Juliana M’Doihoma aux élus de la majorité à St-Louis : « Mesdames et messieurs les dictateurs, bonsoir ! »

dans Actualités/Infos Réunion/Politique

Voici le discours qu’a prononcé vendredi soir, Juliana M’Doihoma, ex-9ème adjointe, à qui le maire Patrick Malet a retiré non seulement ses délégations d’élue mais également son mandat d’adjointe. Juste après la lecture de son discours, la conseillère municipale a pris congé de ses collègues en leur adressant un : « Mesdames et messieurs les dictateurs, bonsoir ! ». Découvrez le contenu intégral de son intervention : « Monsieur le maire, mesdames, messieurs les élus, mesdames, messieurs les journalistes, mesdames, messieurs du public, citoyens citoyennes, St-Louisiens et Riviérois, BONSOIR !

La vie politique de notre commune a été, comme vous le savez, particulièrement agitée durant ces dernières semaines. Ayant été au cœur du débat, je tiens donc dès l’ouverture de cette séance, à pouvoir m’exprimer devant l’ensemble du conseil municipal. Monsieur le Maire, après avoir CHOISI par voie de presse le lundi 18 juin dernier, d’annoncer le retrait de mes délégations, vous ouvrez ce soir ce conseil avec un ordre du jour qui prévoit un vote visant à me destituer également de ma fonction d’adjointe au maire.

Beaucoup de choses ont été dites par voie de presse ou derrière les écrans. Courage, fuyons comme dit l’adage. En ne me transmettant pas comme la loi vous y oblige pourtant la convocation et les affaires du conseil de ce soir, certains dans cette salle ou en coulisses espéraient sans doute que je ne vienne pas ??  Dommage, ce n’est pas le genre de la maison ! Bien au contraire je suis là debout pour faire une déclaration devant l’ensemble de cette assemblée, mais aussi et surtout pour m’adresser à la population saint-Louisienne et Riviéroise.

Mesdames, Messieurs,

Ce qui se passe aujourd’hui dans notre commune est révélateur de l’emprise des méthodes dictatoriales qui animent cette majorité et qui doivent être dénoncées et combattues. Que sanctionnent-t-ils aujourd’hui ? Une élue qui en conseil municipal a eu la force et l’audace de dire la vérité à la population !

OUI ! En ayant eu le courage de mes convictions au dernier conseil municipal, en proposant aux élus de renoncer à cette enveloppe destinée à la hausse de leurs indemnités à un moment où notre commune sort à peine du rouge, j’ai visiblement frappé là où ça fait mal. La poche ! Vous sanctionnez une prise de position qui pourtant ne relève que du bon sens ! Je répète ce n’est ni le moment ni une priorité pour notre ville. Les commentaires sont nombreux dans les rues, sur les ondes et sur les réseaux sociaux. Mais vous avez choisi de garder les œillères et de rester sourd à ce cri que la population lance. Sachez Monsieur le Maire que la population a été choquée par votre réaction et partage ma position : le budget communal ne vous appartient pas ! Le budget c’est la vie de la cité, pas le confort des élus ! Après m’avoir retiré mes délégations, vous proposez aujourd’hui à ce conseil de me retirer la fonction d’adjointe.

Sachez Monsieur le Maire que cette voie que vous avez engagée ne fait que renforcer ma conviction à faire de la politique avec des méthodes différentes que celles l’ont toujours salie.Votre décision de me sanctionner révèle au grand jour le vrai visage de cette équipe municipale qui n’a qu’une seule chose en tête l’élection municipale de 2020 ! Au lieu de travailler pour la population, vous ne pensez qu’à organiser le positionnement politique de 2020. Mais 2020 c’est dans 2 ans ! Or, c’est aujourd’hui que la population souffre ! Vous êtes totalement déconnecté des réalités de terrain.

Nous avons tous travaillé à la résorption du déficit ! Les élus y ont travaillé mais les contribuables aussi ont fourni de grands efforts pour permettre ce retour à l’équilibre. C’est indigne et indécent de vouloir vous rétribuer avant même que la population ne puisse elle récolter le fruit de ses efforts. Notre ville et ses habitants méritent bien mieux que ce triste spectacle que vous offrez ! La population saint-louisienne et riviéroise qui conteste déjà vos décisions, connaît elle mon engagement et ma probité ; au final, vous n’aurez fait que réveiller l’âme d’un mouvement citoyen que je ne manquerai pas d’animer !

Ce soir, la messe ayant été dite. Je ne participerai pas à cette parodie car je ne cautionnerai jamais la censure et la dictature ! L’écharpe d’adjointe est le symbole des valeurs de notre démocratie, vous pouvez peut-être me la retirer, mais vous ne m’enlèverez jamais mes valeurs et mon engagement !

Le combat pour libérer Saint-Louis de l’emprise des méthodes du passé ne fait que commencer ! Avec ou sans écharpe, je serai toujours présente pour cette ville qui m’a vu naître et pour sa population ! Mesdames, Messieurs les dictateurs, bonsoir ! »

 

 

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Juliana M’Doihoma aux élus de la majorité à St-Louis : « Mesdames et messieurs les dictateurs, bonsoir ! »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Portois
Invité
Portois

Dictateur moderne…la changer i fo rajoute moderne… nana ce probleme toute mairie les belles phrases pendant les elections le oublie….

Touche pas à mon poste
Invité
Touche pas à mon poste
Quand on est élu , on n’aime pas ceux qui viennent contrarier son mandat , ses indemnités , ses avantages et privilèges , qui osent contester ses décisions , qui gênent sa réélection. Aucune tête ne doit dépasser , c’est la loi du silence et de la soumission pour conserver ses indemnités alimentaires . Tout oppossant au maire ne trouve aucun soutien chez ses collègues et amis car ceux -ci sont aussi tenus par la peau du ventre qu’ils soient docteurs , avocats , hauts fonctionnaires . Ca se passe comme ça depuis la nuit des temps . Je ne… Lire la suite »
biloute
Invité
biloute

Combien d’associations ont été bâillonnées? vous restiez là à rire avec votre écharpe et vos sbires. Alors çà fait qu’elle effet d’en être victime maintenant ! Bye bye Au suivant !

Recherche adhésion
Invité
Recherche adhésion

Il n’y a qu’au PCR du moins pour ce qu’il en reste , que l’on ne pratique plus l’exclusion car il ne reste que 3 rescapés . Mais du temps où ce feu parti était représentatif , il excluait à tout va et sans état d’âme . On peut venir prendre son adhésion pour augmenter le parti du raaaasssssemblent . A 4 ce sera plus pratique pour taper la belote .

rsl
Invité
rsl

chère juliana
Je vous ai vu grandir dans mon quartier et je vous informe que le combat ne se fait pas dans la joie mais la souffrance……………………….si ou lé prêt à encaisser les coups y fo que oulé pré à donner des coups avec beaucoup de blessures
A méditer

éric
Invité
éric

Juliana y veut être calife à la place du calife. Ce sera dur à st louis!

Fontaine Magalie
Invité
Fontaine Magalie

, juste bravo a Mme M’Doihoma, presentez vous en 2020. C’est de gens comme vous qu’il faudrai a toutes les communes.

Tornado
Invité
Tornado

Pourquoi elle a pas dénoncer cela plutôt
Elle savait cela depuis longtemps et quand elle sait que son poste de travail est menacée
Elle attaque
C’est du n importe quoi
Tout cela pour ces intérêts
La ville de Louis et de la rivière
Tous le monde c’est que c’est corrompu et rempli de magouilles
Bref c’est pas une nouveauté