Joseph Damour, un réunionnais ex-candidat aux législatives, quitte le FN France

dans Actualités/Politique

L’article est relayé par nos confrères de la République des Pyrénées. Un réunionnais adhérent au Front National, vient de quitter le parti dans le département 64 en métropole en pertes et fracas. Il s’agit de  Joseph Damour, qui non content de claquer la porte, réclame un audit.

Selon le journal, le candidat FN aux législatives n’a pas digéré l’éviction de l’ex-bras droit de Marine Le Pen, Florian Philippot.

« Candidat du Front national en juin dernier aux législatives dans la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, Joseph Damour quitte avec fracas le parti de Marine Le Pen. « La ligne politique nationale ne me convient plus », explique le Palois originaire de l’île de la Réunion.
Cet ingénieur en énergies renouvelables n’a notamment pas digéré l’éviction de l’ex-bras droit de Marine Le Pen, Florian Philippot, « une mise à l’écart trop sévère ». Joseph Damour, qui se dit « homme de gauche », renonce à changer le parti d’extrême-droite de l’intérieur. Il dénonce encore l’absence de démocratie au FN et singulièrement dans les Pyrénées-Atlantiques. Au sujet du récent renouvellement du secrétaire départemental, il regrette que les militants n’aient pas été consultés et qu’il n’y ait pas eu d’appel à candidature, tout en soulignant qu’il n’était pas candidat au poste. Il réclame en outre un audit financier de la fédération départementale et ne s’interdit pas de saisir par la suite le procureur de la République »

 

 

CREDIT PHOTO : © N Sabathier

 

1 Commentaire

  1. n’ayez crainte je ne suis pas du F N mais d’un très grand parti de GAUCHE mais je dis fort ce que un grand nombre de Réunionnais pense à voix basse pour ne pas passer pour des racistes .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*