C’est son 2eme déménagement, et son ex-compagnon la harcèle toujours

dans Actualités/Infos Réunion

En larmes, cette femme a raconté sur les ondes de Free Dom cette semaine, le calvaire qu’elle endure depuis deux mois. Elle est victime de harcèlement et de menace la part de son ex-compagnon qui a eu du mal à digérer leur séparation. L’homme la menace régulièrement via les réseaux sociaux, au téléphone et lui envoie des messages.

Lasse de ce comportement, la victime a bloqué ses comptes sur les réseaux sociaux et ses téléphones. Et en réponse, l’homme s’attaque maintenant aux proches de la jeune femme, famille et amis, qui lui donneraient raison et se retourneraient contre elle.

Face à cette situation difficile, la femme a déposé une plainte auprès des forces de l’ordre.  Elle a aussi déménagé.

PODCAST

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "C’est son 2eme déménagement, et son ex-compagnon la harcèle toujours"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Didine
Invité
Didine

Pourquoi les hommes n’acceptent jamais la défaite, quand c fini chacun refait sa vie, la vie continue

Jo de la Rivière
Invité
Jo de la Rivière
Sympas les amis … elle va pouvoir faire le tri… ex-compagnon introuvable ? Faudrait peut-être que les moyens nécessaires soient réellement mis en action pour le retrouver… Une plainte qui va encore revenir sans suite comme beaucoup d’autres dans ce cas ? Jusqu’à ce qu’un drame vienne encore noircir les titres et les pages des journaux locaux …. Vraiment sur l’île la justice, les forces de l’ordre et les politiques ne font pas ce qu’il faudrait pour combattre ce problème des violences faites aux femmes (et à certains hommes) comme si c’était une fatalité…. Et quand le drame arrive, tous… Lire la suite »
MICHOU
Invité
MICHOU
Bonjour, dans l’héxagone c’est pareil, et quand on arrive à faire une main courante c’est déjà bien.La réponse de la police souvent c’est: »ce n’est pas un délit ». Une de nos amies subit cela depuis 30 ans, Harcèlement ++ jusque dans le bureau du procureur, on se contente de lui demander de disparaître sans laisser de traces! Les enfants ont leur vie bousillée, et cela continue avec eux avec du chantage à la clé: »vous me pourrissez la vie, vous êtes des (…) etc, votre mère est une s. « et ce n’est pas un délit.! Juste la jubilation de faire souffrir, d’apparaître… Lire la suite »
Jo de la Rivière
Invité
Jo de la Rivière
Quand on se rend compte (par les médias) des manquements des institutions chargées de la sécurité et la protection de ces victimes de violences , alors qu’il existe déjà des lois juste à appliquer et à respecter parce que les situations sont souvent dans l’urgence… On se demande si les institutions concernées laissent, « sciemment » en connaissance des issues fatales, pourrir ces situations jusqu’à la mort de la victime… pour clore le dossier…. Quand il y a un dossier! Car c’est vraiment le parcours de la combattante pour pouvoir déposer plainte,… Subir en plus (malgré tout ce qu’elle a déjà subi… Lire la suite »
Ludo
Invité
Ludo

De plus en plus la justice de la rue reprendra place……faire justice soi même deviendra la seule alternative dans les année avenir parce que les forces de l’ordre et la justice sont des figurant sans pluss…..quand un drame arrivera on dira qu’une plainte avait déjà était poser sans suite etc…..ayant deja eu affaire à la justice en tant que victime personnellement j’en retire la conclusion que l’état français soigne tout ces déchets….

Folio Annie
Invité
Folio Annie

Bon courage à vous. Ma fille vie actuellement la même situation que vous. En plus il la frappée. Nous sommes vraiment triste de la situation.

Jean marc NAGES
Invité
Jean marc NAGES

C est une spécificité du REUONNAIS pas du creol parce que il n’est pas créole

Moi
Invité
Moi

Bonjour Je précise que le monsieur qui l’harcelle c quelqun qui sort de métropole …

Trop
Invité
Trop

Lasse c est une commune française. Cherchez l’erreur