Egalité femmes/hommes: Ericka Bareigts manifeste ses « graves inquiétudes »

dans Politique

La députée de la Réunion, Ericka Bareigts, a manifesté ses «graves inquiétudes sur le budget Egalité femmes/homme». Dans un communiqué publié lundi, elle a dévoilé que «Le budget dédié à l’égalité entre les femmes et les hommes ne connaîtra qu’une augmentation de 100 000 euros». Il passe de 29,7 millions en loi de Finances initiale 2017 à 29,8 dans le projet de loi de Finances 2018, précise-t-elle.

« Le gouvernement utilise un tour de  passe-passe pour gonfler artificiellement le budget dédié à l’égalité femmes/hommes», dénonce cette élue. «Sans ce tour de passe-passe et compte-tenu de l’inflation budgétaire, le programme dédié à l’égalité femmes-hommes serait, ajoute-t-elle, en baisse.»

« Le gouvernement assure que le budget dédié à l’égalité femmes-hommes sera totalement exécuté en 2018. Quelles assurances avons-nous ? Alors que nous assistons sur certains territoires à un recul de la mobilisation des collectivités locales sur cette cause et que les contrats aidés seront en baisse drastique au cours de l’année 2018, les associations seront vraisemblablement très affaiblies dans leur capacité à mobiliser des financements.»

L’ancienne ministre des Outre-mer regrette également «la baisse d’1,8 millions des crédits dédiés aux parcours de sortie de la prostitution et d’insertion sociale et professionnelle. Les crédits connaissant une baisse de 27%, l’application de la loi d’avril 2016 tout comme la mise en place de véritables accompagnements des personnes prostituées s’annoncent compromis.»

3 Commentaires

  1. pourquoi c’est toujours une histoire d’argent, de moyens, c’est d’abord un état d’esprit qu’il faut changer, le reste en découlera naturellement

  2. Egalité femme-homme , c’est difficile surtout en « poids » !
    Le poids ne se commande pas … on est gros, grosse … c’est la nature , les abus , les hormones …

  3. Les hommes et les femmes ne sont pas égaux.

    Il n’y a pas de génie féminin.

    L’homme ne possède pas l’instinct maternel.

    Les femmes sont plus intéressées par les gens que par les objets et les idées (en général).

    Les hommes sont plus intéressés par les objets et les idées que par les gens (en général).

    Les hommes transgressent, aussi bien la loi que les limites des connaissances de l’Humanité (en général).

    Les femmes non. (en général).

    Je vous invite à regarder « The norwegian paradox » pour ceux et celles qui comprennent l’anglais.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*