pas un problème … ça met propre le secteur du coin pour le mieux-être des habitants ! On ne sait que faire de la politique politicienne !

DÉSOLÉE
Invité
DÉSOLÉE

la carrière c’est FRUTEAU c’est pas moi!
seulement les terrains d’où doivent s’extraire le galets appartiennent à ta femme Mr VIRAPOULLÉ!
alé chier don

Poussindoré
Invité
Poussindoré

Oui. Les habitants de Dioré sont des moutons.

Sami974
Invité
Sami974

on vous apporte la preuve noir sur blanc que BEDIER vous ment et manipule depuis 2013 !! mais non vous refusez de voir la réalité en face… Posez vous les bonnes question qu’est ce qu’il a gagner à être aux côtés des manifestants ce BEDIER?? alors que sa majorité à approuver ce projet et la défendu auprès du préfet! Franchement c’est pitoyable cette histoire encore de la politique politicienne gros doigt! Et en plus li la pa honte pfffff

Mickey
Invité
Mickey

J’espère je le souhaite le jour ou un autre guignol arrivera à la tête de la région il n’y aura plus de problème pour ouvrir une carrière et comme tout le monde le sait les choses augmente tous les jours la cette route nous coûtera 3 milliards et on va dire que c’est Didier

Georges bourelie
Invité
Georges bourelie

on veut la nouvelle route du littorale mai on ne veut pas de carrière on ne veut pas de roche de Madagascar il faudrait savoir ce que vous voulez

Poussindoré
Invité
Poussindoré

Monsieur le maire, ne jouez pas ainsi avec la population. Est-ce monsieur Fruteau qui va récupérer les millions d’euros de l’exploitation de cette carrière ? Dites-nous donc à qui appartient ces terres… et peut-être que votre masque tombera. Avec cette carrière, certes vous allez vous en mettre plein les poches, mais vous perdrez, votre fils avec définitivement les clés de la Mairie de Saint-André et c’est tant mieux. Je vous aurais prédit ce destin.

inelda
Invité
inelda

Derniers de Actualités

Aller en Haut