Le Conseil régional généralise le court-voiturage avec Karos

dans Actualités/Infos Réunion

Karos, l’inventeur du court-voiturage®, a été sélectionnée par la Région Réunion pour déployer son offre de covoiturage courte-distance sur l’ensemble du territoire. L’objectif de ce nouveau service, soutenu par l’Ademe et proposé aux 850 000 habitants de l’Ile, est de favoriser la mobilité des Réunionnais, désengorger le trafic routier et diminuer la pollution associée. C’est la 1ère opération de cette envergure en outre-mer, faisant de La
Réunion une région précurseur en matière de nouvelle mobilité et d’amélioration de la qualité de vie des habitants.

« Ce partenariat est un signal fort que lance la Région en faveur de ce nouveau mode de mobilité, à la fois convivial et écoresponsable, qu’est le court-voiturage. Celui-ci va non seulement générer des impacts positifs multiples pour le territoire réunionnais mais aussi offrir de nombreux avantages à ses habitants. Il va en effet enrichir l’offre de transports disponible, réduire les embouteillages aux heures de pointes et la pollution
associée, et donner plus de pouvoir d’achat en divisant par deux la facture de carburant. Ce partenariat illustre de surcroît la capacité de notre offre « Karos Entreprise et Territoires » à s’adapter aux problématiques de la collectivité en termes de mobilité, d’engagements écologiques et de bien être des habitants », explique Irshad
AKHOUNE, Représentant de Karos à la Réunion.

LA REUNION, TERRITOIRE PROPICE AU LANCEMENT D’UN SERVICE COURT-VOITURAGE

A la Réunion, 95 % des déplacements se font en voiture pour une distance moyenne de 25 kilomètres par trajets. 80% des automobiliste sont autosolistes et 70% des trajets domicile-travail convergent vers les 4 principaux bassins d’emplois de l’Ile. L’impact de cette situation sur l’environnement (émissions de CO2), les infrastructures routières (congestion, dégradation du patrimoine routier) et donc la qualité de vie de ses
habitants, constitue des enjeux forts pour la Région.

LANCEMENT D’UNE APPLICATION DE COURT-VOITURAGE DEDIEE AUX REUNIONNAIS

Afin d’offrir une alternative performante à la voiture individuelle et d’améliorer la mobilité et le quotidien de ses administrés, le Conseil Régional de l’Ile de la Réunion a fait appel au service de court-covoiturage® intelligent proposé par la start-up Karos.

Cette dernière a développé une application mobile personnalisée associée à une plateforme de services dédiées à la Région. Karos fournira également à la Région des prestations d’accompagnement et de reporting permettant de suivre le déploiement du dispositif sur le territoire et d’obtenir des indicateurs de suivi, notamment sur l’impact écologique de son initiative, ainsi que des statistiques de déplacement.

In fine l’objectif est d’accélérer la pratique du court-voiturage et d’exploiter au maximum les places disponibles dans les voitures particulières, sans aucun investissement d’infrastructure et à moindre coût pour la collectivité.

92 000 TRAJETS CHAQUE MOIS GRACE AUX LIGNES DE COURT-VOITURAGE KAROS

Cette offre s’inscrit dans la continuité de l’initiative de Karos de s’implanter sur le territoire réunionnais. Depuis deux ans, en partenariat avec et à l’initiative du groupe Total, la start up fait du territoire une priorité de son développement compte tenu du fort potentiel du court-voiturage et des nombreuses problématiques locales liées à l’utilisation de la voiture.

Karos enregistre d’ailleurs un vif succès à La Réunion grâce à son service de court voiturage unique en son genre. Sa technologie de rupture exploitant le big data et l’intelligence artificielle en fait la seule application capable de proposer automatiquement et en temps réel des trajets clé en main aux utilisateurs, et à apprendre en continu leurs habitudes de mobilité jusqu’à anticiper chacun de leurs prochains déplacements, à J+6. La start up propose d’ores et déjà plus de 23 000 trajets et près de 16 000 covoiturages possibles chaque semaine !

A PROPOS DE KAROS

Créée en 2014 par Olivier Binet, spécialiste du financement et du développement d’entreprises de croissance, et Tristan Croiset, expert Big Data et Machine Learning, Karos invente un nouveau réseau de transport en commun en exploitant les sièges libres des voitures individuelles. Après 2 années de développement technique et fort d’une équipe de 13 experts en data science, big data, développement mobile, marketing digital et psycho-ergonomie, Karos a inventé le « court-voiturage » et lancé son application mobile en 2015. En quelques mois, l’application a convaincu plus de 70 000 utilisateurs qui proposent 1 100 000 km à parcourir chaque jour.

Soutenue par le Ministère de la Recherche et BPI France, ambassadrice de la French Tech à la COP 21, membre de la plateforme Ville- durable de Paris&Co et du consortium Européen EIT Digital, Karos a été primée à 8 reprises pour son innovation de rupture.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le Conseil régional généralise le court-voiturage avec Karos"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jo de la Rivière
Invité
Jo de la Rivière
Enfin !!!, il n’est jamais trop tard pour pallier aux transports en commun défaillants, -(il faut 2h34 pour rejoindre la mairie de la Riviére Saint Louis à l’Université du Tampon avec 2 changements St louis et St Pierre et idem au retour, soit 5 heures dans le bus par jour, Courage Etudiant !!!! )- et bien en dessous de la demande, alors que notre île crève du cancer automobile, avec des embouteillages tous les jours et maintenant à toute heure de la journée. En fait nous nous déplaçons pas plus vite que les charrettes à boeuf de nos ancêtres soit… Lire la suite »
chane
Invité
chane

Petit problème : Un accident de trajet pour aller à son travail ou pour retourner chez soi après , est considéré comme accident de travail…. un trajet le plus direct. Comment sera la position de l’assurance maladie et de travail si on a un accident quand on va chercher l’accompagnant….

la fermeture des services publics de proximité
Invité
la fermeture des services publics de proximité

c’est marrant; on fait semblant de se préoccuper de la rationalisation des transports pour diminuer le drame de la circulation comatoire sur les routes et en meme temps on précipite les remplacants de l’education national d’un bout à l’autre de l’ile. Si c’est pas de la bureaucratie ca y ressemble dans toute son horreur.