Gendarmes réunionnais: Ratenon interpelle le ministre de l’Intérieur

dans Actualités/Infos Réunion

Jean Hugues Ratenon n’y est pas allé par quatre chemins. Après avoir rencontré le Commandant de Gendarmerie vendredi dernier, il  a adressé ce jour un courrier  au Ministre de l’intérieur ,. Dans cette missive, l’élu de La Réunion interpelle le membre du gouvernement sur la différence de traitement entre un gendarme métropolitain et un gendarme Réunionnais.

« C’est une première dans l’histoire de la Gendarmerie : un Collectif de gendarmes originaires de la Réunion et un Collectif de femmes de gendarmes originaires ont trouvé le courage  de dénoncer la discrimination dont ils font l’objet depuis de trop nombreuses années. Je leur apporte tout mon soutien.

Les faits : 1°) un gendarme métropolitain peut rester le temps qu’il veut dans son département d’affectation en métropole ; alors qu’un gendarme Réunionnais exerçant dans l’ile ne dispose pas de cet avantage !

2°) un gendarme métropolitain qui exerce à la Réunion voit le nombre de ses années passé dans l’île multiplié par 2 pour le calcul de sa retraite. Pour le Réunionnais, ce privilège n’existe pas. Et pourtant ces 2 gendarmes font le même boulot, ont les mêmes horaires et parfois travaillent dans le même bureau. Est-ce à dire que le gendarme métropolitain a plus de mérite que le gendarme Réunionnais ?

3°) quand un gendarme Réunionnais va travailler en métropole, il ne bénéficie d’aucun avantage. Son collègue métropolitain, lui, qui vient travailler à la Réunion aura droit à une prime + un logement meublé  gratuit ! »

Cette différence de traitement est inacceptable ; cette discrimination est condamnable », déclare Jean Hugues Ratenon qui pose par la même occasion des questions au membre du gouvernement:

  • Pourquoi n’est-il pas accordé aux originaires les 11 ans de durée de séjour comme prévu dans les textes ; il n’y a que 9 ans qui sont donnés ?
  • Pourquoi à une époque (sur la base du même texte) on a donné les annuités aux Réunionnais et depuis que le service payeur a changé, tout est fini alors que le texte est inchangé ?
  • Sur quels critères se base le service payeur pour accorder le statut de CIMM à un non originaire ? »

 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Gendarmes réunionnais: Ratenon interpelle le ministre de l’Intérieur"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Hoarau
Invité
Hoarau

De toute façon c est un beau métier mais qd on voit ce que la justice fait…. Changer de métier !!!!!

Patav
Invité
Patav

Vive Mr Ratenon ! Enfin quelqu’un du peuple au pouvoir. Ceux qui critiquent n’ont rien compris du sens donné. Ne savent peut-être pas notre histoire. Aujourd’hui Mr Ratenon mène le combat de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité. Soyons tous derrière lui ! Avec lui, beaucoup de changement dans la sphère politique réunionnaise. C’est pour bientôt ! À tout les profiteurs, politiciens magouillèrs, profite bien car zot lèr la bientôt fini. Pouvoir au peuple !

David
Invité
David

A la Réunion il y a que des Gendarmes Métropolitains à 99% on va dire. A tel point que on doit croire que c’est normal ? Avec tout leurs avantages au soleil Tak Tak Trankil. Pendant ce temps là les Gendarmes Réunionnais ou Domiens en France et subissent les aléas ciimatiques sans aucuns avantages.

Mono
Invité
Mono

C’est incroyable cette histoire. Les gendarmes sont hors la loi.