[Alt-Text] [Alt-Text]

Le nombre de demandeurs d’emploi à la Réunion augmente

dans Actualités/Infos Réunion

Au premier trimestre 2019, à La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit en moyenne sur le trimestre à 138 970. Ce nombre baisse de 0,2 % sur le trimestre (soit –210 personnes) et progresse de 0,7 % sur un an.

En France (y compris Drom), ce nombre baisse de 0,7 % ce trimestre (–1,5 % sur un an).

À La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s’établit en moyenne à 168 760 au premier trimestre 2019. Ce nombre augmente de 0,5 % sur le trimestre (soit +760 personnes) et de 2,0 % sur un an.

En France (y compris Drom), ce nombre est stable ce trimestre (–0,4 % sur un an).

Demandeurs d’emploi par Département-Région d’Outre-mer

Au premier trimestre 2019, dans les départements-régions d’Outre-mer, les évolutions sur le trimestre du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A se situent entre –1,5 % en Martinique et +1,6 % en Guyane. Sur un an, elles se situent entre –5,0 % en Martinique et +1,0 % en Guyane.
Les évolutions du nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C se situent entre –1,0 % en Martinique et +1,0 % en Guyane pour les évolutions sur un trimestre. Sur un an, elles se situent entre –2,4 % en Martinique et +2,0 % à La Réunion.

Demandeurs d’emploi en catégorie A

À La Réunion, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A diminue de 0,3 % pour les hommes (+0,7 % sur un an) et reste stable pour les femmes (+0,7 % sur un an).
Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente à La Réunion de 0,4 % pour les moins de 25 ans (–1,6 % sur un an), recule de 0,7 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,8 % sur un an) et progresse de 0,7 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+5,2 % sur un an).

Demandeurs d’emploi en catégorie A, B et C

À La Réunion, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C augmente de 0,4 % pour les hommes (+1,9 % sur un an) et de 0,5 % pour les femmes (+2,1 % sur un an).
Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C augmente à La Réunion de 1,1 % pour les moins de 25 ans (–0,2 % sur un an), recule de 0,1 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,6 % sur un an) et progresse de 1,4 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+6,4 % sur un an).

Ancienneté d’inscription

À La Réunion, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 2,2 % (+8,5 % sur un an) tandis que celui des inscrits depuis moins d’un an recule de 1,9 % (–5,9 % sur un an).
L’ancienneté en catégories A, B, C est mesurée par le nombre de jours où le demandeur d’emploi a été inscrit, de façon continue, en catégories A, B, C. Une sortie d’un jour de ces catégories réinitialise l’ancienneté. D’autres indicateurs, tel que le nombre de personnes inscrites en catégorie A un certain nombre de mois sur une période donnée, peuvent éclairer d’autres dimensions de l’ancienneté ou de la récurrence sur les listes de Pôle emploi dans ces catégories.

Entrée et sortie des catégories A, B et C

À La Réunion, le nombre moyen d’entrées en catégories A, B, C au premier trimestre 2019 augmente de 7,8 % par rapport au trimestre précédent (–0,5 % sur un an).

Au premier trimestre 2019, les entrées pour licenciement économique (–5,9 %) et réinscription rapide (–1,0 %) sont en baisse. Les entrées pour fin de contrat (+19,6 %), fin de mission d’intérim (+23,1 %), démission (+11,5 %), rupture conventionnelle (+9,4 %), autre licenciement (+3,6 %), première entrée sur le marché du travail (+5,9 %), retour d’inactivité (+9,8 %), autres motifs (+9,3 %) et motif indéterminé (+4,8 %) sont en hausse.

À La Réunion, le nombre moyen de sorties de catégories A, B, C au premier trimestre 2019 augmente de 10,8 % par rapport au trimestre précédent (+7,5 % sur un an).

Au premier trimestre 2019, les sorties pour radiation administrative (–22,2 %) et autres cas (–3,3 %) sont en baisse. Les sorties pour reprise d’emploi déclarée (+43,3 %), entrée en stage ou en formation (+16,8 %), arrêt de recherche (+2,1 %) et cessation d’inscription pour défaut d’actualisation (+8,2 %) sont en hausse.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
DIDIER NAZEfrancaisCHEVAL DEPLUME Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
CHEVAL DEPLUME
Invité
CHEVAL DEPLUME

tien personne donnant son avis il y a pourtant à redire là dessus enfin bref

francais
Invité
francais

sincèrement avec tout ces chiffres et ces pourcentages je comprend rien du tout
ah ok c’est encore de l’enfumage a la Macron !!!! en plus comment le chômage peut il augmenter a la Réunion alors que le Macron dit qu’il a crée 500000 emplois nouveaux !!!!!!!!

DIDIER NAZE
Invité
DIDIER NAZE

DES CHIFFRES ET DES…..LETTRES…..UN VRAI CHARABIA…..BREF RÉSULTAT DES COURSES, FAÇON DE PARLER….ENCORE UN RECORD QU ON AURAIT PU S EN PASSER…..MAIS JE NE SUIS PAS UN BISOUNOURS…..DONC JE NE PLUS SURPRIS DE RIEN….

Derniers de Actualités

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut