Ivre avec 1g76: un ado fracasse une porte du commissariat de St André

dans Actualités/Infos Réunion

Etre policier à la Réunion n’est pas de tout repos. Un fait divers survenu hier à Saint André le démontre une fois encore.

 

Les policiers ont du intervenir pour ramener le calme à Terrain Fayard. Une bagarre avait éclaté  et un jeune de 17 ans a été arrêté, complètement ivre, son taux affichant un affligeant 1 gramme 76 par litre de sang, en plein après midi !

Très connu de la justice, l’ado a copieusement insulté les forces de l’ordre au commissariat avant de se déchaîner contre le matériel. Une porte vitrée sera brisée. Placé en garde à vue, le jeune  est présenté aujourd’hui au tribunal pour des faits d’outrage, rébellion et dégradation.

 

 

 

6 Commentaires

  1. Le contraire !!
    La Réunion c’est un paradis pour les fonctionnaires. nous sommes sur une ile. y à pas de grand banditisme ici.
    La preuve y à beaucoup de métros qui demandent un poste ici.
    La Police ici c’est la planque pour eux.
    qui veut retourner dans le 93? vous allez voir aucun doigt se lever

    • Encore un autre envieux qui déverse sa colère… pourquoi les gens sont si maloki? Pourquoi légitimer ce genre de comportement! Il ne faut rien laisser passer.

      Ps: je ne suis ni policier ni zorey…

    • C’est vrai, paris périphs, banlieue, la zone… Ça se dégrade sérieux, entre les trafics, immigrés…je ne sais pas comment les gens font pour vivre là bas.

  2. Les jeunes , ça ose tout surtout imbibé d’alcool !
    Il n’aura qu’un rappel à la loi comme d’habitude … il n’a blessé qu’une vitre !

  3. Délinquant or not délinquant ?
    Nous sommes le 17 Novembre 2017 aux alentours de 14h30 à Saint-André , une patrouille composée de trois policiers procédait à des vérifications devant l’église , pour ceux qui connaissent , à proximité de l’école Félicienne Jean , lieu de prédilection de tous les délinquants de la ville , cela est bien connu.
    Un des agents , ajoutant le geste au sifflet , de manière un peu martiale , un peu ridicule aussi , m’intima l’ordre de m’arrêter sur le parking de l’église , ce que je fis de bonne grâce tout en respectant scrupuleusement ses indications.
    Sans même nous saluer , ma femme et moi , il se lança dans une logorrhée . J’ai crû comprendre qu’il me reprochait de m’être garé exprès dans une flaque d’eau et il répétait de façon convulsive « je n’ai aucunement l’intention de me mouiller pour vous ».
    Ma femme et moi étions sidérés devant une telle agressivité.
    Pour couper court à cette discussion je décidai de déplacer la voiture pour que monsieur l’agent puisse intervenir de façon plus confortable , au sec.
    Soudain , sans crier gare , comme un mort-de-faim , il se précipita du côté de ma femme et vociféra : « déjà 90 euros, déjà 90 euros ».
    Devant notre totale incompréhension , il se lança à nouveau dans un long monologue dans lequel il reprochait à ma femme d’avoir détaché sa ceinture.
    Face à tant d’hostilité , de haine , toute penaude ma femme osa : « Monsieur l’agent , j’ai détaché ma ceinture à l’arrêt du véhicule , à mon âge , regardez mes cheveux blancs , je n’ai pas l’habitude de contrevenir au code de la route ».
    La réponse de l’intéressé fut édifiante : « Madame je m’enfous de votre âge , il n’y a pas d’âge pour faire des bêtises ».
    Je vais arrêter là ce récit , la suite est à l’avenant , je tiens juste à préciser que nous sommes agés de 65 et de 66 ans.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*