Le collectif de Défense du DPM accuse Free Dom de ne pas les avoir invités à Radio FreeXion

dans Actualités/Courriers des lecteurs

Dans un communiqué intitulé « La radio du Peuple au chevet des Paillotes de l’Ermitage », le Collectif de Défense du Domaine Public Maritime accuse notre radio de parti-pris et de ne pas les avoir conviés à l’émission débat RADIO FREEXION.

Comme nous acceptons volontiers les critiques, nous publions ce communiqué, mais récusons évidemment cette notion de parti pris. Chez Free Dom, tout le monde a le droit à la parole, en appelant l’antenne au 0262 99 12 00, Karl Bellon l’a d’ailleurs fait le soir du débat et a eu droit à un temps d’antenne équivalent.

Le Collectif dit « regretter le positionnement officiel de la radio du peuple : Radio Freedom.
Nous avons toujours reconnu le rôle de la presse dans notre combat et nous profitions pour vous remercier.
Une presse neutre qui respecte le collectif et les Paillotes, qui donne le droit de parole aux 2 parties.
L’épisode avec Freedom ce mercredi 11 avril 2018 nous laisse sans voix et nous devons le dénoncer haut et fort.
Freedom, radio du peuple se positionne clairement en faveur des Paillotes et ferme la porte au porte-parole du collectif, monsieur Karl BELLON.

Freedom, radio du peuple qui soutient l’illégalité contre le respect des Lois.

Il est même regrettable que sur le sujet, nous devons enregistrer depuis ce dimanche 8 avril 2018 des interventions plutôt favorables aux Paillotes voir même des attaques et accusations contre Monsieur BELLON. Nous le regrettons sincèrement, nous connaissons tous les pratiques de sélection et de filtre sur des sujets sensibles ou politique de la part de la radio. Mais le faire ouvertement aujourd’hui par l’invitation des défenseurs de Paillotes et refuser la participation du
porte-parole, on ne l’avait jamais vu. De quoi s’agit-il ? Ce mardi 10 avril, Monsieur Charles Luylier (freedom) invite Monsieur Bellon, porte-parole du collectif à participer ce mercredi 11 avril au matin à une émission de confrontation entre le CDDPM et des représentants de Paillotes (La BOBINE).

Rdv est pris MAIS changement de scénario, voir texto de Charles Luylier qui annule le RDV (raison évoquée : Pourrons-nous plutôt vous appeler en fin de semaine svp ? Car nous souhaiterions attendre que la polémique « désenfle ».)
Sur le principe, nous acceptons et comprenons car nous prônons nous même le retour au calme pour laisser au temps juridique le temps de la décision dans la sérénité.
Mais voilà, quelle ne fut pas notre surprise lorsque des amis nous alertent une émission avec sieur Charles Luylier en présence de 2 amis des paillotes de l’Ermitage. Défenseurs des Paillotes qui n’ont pas manqués d’attaquer Monsieur Bellon.
A partir de ce moment, débute un scénario de poker-menteur pour obtenir un droit de réponse. Monsieur Luylier s’engage à nous transmettre un podcast de son émission pour que nous puissions apporter nos réponses. Podcast, jamais arrivé à l’heure de ce communiqué.
Pire, au cours des émissions de l’après-midi, des interventions sur les ondes attaquent et accusent ouvertement Monsieur Karl Bellon.
En faisant le forcing au standard, un accord de droit de réponse est accepté au moment de faible audience (après émission de Mme Aude). Monsieur Bellon a un droit de réponse et fort heureusement un bon accueil de la part de Bobby. Mais trop tard, le mal est fait.
Alors, pourquoi et comment pouvons-nous aujourd’hui déclarer le rôle de FREEDOM dans le soutien des Paillotes de l’Ermitage. Nous connaissons tous les pratiques de FREEDOM dans l’orientation des débats, nous pouvons leur faire confiance. Pour conclure, le Peuple Réunionnais est content de découvrir le jeu de sa radio préférée. Oui, Radio FREEDOM au côté des Paillotes de l’Ermitage ! L’affichage et la clarification des soutiens aux Paillotes de la plage nous laissent sans voix. Des soutiens d’activités reconnues illégales aux yeux de la justice, conclut le collectif de Défense du DPM.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le collectif de Défense du DPM accuse Free Dom de ne pas les avoir invités à Radio FreeXion"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Isabelle
Invité
Isabelle

Personnellement je désapprouve ce collectif de Karl Bellon qui a décidé de faire justice soi même. Vous êtes des hors la loi, et ce n’est pas un bon exemple pour les jeunes et pire pour nous. Vous avez tenu des propos raciste, zoreil dehors et ça c’est intolérable. Nous vivons dans une île avec plusieurs communautés et foutre la merde comme vous l’avez fait, je dis non. Je suis créole et zoreil en même temps, donc basta. Après, attention zot i enlév bonn paillotes là, pou ar mett kréol dessus.

loulou
Invité
loulou
vous dîtes n’importe quoi , monsieur bellon est un médecin il a compris le système et le laisser aller des politi-clowns c’est notre devoir de défendre nos intérêts et de rendre une île potable pour la future génération., êtes vous satisfaites de st gilles trouvez vous logique que les gens viennent et s’implantent en détruisant la nature,?moi je suis pour la destruction totale avec l’accord du préfet vous rêvez chère demoiselle les courriers et photos seront sur le bureau de mr hulot et madame girardin avec photos à l’appuie, île tolérante mais jamais elle sera la prostituée des guignols ,… Lire la suite »
Pffff
Invité
Pffff

Otė loulou ou lé fort! Vous auriez pu être rédac en chef, vous avez les mots et le style pour traduire ma pensée et celle de beaucoup d’autres je suppose! Attention à vous Mr
MONTROUGE.
Oui Isabelle voyagez un peu et revenez moins naïve! Ou ne revenez plus ,restez avec ceux qui préfèrent détruire plutôt que ceux qui préferent préserver cette belle île qui est la nôtre pour la léguer aux futures générations.

Resist974
Invité
Resist974

Bravo mr ratenon dja, meme si les un peu expeditif le groupe bellon, mais acause kan un ticreole i arrange deux piece su un terrain agricole oubien sans permis construir, la justice i envoye direct tractopelle et gendarme p dtruit toute et foute les gens ala rue, personne gagne pas dit rien,et la la depuis le temps la pas fait rien,ben normal demoune pas content,a force les gens dvient ame’re, de ces injustice, et d plus en plus va empirer comment icava la, mi les bellon moin

loulou
Invité
loulou

moi je suis bellon et anti paillotte et vive la nature moi j’aime mon île et j’en prends soins et je passe le relais à la nouvelle génération

Pffff
Invité
Pffff

Mr Luylier a agi un peu en mis oui là non? C’est plutôt lui qui a pris parti non?

Pffff
Invité
Pffff

Agir en misouk…

michel
Invité
michel
Sans prendre parti, l’impartialité sur l’information n’a pas été présente dans cette affaire. Les exploitants se doivent de respecter la Loi. Ils ont profité de magouilles politiques pour ouvrir leurs commerces. Ils ont profité des carences des représentants de l’Etat pour s’accaparer d’une plus importante portion du domaine public. Si le DPM n’était pas là pour éclairer le peuple sur les nuisances de cette présence polluante tant visuelle que dégradante géologiquement, ils allaient surement dormir sur les deux oreilles. Le Maire de Saint Paul dès son élection, a renouvelé l’AOT et était en passe de renouveler les contrats.. L’illégalité ne… Lire la suite »