La République En Marche ! à Paris ne reconnaît pas le groupe de Jean-Gaël Anda à la Région

dans Politique

Le délégué général du mouvement La République En Marche (LREM), Christophe Castaner, vient d’écrire à Didier Robert, président de Région, pour l’informer que le mouvement présidentiel créé par Emmanuel Macron n’a donné l’autorisation d’utiliser ce nom qu’au sénateur Michel Dennemont.

Autrement dit, LREM ne reconnaît pas Jean-Gaël Anda (au centre sur notre photo) qui a baptisé son groupe à la Région « La République En Marche ». Voici le courrier daté du 12 février 2018 que Christophe Castaner a adressé au président de la Région Réunion : « nous avons constaté que des élus de votre assemblée utilisent le nom de La République En Marche ! pour dénommer leur groupe politique. Je vous informe que cette démarche a été faite sans notre accord. Cet intitulé est celui du mouvement politique créé par Emmanuel Macron. Il apparait donc que l’utilisation du nom de notre mouvement porte à confusion dans l’usage qui en est fait. Je vous demande de bien vouloir contacter le responsable de ce groupe afin d’obtenir de sa part une modification du nom de son groupe politique auquel nous n’avons jamais déclaré un quelconque soutien.

Par ailleurs, je vous informe que le seul groupe politique à qui nous donnons l’autorisation d’utiliser le nom de La République En Marche ! au sein de votre assemblée régionale est le groupe conduit par le sénateur Michel Dennemont, lui-même inscrit au groupe de La République En Marche ! au Sénat.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de mes salutations distinguées ».

Ce courrier signé donc de Christophe Castaner délégué général du mouvement présidentiel et homme de confiance du Président de la République clarifie une situation qui était jusqu’ici pour le moins confuse à la Région. En effet , Jean-Gaël Anda n’avait de cesse de revendiquer la légitimité de son groupe par rapport à Paris, groupe qu’il avait dénommé « La République En Marche », alors que Karine Nabénésa, avait intitulé le sien « La Réunion en Marche ». Contrairement à tout ce qu’on a pu entendre jusqu’à présent, c’est donc bel et bien le groupe mené par Michel Dennemont et qui comprend également Karine Nabénésa qui a l’autorisation de La République En Marche !, le mouvement d’Emmanuel Macron.

Une précision qui a toute son importance pour les « vrais Marcheurs » de La Réunion qui, contrairement à Jean-Gaël Anda, n’ont jamais rejoint Didier Robert. Lequel s’apprêterait, dit-on, à attribuer une vice-présidence à Jean-Gaël Anda, ce vendredi, dans le cadre de la recomposition de la commission permanente, pensant sans doute, par ce biais, s’approcher un peu plus de La République En Marche ! à Paris. De par ce courrier on ne peut plus clair, LREM vient rappeler, si besoin, que le mouvement présidentiel n’a jamais rejoint la majorité de Didier Robert. Bien au contraire, LREM s’inscrit plus que jamais dans l’opposition à la Région. En d’autres termes « il faudrait que Didier Robert arrête de prendre ses rêves pour des réalités », ironise un élu d’En Marche à La Réunion.

Notons que le courrier de Christophe Castaner, adressé à Didier Robert, a été également envoyé (en copie) au sénateur (En Marche) Michel Dennemont ainsi qu’à Henri Chane-Tef, le référent départemental du mouvement président à La Réunion.

La conseillère régionale d’En Marche, Karine Nabenesa, n’a pas tardé à la Région. Voici son communiqué : « La République En Marche est dans l’opposition à la Région Réunion. Je me réjouis de cette clarification qui conforte le positionnement de La République En Marche dans l’opposition au Président Didier Robert à la Région Réunion. Naturellement, je continuerai à siéger aux côtés de mon ami, le sénateur Michel Dennemont, afin de poursuivre avec détermination mon travail d’élue au service des Réunionnais au sein de l’Assemblée
régionale ». Idem pour Thierry Robert, député MoDem de la 7ème circonscription qui a aussitôt réagi. Voici son communiqué : « 
La République en Marche a officiellement validé le groupe La République en Marche qui siège dans l’opposition à la Région. Ce groupe est mené par Michel Dennemont, sénateur de la majorité présidentielle. Le délégué Général du mouvement En Marche, Christophe Castaner apporte donc de la clarification à une situation qui paraissait confuse pour les Réunionnaises et les Réunionnais. Le Référent Henri Chan Tef,  le Sénateur Michel Dennemont et moi-même pourrons travailler main dans la main pour construire un projet viable pour La Réunion.  Je me réjouis que le candidat que j’ai soutenu aux sénatoriales travaille main dans la main avec la majorité. Nous avançons tous dans le même sens, avec le Président Emmanuel Macron, pour défendre nos concitoyens ». 

Y.M.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La République En Marche ! à Paris ne reconnaît pas le groupe de Jean-Gaël Anda à la Région"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
;SUBITE
Invité
;SUBITE

Rienk Créole i connait pas caussa i passe la région,Macron i connait li…..
Rode papa pou le nom.
I aime pas ou, i aime pas ou……

Cocode
Invité
Cocode

Anda rayé d’en marche! Et dire que li te fé croire le Président de Région que li néna contact avec les conseillers du Président Macron ; mdr

Law WONG
Invité
Law WONG

En marche ne veut pas de Didier Robert. La rupture est bien présente