Finances publiques : la mobilisation se poursuit à la Réunion

dans Actualités/Infos Réunion

Depuis le 28 février 2019, des débrayages sont organisés aux Finances publiques sur l’ensemble de l’île.

« Les réformes engagées dans le cadre de CAP 2022 constituent une véritable entreprise de démolition des Services publics, et notamment de l’Administration des Finances publiques où l’on annonce entre 18000 et 25000 emplois supprimés d’ici 2022, pour 16000 départs en retraite. La Réunion n’est pas épargnée avec déjà 15 suppressions en 2019 », explique la CGTR dans un communiqué.

La mobilisation s’est poursuivie aujourd’hui. D’après la CGTR, « 34% des personnels étaient en grève. 15 services sur 30 étaient fermés ». D’autres actions sont prévues dans les semaines à venir.

Poster un Commentaire

avatar