Il séquestre sa femme durant dix heures

dans Actualités/Infos Réunion

Un homme de 32 ans a séquestré durant dix heures et a certainement frappé sa petite amie par jalousie. Les faits remontent au 10 août dernier, suite à une sortie qui devait être romantique. Il pense que sa copine avait dragué un autre homme pendant cette sortie, à Saint-Denis.

Ayant pu s’échapper du véhicule où elle a été séquestrée, la femme de 29 ans a  porté plainte, avec un certificat médical justifiant 25 jours d’ITT, et des photos à l’appui. Devant la barre, au  Tribunal, l’agresseur reconnaît avoir frappé cette femme à cause de l’infidélité de celle-ci. Il aurait voulu la punir.

Le tribunal a alors décidé de le sanctionner à trois ans de prison pour violences, il a d’ailleurs à son actif un casier avec six mentions pour viols et violences. Il devra également verser 2000 euros à sa petite amie et suivre des soins.

 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Il séquestre sa femme durant dix heures"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Noe974
Invité
Noe974

Je ne comprends pas !
Comment des femmes souvent costaudes peuvent laisser leur mec souvent filiforme , les tabasser , les séquestrer , les violenter ? c’est par amour des coups ? c’est la peur de se retrouver seules ?

Tiff
Invité
Tiff
Noe 974 Je rejoins votre commentaire, certaines femmes se laissent dépérir de cette façon, pour la noble cause que tout le monde change demain, que l’erreur est humaine, également pour le soucis financier… Hélas c’est un fléau, les femmes craignent plus la solitude que les coups… Est il sage de le quitter ? Est il juste d’être battu? Est il suffisant d’en parler? Car nous savons tous qu’en parler est une solution, mais quels sont les moyens mise à disposition pour les proteger de ses indignes… Un jugement, puis une liberté demain… Et aussi, Qu’en est il rèllement de cette… Lire la suite »
...
Invité
...

Très beau commentaire…rien à ajouter

tinem
Invité
tinem

3 ans seulement !!
pour un gars qui a déjà été arreté pour viol et violence … ben vive la justice !