« Le gouvernement persiste dans l’erreur », dixit Ratenon

dans Actualités/Infos Réunion

« Le gouvernement persiste dans l’erreur, n’entend pas la détresse de la population aux conditions modestes ». C’est en ces termes que Jean Hugues Ratenon exprime sa consternation par rapport à la déclaration de la ministre du Travail , Muriel Penicaud, sur  la suppression des contrats aidés dans le secteur marchand.

Devant les parlementaires, la ministre avait expliqué que dans ce secteur, « compte  tenu de la reprise, il vaut mieux viser la qualification pour développer l’emploi durable ». « Après avoir affirmé que les contrats aidés dans les collectivités et les associations ne servaient pas à grand-chose (…) voilà qu’aujourd’hui ce gouvernement continue de s’acharner sur les petites entreprises », regrette le député de la 5ème circonscription de La Réunion.

La suppression de ces contrats aidés va « entraîner une fragilisation du tissu économique avec très probablement des fermetures d’entreprises … Enfin, les quelques 6000 bénéficiaires de ce type de contrat, avec  un taux de transformation en CDI non négligeable, vont se retrouver sans emploi du jour au lendemain », s’inquiète le parlementaire.

D’après lui, les conséquences d’une telle décision peuvent être catastrophiques pour celles et ceux qui s’étaient bâtis un projet de vie pour lequel ils avaient contracter un prêt, et comment vont-ils aussi faire pour payer leur loyer, les factures d’eau, d’électricité? Une fois de plus, ce gouvernement ne mesure pas les dégâts que causes ses décisions sur le plan humain », conclut-il.

1 Commentaire

  1. Bien …….notre gouvernement persiste et signe bravo .
    y aura t ‘il des fermeture d’entreprises à la Réunion NON …des fermetures de cantines scolaires NON
    PAR CONTRE DES RETARDS dans les services oui nous ne pouvons pas demander à 2 personnes de faire le travaille de 4. quand aux entreprises , un grand nombres font travailler des personnes sans les déclarer (GARAGES ) et aussi dans le ¨Bâtiment . aux inspecteurs du travaille de faire leur travaille .
    les seuls ne voulant pas embaucher des ouvriers non déclarés ce sont les planteurs de cannes .ET ILS ONT RAISON.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*