La Fondation Abbé Pierre et EDF innovent ensemble à travers du mécénat de compétences

dans Actualités/Infos Réunion

La Fondation Abbé Pierre et EDF à La Réunion renforcent leur partenariat, en y ajoutant une nouvelle dimension : du mécénat de compétences. Cette démarche innovante s’inscrit dans une ambition partagée de mieux lutter contre l’exclusion et la précarité énergétique. EDF met gratuitement à disposition de la Fondation des personnels compétents pour permettre un meilleur accompagnement des personnes les plus démunies.

La Fondation Abbé Pierre et EDF à La Réunion ont signé ce mercredi 19 avril trois conventions, renouvelant et amplifiant leur partenariat en faveur de l’efficacité énergétique et de la lutte contre la précarité énergétique.
Nouveauté cette année, les deux partenaires mettent en œuvre une initiative commune et innovante de mécénat de compétences.

Du temps et des compétences

Ce mécénat d’un genre nouveau ne se matérialise pas, comme souvent, par un soutien matériel ou financier : il consiste à donner du temps et des compétences.

EDF va ainsi mettre régulièrement et gratuitement à disposition des personnes logées ou hébergées dans le Relais de Bellepierre de la Fondation Abbé Pierre, ou dans les Maisons-Relais de Sainte-Rose (gérée par l’ALEFPA), du Chaudron (gérée par la LHPEG) et Calixte de Saint-Denis (gérée par l’AAPEJ), des salariés compétents et volontaires pour donner des conseils énergétiques en électricité.

Sensibilisation et suivi individuel

Ce mécénat de compétences se décline à la fois à travers des échanges collectifs, et à travers un suivi et un accompagnement individuels des habitants de ces établissements pour faire un état des lieux de leurs logements, de leurs équipements et consommations électriques, leur apporter des conseils d’usage et les sensibiliser aux éco-gestes.

Comprendre sa facture, connaître les différents abonnements, sensibiliser aux consommations des appareils électroménagers, savoir différencier les produits proposés sur le marché, identifier les leviers d’économies possibles… les thématiques abordées sont nombreuses et s’adressent également aux couples d’hôtes et aux travailleurs sociaux intervenant dans ces structures.

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*