Karine Félicité, ambassadrice de la cuisine réunionnaise à Kuala Lumpur

dans Actualités/Infos Réunion/Parenthèses culinaires

La dionysienne de 38 ans, maman de deux enfants dont un né dans la capitale de la Malaisie, s’est installée depuis 5 ans avec son mari et leur petite famille, dans ce pays d’Asie du Sud-Est. Un pur hasard ! Ils étaient en vacances à Kuala Lumpur lorsqu’ils ont rencontré des connaissances françaises qui leur ont proposé du boulot à l’université. Chiche ! Karine Félicité-Loubatières et son mari ont sauté sur l’occasion. Ils ont tout quitté pour relever ce challenge un peu fou.

Pendant 4 ans, la Réunionnaise exercera comme professeur dans les deux plus grandes universités de Kuala Lumpur, avant de démissionner et de rejoindre son époux qui a créé son entreprise « d’agitateur autour de la cuisine ». « On s’aime à s’appeler ainsi car c’est vraiment ce qu’on fait ! Le plus gros de notre activité, ce sont : les cours de cuisine avec les enfants en activité extra-scolaire dans les écoles internationales, les cours de cuisine en français avec les enfants dans les mêmes écoles internationales ((voir photos)… Nous faisons également traiteur, chef à domicile et consultant », explique d’une voix posée Karine avec son sourire radieux à l’image du soleil de son île natale.

Une passionnée de cuisine au point d’en avoir fait son métier d’abord en tant que pédagogue et maintenant en tant qu’ambassadrice de la cuisine réunionnaise via l’activité professionnelle de son mari. Un nouveau rôle qu’elle prend très à cœur. Il faut dire qu’elle a suivi le cursus relativement complet dans ce domaine : lycée hôtelier de la Renaissance à Saint-Paul, BTS option B, puis Master 2 en Sciences sociales appliquées à l’alimentation à la Fac de Toulouse.

Soirée à l’ambassade de France le 14 juillet

Mais alors commence passe-t-on de professeur de cuisine à l’université de Kuala Lumpur à ambassadrice de la cuisine réunionnaise dans cette même ville de plus de 7 millions d’habitants, très connue, entre autres, pour ces deux fameuses tours jumelles « Petronas »?

« La promotion de La Réunion à travers sa gastronomie m’est venue directement lorsque la Chambre de commerce et d’industrie française basée à Kuala Lumpur nous a approchés, mon mari et moi, afin de servir notre cuisine à l’ambassade de France à l’occasion du 14 juillet. J’ai alors dit à nos interlocuteurs que nous y participerons volontiers et que nous servirons des plats réunionnais. Ils ont tout de suite été séduits car ils n’ont jamais eu de représentant des Dom-Tom. Du coup, La Réunion sera la première île à être représentée à Kuala Lumpur », se félicite Karine Félicité-Loubatières.

Deux soirées ont d’ores et déjà été programmées : le 12 juillet avec tous les officiels de la ville qui seront réunis à l’ambassade. Karine et son mari concocteront à cette occasion samoussas, feuilleté achards, gratin chouchou, cari poulet et, « si on peut » rougail saucisse. (voir photos). Il y aura ensuite la soirée de l’Alliance française, le 14 juillet. Pas moins de 600 ressortissants français y sont attendus. « Nous servirons des bouchons, du rougail saucisses, des achards et le ti punch ! ».

 

Mais en attendant ces deux grandes soirées, Karine et son mari ont déjà « officié » en la matière si on puis dire. Le 12 juin dernier, avec un représentant de vin français, ils ont organisé une dégustation de vin et ont servi douze plats typiques de La Réunion. « Les convives ont adoré », a observé non sans ravissement Karine. La Réunionnaise s’investit pour promouvoir son île en Malaisie. Elle nourrit pleins de projets. D’abord faire venir des étudiants Réunionnais pour suivre leurs études à Kuala Lumpur et, de façon plus générale, ouvrir la Malaisie aux jeunes, notamment aux étudiants de La Réunion. Elle souhaite également prendre des stagiaires réunionnais dans l’entreprise familiale. Karine Félicité-Loubatières lance à ce propos un message aux décideurs qui seront intéressés par son initiative. Elle connaît déjà bien la Malaisie et pourrait servir de passerelle entre la Malaisie et son île natale.

Par ailleurs, à la réception qui sera donnée à l’ambassade de France le 12 juillet prochain, elle va sponsoriser « la soirée de l’ambassadeur ». Elle et son mari seront très heureux de pouvoir compter sur une ou plusieurs « aides réunionnaises » qui contribueraient à faire de cette soirée une réussite. Le message s’adresse ici aux élus locaux, acteurs économiques, élus des chambres consulaires, producteurs et industriels. Bref, à toutes celles et tous ceux qui ambitionnent de faire briller le département à l’étranger et, plus particulièrement, en Malaisie… Karine Félicité-Loubatières sera à La Réunion du 3 au 10 juillet prochains. Si vous souhaitez entrer en contact avec elle : kloubatiè[email protected]. Elle est également sur Facebook.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Karine Félicité, ambassadrice de la cuisine réunionnaise à Kuala Lumpur"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
serge
Invité
serge

beurk ……la cuisine réunionnaise !!! MDR…..c’est de la ………., rougail,carry,riz…..la preuve…..les jeunes beautés de 18 ans , se transforment en gros thons dés la trentaine et après, ça dépasse le quintal !!!!!!
sandwich mayo frittes et bouchon en front de mer….quel dégoût !!!!

Gasthalder Beatrice
Invité
Gasthalder Beatrice

Je vous prie de bien vouloir m’excuser vous les internautes, mais à lire ce qu’a écrit Serge une certaine vulgarité me vient à l’esprit . Les beautés Serge elles t’emmerdent . Les quintaux elles t’emmerdent Serge . Je ne sais pas d’où tu viens mais retournes-y…….et enterres toi . Au fait frites ne prend qu’un T…… à bon entendeur salut. Je vous embrasse Karine et Jean Mi

Dom
Invité
Dom

Faut peut être pas exagérer « serge »la cuisine réunionnaise peur être raffinée et très souvent exquise.Quant à vos sentiments sur les réunionnaise. ….Elles sont également disproportionnées c est le cas de le dire..

GRONDIN.
Invité
GRONDIN.

Soignez vous plutôt !

Hoarau Nelly
Invité
Hoarau Nelly

Karine et son mari sont des amis généreux et qui ont vraiment à coeur de représenter notre île. Si en Malaisie tout est démesure et splendeur, grâce à ces deux passionnés, la cuisine réunionnaise y trouve largement sa place. Le sourire rayonnant de Karine ajoute du piment aux challenges culinaires du jeune couple. Merci à eux de nous représenter par delà l’océan.

Sextan
Invité
Sextan

Qu’ai-je à dire que vous n’ayez dit ? Ah si, bravo à eux !

JEAN PAUL FÉLICITÉ
Invité

Félicitations je vous connais pas ou peut être si ,pas grave bonne continuation