Les familles de Norah et Loana ont récupéré leurs filles

dans Actualités/Infos Réunion

Norah Berrichon, 13 ans, et Loana, 15 ans, n’avaient plus donné de nouvelles depuis hier. Les familles étaient très inquiètes.

Écoutez l’appel émouvant de la mère de Loana :

Les deux adolescentes ont été retrouvé à la Ravine des Cabris. Elles étaient au poste de police en début d’après-midi. Les familles sont soulagées et attendent maintenant des explications.

 

 

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Les familles de Norah et Loana ont récupéré leurs filles"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Gastrin
Invité
Gastrin

Trop forte c’est jeune fille
C’est grave 13 ans punaises.
Avant jamais il avait pas sa

Inconciente
Invité

Svp les Filles arêter vraiment arêter et rentrer chez vos familles déjà parce que vous êtes en danger vu votre àge et de plus que vous atrister vos familles,chaque minute,chaque seconde qui passe c’est un coup de poignard dans le coeur de vos mamans

HALLAL
Invité
HALLAL

coup chabouk fouet pech
mais la LOI, nos élus, députés et sénateurs i dit non
band la moucat!
alé les filles rentre a zot

maria
Invité
maria

deux trois calottes su le pti museau!
i peut pas l’assistante sociale i arriv tout de suite
ben dit a elle prend pou elle … définitivement!

sayag
Invité
sayag

Aujourd’hui, vu la société, ne vous en prenez pas forcément aux parents. Vous êtes comme des rats dès que quelqu’un a ou commet un problème. Alors qu’en fait, vous n’avez pas fait grand chose dans l’autre sens.

Jo de la Rivière
Invité
Jo de la Rivière
Gastrin vous ne pouvez pas être aussi affirmatif. Bien sûr qu’avant il y avait des fugues de jeunes, mais on ne le savait pas, on n’avait pas autant de moyens d’information, c’est tout. Les jeunes filles ont eu un ersatz de liberté. Elles avaient peut-être quelque chose à se prouver ou à prouver pour se sentir plus grandes… Mais c’est vraiment hyper dangereux de se retrouver dans la nature pour deux filles, à la merci d’une mauvaise rencontre avec tous les détraqués qui courent sur l’île. J’espère qu’elles auront compris la frayeur de leurs parents ou fait comprendre à ces… Lire la suite »
pd
Invité
pd

Le rat i trappe, et i crie avec le loup après. Si tte bonhomme téi ramène zenfant zot case noré pas tout ça le train.