Le futur « bombardier » russe TU-160 aux faux airs de concorde a effectué un test en vol [VIDÉO]

dans High-tech

Ce vol faisait partie des essais de l’avion, qui a duré environ sept minutes et a été vu par une délégation de hauts fonctionnaires russes, dirigée par le président.
Le président russe Vladimir Poutine a assisté à un vol d’essai du nouveau bombardier stratégique russe Tu-160, suggérant par la suite qu’une version civile de l’avion supersonique pourrait être une perspective commerciale viable.

C’est l’avion le plus grand avec une aile de forme variable et l’un des avions de combat les plus puissants au monde. La décision de reprendre sa production à Kazan a été prise en 2015.

L’avion est capable de voler 12 000 kilomètres sans ravitaillement. En combinaison avec l’avion ravitailleur Ilyushin-78, qui a effectué son premier vol à Oulianovsk le 25 janvier 2018, le Tupolev-160M ​​aura une capacité autour du globe.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar