Joé Bédier « Difficile pour la Réunion de descendre plus bas »

dans Courriers des lecteurs

« La Réunion a connu dans le passé des crises politiques mais celle que nous vivons en ce moment à l’occasion de l’élection à la présidence du conseil départemental est particulièrement grave à plusieurs titres et l’île risque de mettre du temps à s’en relever.
Le premier motif sérieux d’’inquiétude réside dans l’irresponsabilité des acteurs. Cette élection a une fois de plus confirmé la prééminence des luttes de pouvoir et de la poursuite des intérêts personnels – politiques et matériels – au détriment de l’intérêt général. Mais il y a plus grave : pour la première fois on n’essaye même plus de laver son linge sale en famille et les Réunionnais se voient infliger le spectacle lamentable de querelles et de coups fourrés dignes d’une République bananière, une façon de leur jeter à la face tout le mépris que les protagonistes ont pour eux.
Les grands perdants dans ce vaudeville politique ne sont pas malheureusement ceux qu’on croit mais bien La Réunion et sa population. Car quel projet de développement notre territoire peut-il porter avec une région et un département qui se font une guerre ouverte ? On est reparti pour des temps sombres de règlements de compte, de traitement partisan et clanique des dossiers, de blocages de projets qui enfonceront encore plus notre île dans l’immobilisme et ses conséquences économiques, sociales et humaines dramatiques. Est-ce cela l’émancipation que revendiquent les mêmes acteurs ? On n’en a jamais été aussi loin !
Que la gauche ait mêlé ses voix à cette démonstration d’irresponsabilité et d’irrespect pour la population ne la grandit pas non plus. On pensait que les partis traditionnels avaient tiré les leçons des dernières présidentielles mais il semble bien que non, tant les vieilles pratiques reviennent vite et avec force. L’image qu’on donne aujourd’hui de La Réunion est exécrable et finira par lasser, même à Paris, pourtant enclin jusqu’ici à fermer les yeux sur ces pratiques « lointaines ». La réaction viendra sans doute avant, des Réunionnais eux-mêmes, qui n’accepteront pas éternellement de voir ceux qu’ils élisent jouer en permanence avec leur avenir. »
Le 20 décembre 2017,
Joé Bédier Conseiller régional Président de l’UDSA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Joé Bédier « Difficile pour la Réunion de descendre plus bas »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Kpleen-Spleen
Invité
Kpleen-Spleen

Je ne voterai plus jamais, je viens de déchirer ma carte d’électeur.